19 mai 2018

Aubagne : drôle de Pastis autour du Val'Tram

Décidément, le petit réseau de tramway d'Aubagne, aujourd'hui cantonné à une unique ligne de 2200 m de long, n'a pas la vie facile. Le projet urbain initial a été victime de l'alternance politique aux élections municipales de 2014, aboutissant à ce moignon de ligne qui était déjà prêt et doté de rames Citadis Compact.

Le projet Val'Tram devait faire renaitre une ancienne ligne ferroviaire sous la forme d'un tramway suburbain rapide (surtout pas un tram-train) pour relier La Bouilladisse à Aubagne et désengorger un réseau routier passablement encombré. Malheureusement, le projet semble au point mort, victime d'une certaine passivité de la part des élus locaux directement concernés, mais aussi d'un contexte politique instable au sein de la Métropole marseillaise qui a pourtant voté sa réalisation.

carte-valtram-alteo

Que lui reproche-t-on à ce tramway ? Manifestement de ne pas être dans le vent : nombre d'élus semblent succomber aux charmes de solutions routières comme des autocars qui circuleraient sur l'emprise de l'ancienne voie ferrée, jugeant le tramway dépassé. Voilà qui nous ramène 80 ans en arrière. En guise de modernité, on a connu mieux. Pourtant, la population, consultée depuis le début du mois d'avril, semble bien plus attachée que ses représentants au projet de tramway.

On conteste aussi son coût évalué à 150 M€ dans un jeu finalement très marseillais, reprochant l'importance des aménagements concédés à la ville d'Aubagne pour raccorder le Val'Tram à la ligne existante. Il est vrai que l'estimation initiale était de 97 M€, ce qui n'est pas anodin dans la posture de la Métropole. Cependant, il semble à peu près clair que la nouvelle collectivité n'a pas envie de porter les projets lancés avant sa constitution : ça vole haut... au point d'en oublier un petit détail, celui du devenir du sureffectif des tramways aubagnais !

L'alternative proposée par la Métropole consiste en l'aménagement d'arrêts pour un service d'autocars reliant Aubagne à Aix en Provence, accessible au moyen de passerelles et de stations créées sur la bande d'arrêt d'urgence sur le modèle développé en Ile de France. Outre l'aspect peu engageant, l'inconvénient d'un tel scénario est évidemment la dégradation du maillage du territoire, le tracé ferroviaire étant nettement mieux placé par rapport aux populations et aux emplois.

Mais comme rien n'est vraiment normal à Marseille, la Métropole semble vouloir tempérer les critiques en remettant sur la table la jonction des tramways de Marseille et d'Aubagne, ce qui, au regard de la longueur de la section Les Caillols - Piscine d'Aubagne qui serait à construire, ne sera certainement pas plus économique que le Val'Tram !

Posté par ortferroviaire à 18:20 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

05 janvier 2016

Aubagne : le tram de Valdonne sur la bonne voie

Au cours du dernier conseil de la communauté d'agglomération du pays d'Aubagne, avant qu'elle n'intègre - contre son gré - la métropole de Marseille - Aix en Provence, ont été adoptés les principes d'acquisition auprès de SNCF Réseau des voies de l'ancienne ligne dite de Valdonne sur 14 km entre Aubagne et La Bouilladisse. Un tramway suburbain demeurant sous la réglementation urbaine viendrait, au mieux à partir de 2020, se brancher sur l'actuelle micro-ligne de 2,2 km mise en service en 2014.

Voir la vidéo de présentation du projet

transporturbain avait déjà consacré un dossier à la la ligne de Valdonne en préconisant d'écarter la solution jusqu'alors privilégiée du tram-train interconnectée au réseau national pour rejoindre directement Marseille : la complexité du tram-train à la française et l'insuffisante capacité du tram-train entre Marseille et Aubagne pouvaient être aisément, et plus économiquement, évités en privilégiant l'aménagement d'une correspondance entre un système léger et rapide (vitesse moyenne de l'ordre de 50 km/h, vitesse de pointe de 70 km/h) et un système à grande capacité en gare d'Aubagne, ce qui permettait au passage de légitimer le projet de tramway urbain issu de l'ancienne municipalité. Il est prévu de créer 11 stations, dont 5 dans Aubagne.

Afficher l'image d'origine

Le projet s'oriente sans surprise vers la réutilisation des Citadis Compact acquis en prévision du réseau urbain tel qu'il avait été initialement défini, mais qui a été tronqué suite à l'alternance à la tête de la ville en 2014. Le coût total du projet devrait être de l'ordre de 90 M€, intégrant d'ores et déjà 18,3M€ de participation de l'Etat (au titre du 3ème appel à projet Grenelle Environnement). Ainsi, La Bouilladisse devrait être à 25 minutes d'Aubagne par tramway contre 45 minutes en voiture, et à 45 minutes de Marseille (contre 1h30 en moyenne en voiture à l'heure de pointe). La fréquence devrait être de 10 minutes, comme sur l'actuel tramway urbain.

L'objectif est de pouvoir mener l'enquête publique en 2017 et de lancer les travaux en 2018.

Enfin, on soulignera que le déclassement de sections inutilisées du réseau national (on s'était jusqu'à présent limité à la réutlisation de lignes industrielles et privées ou à la juxtaposition de lignes urbaines à des emprises ferroviaires) pourrait ouvrir d'intéressantes perspectives à nombre d'agglomérations pour développer des services de tramways rapides sans devoir passer par la case du tram-train dont les coûts et la complexité technico-administrative en font un produit à usage particulièrement limité.

Posté par ortferroviaire à 16:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
30 septembre 2014

Aubagne : la voie de Valdonne pour 80 M€

80 M€, c'est le coût annoncé par les élus d'Aubagne pour la renaissance sous la forme d'un tramway rapide des 13 km subsistant de la voie de Valdonne jusqu'à La Bouilladisse. Soit un coût moyen de 6,15 M€ du kilomètre. Les premiers éléments d'étude font apparaître le besoin d'une section de 800 m pour connecter l'emprise ferroviaire à la ligne actuelle de tramway longue de 2200 m. Il faudra toutefois être prudent avec cette estimation car la ligne comporte deux tunnels et plusieurs ouvrages d'art pour franchir l'Huveaune. Cela dit, le besoin se limite à une voie unique apte à 100 km/h munie de points de croisement en station et d'une signalisation simplifiée comme celle des sections de voie unique du tramway de Montpellier. Peut-être un moyen de relancer le tramway d'Avignon et d'amorcer le tournant interurbain du renouveau de ce mode de transport.

Notre dossier sur la voie de Valdonne.

Posté par ortferroviaire à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mai 2014

Aubagne : l'alternance malmène le tramway

L'alternance politique aura-t-elle raison du tramway d'Aubagne ? La réponse est en partie positive car les 2,2 km quasiment achevés et les 8 rames en cours de livraison ne peuvent plus être remis en cause. L'achèvement du plus petit réseau de France semble être la victime du changement de majorité.

En revanche, le nouveau maire souhaite accélérer le projet de réutilisation de la voie de Valdonne qui lui semble plus pertinente. L'option du tram-train permettant un accès direct à Marseille par la ligne Marseille - Nice semble toujours avoir les faveurs, en dépit de la capacité notoirement insuffisante du tram-train entre Marseille et Aubagne d'une part, et des surcoûts du système tram-train français par rapport à un tramway classique. Rappelons en effet que le prix à la place d'un tramway se situe aujourd'hui autour de 9000 € contre 20 000 € pour un tram-train : par ces temps où les finances sont rares, cet écart mérite toute l'attention des décideurs.

Enfin, la posture de la ville d'Aubagne est-elle durable alors que se prépare une Métropole dans le bassin marseillais, qui devrait logiquement prendre l'essentielle compétence des transports à son échelle ? Peut-on considérer cette décision comme une manifestation de réserve - voire de réticence - à la constitution de cette Métropole ?

Vous pouvez consulter les dossiers de transporturbain consacrés au projet de tramway d'Aubagne et notre réflexion sur le projet de la voie de Valdonne, en faveur d'un tramway express connecté au réseau urbain d'Aubagne et non pas au réseau ferroviaire.

 

Posté par ortferroviaire à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 octobre 2013

Le tramway d'Aubagne

C'est aujourd'hui la plus petite agglomération française à construire son tramway qui comptera parmi les nouveautés de 2014. Aubagne fut autrefois reliée à Marseille par le réseau de la CGFT puis de la RATVM, avant que l'autobus ne prenne la relève sur la ligne 40 en 1958 dans le cadre du démantèlement du réseau de tramways marseillais. En outre, Aubagne étudie également un projet de réouverture de l'ancienne ligne ferroviaire Aubagne - Peypin jusqu'à La Bouilladisse  - dite voie de Valdonne - afin de compléter son offre de transports en commun, dans une ville qui se singularise par la gratuité de son réseau.

transporturbain vous propose son dossier sur le projet de tramway d'Aubagne mais aussi une réflexion sur le devenir de la ligne de Valdonne. L'option du tram-train semble devoir être comparée à une intégration au réseau de tramway en cours de construction sous la forme d'une ligne interurbaine par le déclassement de l'infrastructure actuelle afin d'éviter les lourdeurs d'un système hybride.

A vos réactions !

Posté par ortferroviaire à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :