La fréquentation sans cesse croissante de la ligne 32 des trolleybus zurichois, quoique exploités avec des véhicules biarticulés de 160 places avec une fréquence de 10 min du lundi au samedi et de 15 min le dimanche, fait émerger plusieurs demandes de conversion de la ligne au tramway, notamment entre Zurich et Affoltern. Les études sur le tracé sont en cours mais les réductions de capacité pour le trafic automobile créent quelques tensions. Cependant, la date de 2023 est annoncée pour la mise en service.

290510_32friesenberg

Zurich - Friesenbergstrasse - 29 mai 2010 - Clin d'oeil aux O405GTZ qui sont en train de quitter le réseau zurichois : voici cinq ans, ils cédaient progressivement leur place aux Swisstrolley sur la ligne 32 et voici maintenant qu'il est question d'exploiter une partie de la ligne en tramway. © transporturbain

Par ailleurs, le projet Limmatbahn est désormais financé après l'obtention des crédits du canton d'Argovie, qui envisage d'ores et déjà un prolongement jusqu'à Baden. Cependant, les opposants, pour l'instant minoritaires, de Dietikon et de Schlieren, ont réussi à engager le processus d'une votation sur le financement par le canton de Zurich. Le vote est prévu cet hiver.

En revanche, le nouveau marché de tramways, pour lequel Bombardier et son Flexity 2 sont pressentis, n'est toujours pas officialisé. Les VBZ manifestent une certaine impatience et envisagent de précipiter la commande, d'autant qu'elle sera financée par la commune de Zurich. Le risque serait de refroidir assez rapidement les relations avec le ZVV (et il n'est jamais bon qu'un exploitant, fut-il en régie, se mette à dos son autorité organisatrice...) et de judiciariser l'affaire. Pourtant, de nouvelles rames sont nécessaires en vue des futures extensions du réseau...

En attendant, le réseau est bousculé par plusieurs chantiers de rénovation de voies et d'espaces publics, notamment la place Bellevue et du quaibrücke. Une passerelle a été érigée sur Bürkliplatz, assez commode pour les photographes !