L'agglomération de Bâle présente la particularité d'être à cheval sur trois frontières en voisinant la France et l'Allemagne. Son réseau de transport y est présenté de longue date comme exemplaire par la qualité du service et la densité de l'offre de transport en semaine mais aussi le week-end. Les tramways ont été relativement épargnés par les vagues de suppression de l'après-guerre, mais les trolleybus qui avaient fait leur apparition en substitution ont eux disparu. Les amateurs y trouvent aussi quelque satisfaction avec la diversité du matériel roulant, des compositions parfois bigarrées, et des configurations de ligne avec une composante suburbaine du réseau et la difficile ascension à Bruderholz. En outre, il présente la particularité de faire une petite incursion en France, dans le village de Leymen, avec la ligne 10. En décembre prochain, il entrera en Allemagne avec le prolongement à Weil am Rhein de la ligne 8.

transporturbain vous propose son nouveau dossier sur les tramways de Bâle, ouvrant une nouvelle série consacrée aux réseaux suisses. A vos commentaires !