1862 - 2012 : un siècle et demi de tramways entre Genève et Carouge, et surtout une exploitation continue depuis sa création, ce qui en fait la plus ancienne ligne du monde exploitée de façon continue.

Autant de bonnes raisons de célébrer cet anniversaire, et de quelle façon. Plusieurs convois historiques avaient été engagés sur la ligne 12 entre la gare des Eaux Vives et Carouge. Il y avait même une motrice à vapeur. En milieu de journée, ces tramways de générations différentes ont transporté le public dans une ambiance assez peu habituelle car d'une part, les convois historiques ne roulent que quelques jours par an à Genève, mais surtout, il est rare de profiter d'une telle diversité et d'un telle nombre de motrices en plein coeur de la ville. Le spectacle au centre de Genève mais aussi sur les extrémités de ligne était absolument exceptionnel !

160612_67place-neuveGenève - Place de Neuve - 16 juin 2012 - La motrice 67 et sa remorque, formant un convoi genevois typique. © transporturbain

160612_67rondeau-de-carouge1Genève - Rue de Carouge - 16 juin 2012 - Le même convoi dans les rues étroites de Carouge, aux constructions assez typiques. © transporturbain

160612_125place-neuve3Genève - Place de Neuve - 16 juin 2012 - La motrice 125 cotoyant une rame moderne des TPG. Cette manifestation a rencontré un grand succès, notamment chez les plus jeunes... mais on était venu de toute la Suisse et d'une partie de l'Europe pour cet événement. © transporturbain

160612_NORMALISEEconfederationGenève - Place de Rive - 16 juin 2012 - Le convoi normalisé dans la rue de la Confédération : livrées dès la fin des années 1940, ces voitures effilées ont permis de moderniser l'exploitation et d'augmenter la capacité. © transporturbain

160612_VAPEUR+FLEXITYplace-neuveGenève, place de Neuve - 16 juin 2012 - Le convoi à vapeur venu de Berne s'est mis sur la voie centrale pour laisser passer le service régulier de la ligne 12 assuré en Bombardier Flexity. Plus de 120 ans séparent ces deux matériels qui prennent la pose, avec la complicité du wattman des TPG. © transporturbain

Cependant, il ne faut pas oublier que les tramways de Genève reviennent de loin puisqu'il ne restait que la ligne 12 en 1969, sauvée in extremis. Le renouveau du tramway depuis plus de vingt ans ne se dément pas, encore que la récente réorganisation "à la française" du réseau ne puisse être qualifiée de réussite, puisqu'elle augmente le nombre de correspondances et la charge des convois au détriment de lignes directes.

Néanmoins, la politique de reconstruction du réseau se poursuit : les extensions à Bernex, Meyrin et au CERN ont été livrées, et désormais les tramways de Genève mettent le cap sur la France : Annemasse, Saint Genis Pouilly et Saint Julien en Genevois devraient être atteinte d'ici 2018. Au-delà, les réflexions du canton de Genève sont nombreuses et envisagent un nouvel objectif en 2030, celui de la conversion au tramway des lignes de trolleybus.