22 septembre 2016

Karlsruhe : l'école du tram-train

Plutôt connue par son titre de capitale judiciaire de la République Fédérale Allemande, Karlsruhe est, dans le petit monde du transport public, une "ville sainte", un modèle, une référence, à tel point que le simple fait d'évoquer son nom véhicule toute une série d'images sur le modèle économique du réseau de transport et le succès du tram-train. Né dans cette ville, développé par un bureau de conseil et d'ingénierie du transport public qui en a fait son "couteau suisse" (avec parfois quelques excès qui peuvent desservir "la cause" face à des élus un peu réticents), le tram-train a constitué une innovation provoquant un réel engouement en France, avec à la clé de multiples études tout au long des années 1990 et du début des années 2000, mais avec un succès plus que mitigé.

121111_S1ettlingen-neuwiesenreben2

Ettlingen Neuwiesenreben - 12 novembre 2011 - Tram-train, oui, mais du "premier type" c'est à dire un tramway rapide suburbain restant sous réglementation et alimentation urbaines : un tram-train n'est pas forcément interconnecté au réseau ferroviaire national. © transporturbain

Reste à casser une image tenace : le tram-train, ce n'est pas qu'un "gros tramway" qui peut rouler sur le réseau ferroviaire classique en s'affranchissant des contraintes sécuritaires des deux opérateurs. A la lecture du nouveau dossier de transporturbain, vous pourrez comprendre que le tram-train est plus un état d'esprit qu'un pur concept technique.

Tout de même, citons quelques chiffres afin d'achever de vous convaincre d'aller plus loin :

  • 576 km de lignes ;
  • un taux de couverture des charges par les recettes de 85% ;
  • un trafic multiplié par 7 en une décennie lors de la mise en service de la première ligne interconnectée.

Posté par ortferroviaire à 19:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

25 mars 2016

Karlsruhe : nouvelle commande chez Vossloh-Stadler

En 2011, le KVV, autorité organisatrice des transports, et ses deux exploitants VBK et AVG, signaient un contrat avec Vossloh pour la fourniture de rames de tram-train "monosystème". Les 25 rames alors commandées ont été livrées. Une deuxième tranche de 25 rames a été notifiée en 2015. Une troisième, de 25 rames également, vient d'être annoncée. Ces rames seront destinées aux lignes S1 et S11.

Stadler, qui a repris les activités ferroviaires de Vossloh en fin d'année 2015, profite de cette croissance externe pour ancrer plus en profondeur sa présence dans le marché européen des transports urbains.

Posté par ortferroviaire à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 septembre 2015

Berlin lance le bus électrique à recharge sans fil

La ligne 204 du réseau d'autobus de Berlin, longue de 6,1 km entre Südkreuz et Zoologischer Garten, utilise désormais 4 autobus électriques Solaris Urbino 12 munis du système d'alimentation électrique par induction de Bombardier, Primove. Les autobus rechargent leurs batteries aux deux terminus, équipés d'une zone de captage. Les équipements de traction sont fournis, comme pour les trolleybus de la marque, par Vossloh et Kiepe. C'est un modeste début puisqu'il ne s'agit que de 4 autobus sur un parc de 1300. Pour le BVG comme pour les industriels engagés dans le projet, l'objectif est une expérimentation de longue durée pour viabiliser le produit.

solaris_urbino_12_electric_berlin

Les 4 autobus Solaris munis du système Primove pour l'expérimentation E-Bus Berlin sur la ligne 204 (photothèque Bombardier)

e-bus-berlin

Illustration du système de rechargement des batteries par le système à induction Primove. Pour l'instant, l'application se limite aux terminus, plus pratiques pour assurer le dégagement de l'espace pour le stationnement du véhicule. (photothèque Bombardier)

Posté par ortferroviaire à 10:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 avril 2015

Karlsruhe : levée d'options pour Vossloh

Les deux exploitants des tramways et tram-trains de Karlsruhe, le VBK et l'AVG, ont décidé de lever une option de 25 rames supplémentaires Vossloh Citylink NET2012 alors que la moitié de première tranche de 25 rames a été livrée. Vossloh prend donc place sur ce réseau à forte visibilité.

Posté par ortferroviaire à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 octobre 2014

Karlsruhe : livraison des Citylink Vossloh

Les Citylink de Karlsruhe sont numérotés dans la série 300. Ils arborent la traditionnelle livrée du VBK et viennent compléter le parc d'un réseau qui doit faire face non seulement au succès commercial mais aussi à plusieurs projets de développement. Vossloh fait une percée remarquée dans une des villes phares du tramway en Europe. (cliché X)

Un an après la livraison des premiers tram-trains Flexity Swift par Bombardier, c'est le constructeur espagnol Vossloh qui pénètre sur le réseau de Karlsruhe en livrant les 2 premiers tramways Citylink issus d'une commande de 25 rames passée en 2011. Le marché porte au total sur 25 rames, laissant donc une réserve optionnelle conséquente aux opérateurs VBK et AVG. Le coût de cette acquisition atteint 75 M€ soit 3 M€ par rame.

citylink-karlsruhe

Ces rames de 3 caisses sont unidirectionnelles, car les lignes sur lesquelles elles sont appelées à circuler, S1 et S2, sont dotées de boucles de retournement aux terminus. Elles ne sont pas destinées aux lignes de tram-train interconnectées avec le réseau DB Netz, mais aux deux premières lignes de tram-train qui restent sous le régime urbain, notamment S1, l'ancien Abtalbahn. Après Siemens et Bombardier, le réseau de Karlsruhe diversifie ses fournisseurs et permet à Vossloh de se placer sur un réseau majeur en Europe.

Posté par ortferroviaire à 16:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,