09 mars 2022

Lausanne commande des Tramlink

Le contrat de 50 MCHF relatif à la fourniture de matériel roulant pour le nouveau tramway de Lausanne a été - est-ce surprenant ? - attribué à Stadler, proposant un Tramlink de 45 m de long et au gabarit de 2,65 m, et à voie normale. Ces deux caractéristiques constituent d'ailleurs des nouveautés en Suisse, puisque jusqu'à présent, tous les tramways étaient établis à voie métrique, avec des rames d'une largeur maximale de 2,40 m.

tramlink-lausanne

Plus d'infos sur le site du projet.

 

Posté par Redaction TRUP à 12:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 février 2022

Petite comparaison des tramways modernes européens

Les chapitres techniques de transporturbain vous proposent un panel représentatif des tramways modernes en Europe, outre un rappel historique des évolutions apparues depuis la généralisation de l'usage de la traction électrique. Pour aller plus loin, voici une petite comparaison - avec forcément un peu de subjectivité - sur les principaux produits du marché européen. Le biais d'un regard français amène évidemment à structurer l'exercice autour de l'ultra-dominant Citadis d'Alstom, mais s'intéresse aussi aux prestations des autres modèles. C'est aussi l'occasion de mesurer l'évolution, au fil du temps et des progrès des techniques, de la conception de ce panel de plateformes modulaires. Après plus de 20 ans de généralisation des rames à plancher bas intégral, il était donc temps de consacrer un dossier à ce passage en revue.

 

17 janvier 2022

Allemagne : des commandes groupées de tramways

Stadler remporte le super-marché des trams-trains

Ce n'est pas rien : c'est même énorme. 4 MM€ et un volume total de commandes pouvant aller jusqu'à 504 rames. Le groupement de 6 autorités organisatrices d'Allemagne et d'Autriche a donc choisi le constructeur suisse et son Citylink. Cette stratégie d'achat a permis de gagner environ 20% sur le coût unitaire du matériel, tout en préservant la possibilité d'ajuster les besoins aux nécessités des différents réseaux, qui ont au moins tous en commun de recourir au gabarit de 2,65 m.

La première tranche prévoit la fourniture de 246 rames pour 1,7 MM€. Le constructeur propose aussi une offre de maintenance sur 15 ans. La répartition de ces rames est la suivante :

  • 148 pour Karlsruhe (75 pour AVG, 73 pour VBK) ;
  • 28 pour Sarrebruck ;
  • 20 pour Salzburg (remplacement du matériel du SLB) ;
  • 30 pour la communauté Neckar-Alb avec le projet de Tubingen ;
  • 20 pour Linz.

Les tranches conditionnelles sont respectivement de 73, 52, 57, 21, 5 et 50 unités.

Deux autres groupements en Allemagne

Les groupements de commande deviennent plus fréquents afin de maîtriser les coûts d'acquisition. En 2021, Cottbus, Francfort sur l'Oder et Brandenburg avaient attribué une commande à Skoda portant sur 24 rames ForCity Plus en tranche ferme et 21 en tranche conditionnelle : compte tenu du faible volume, la mutualisation était encore plus justifiée.Zwickau, Görlitz et Leipzig ont aussi groupé leurs besoins et attribué en fin d'année le marché au groupement Leiwag (Heiterblick et Kiepe) qui avait déjà en partie commis les Leoliner (au demeurant peu réussies).

Et en France ?

Cette stratégie implique cependant de ne pas accorder une importance capitale à la personnalisation des rames. En France, Brest et Dijon y étaient parvenus voici plus de 10 ans. La ville bretonne est cette fois accompagnée par Toulouse et Besançon pour compléter leurs effectifs.

26 mai 2021

Erfurt reçoit ses Tramlink

La capitale du Land de Thuringe reçoit 14 nouveaux tramways Stadler Tramlink : le réseau d'Erfurt engage le remplacement des Düwag MGT6D à plancher bas, datant du début des années 1990. Ce sont les rames les plus longues du réseau avec 42,5 m, 248 places dont 102 assises, quoique l'exploitation recourt à des couplages de Combino courts, particularité de ce réseau qui dispose pour l'instant d'une flotte assez bigarrée sur ce plan. Le contrat prévoit une option de 10 rames supplémentaires.

EVAG-TRAMLINK-Wagen-801-Erfurt-2_Stadler_20-5-21

Présentation des nouvelles rames Tramlink d'Erfurt (document Stadler)

Un réseau sympathique et bien exploitée dans une ville qui ne manque pas d'attraits, à mettre si ce n'est déjà fait dans votre liste des réseaux à connaître !

Posté par Redaction TRUP à 10:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 février 2021

Bâle : le BLT choisit à nouveau Stadler

Pour achever le renouvellement du matériel ancien, le BLT retient sans surprise Stadler pour fournir 25 rames de 45,5 m de long. Elles proposeront 263 places dont 96 sièges. D'un coût de 125 MCHF, ces rames seront livrées à Bâle à partir de 2023.

TINA-BLT

Ces rames viendront donc épauler les actuelles Tango, modèle jusqu'à présent retenu, mais dont l'architecture intérieure, avec des emmarchements au centre de la rame pour passer au-dessus du 3ème bogie moteur, n'est pas des plus commodes sur les parcours urbains. La nouvelle rame semble maintenir une continuité du plancher bas entre les portes extrêmes.

Posté par ortferroviaire à 14:17 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 décembre 2020

Berlin : U5 enfin terminée !

C'est fait ! L'un des grands feuilletons berlinois a enfin été achevé et inauguré ce matin ! Durant 10 ans, les rebondissements ont été aussi nombreux que dans certains feuilletons télévisés de fin de journée. La ligne U5 du métro a enfin absorbé le petit moignon de ligne U55 avec la mise en service des 2200 m reliant Alexanderplaz à Brandenburger Tor, essentiellement sous la célèbre Unter den Liden.

U5-U55berlin

Le centre de Berlin dispose désormais d'un second axe est-ouest, en plus de la S-Bahn ! La navette U55 de 1800 m avait été mise en service en 2009. Sur le nouveau parcours, la correspondance avec la ligne U6 est procurée dans la nouvelle station Unter den Linden située au carrefour avec la Friedrichstrasse. Evidemment, l'exploitation atypique avec les 2 trains de 2 voitures de la ligne U55 a pris fin.

220512_U55hauptbahnof1

Berlin - Hauptbahnhof - 22 mai 2012 - La navette U55 et ses 2 rames prisonnières d'une ligne indépendante du reste du réseau en raison de l'avancement plus que difficile des travaux de prolongement de la ligne U5. L'interconnexion est désormais assurée. © transporturbain

Le BVG, dans l'attente de la nouvelle génération de matériel à grand gabarit, avait anticipé les besoins de cette opérations avec l'adaptation de 11 rames de 4 voitures type IK. Des comble-lacunes fixes ont été installés sur ces rames destinées aux lignes à gabarit réduit (2,30 m) alors que la ligne U5 est à grand gabarit (2,65 m). Les pivots de bogies ont été rehaussés de 75 mm pour correspondre à la hauteur des quais, légèrement différente entre les 2 sous-réseaux. Ces rames retourneront ultérieurement sur le réseau à petit gabarit (lignes U1 à U4).

IK17-U5honow

Une rame IK17 modifiée pour circuler sur le réseau à grand gabarit au terminus de Hönow sur la ligne U5. Un bricolage imposé par le retard du projet d'infrastructures mais aussi de la commande de nouvelles rames à grand gabarit. (cliché X)

Posté par ortferroviaire à 16:56 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 avril 2020

Berlin : lancement d'études pour étendre le métro

D'abord, une confirmation sur le marché de renouvellement du matériel roulant : Stadler, avec son usine de Pankow dans la banlieue nord de Berlin, est lauréat du marché d'un montant prévisionnel de 3 MM€ pour un volume maximal de 1500 voitures à petit et grand gabarit pour le métro berlinois. L'industriel assurera aussi la maintenance pendant 32 ans de ces trains. Le marché prévoit une commande minimale de 606 voitures, qui sera destinée aux lignes U1 et U2 (à petit gabarit) et U5 (à grand gabarit). Ces nouvelles rames formeront les séries J (grand gabarit) et JK (petit gabarit).

220512_U55brandenburger-tor_sivatte

Berlin -  Station Brandenburger Tor ligne U55 - 22 mai 2012 - Encore un peu de patience avant la jonction des lignes U5 et U55 tant attendue. Le feuilleton du métro berlinois semble toucher à sa fin car les premières circulations de vérification ont débuté. © J. Sivatte

220512_U2_1_sivatte

Berlin - Station Pankow ligne U2 - 22 mai 2012 - La fin de carrière pour le matériel ancien approche : la commande des rames série IK constitue la première salve, et celle des JK devrait ainsi éliminer les A3L et les Gi, voire probablement une partie de la série F dont les premières unités sont quinquagénnaires. © J. Sivatte

En outre, le Sénat de Berlin a pris connaissance d'études de faisabilité sur l'extension du réseau. Elles donnent lieu à des débats politiques en son sein, selon la sensibilité des différents mouvements politiques.

Ceci dit, dans un premier temps, il faudra achever la jonction U5-U55 : elle était prévue en fin d'année 2020 avec un coût passé de 433 à 525 M€... et ce satané virus devrait apporter sa contribution au retard à la livraison de ce projet qui aura traversé 2 décennies de la vie berlinoise.

Au-delà, les 3 premiers dossiers portent sur les lignes U6, U7 et U8 :

  • U6 pour la desserte du site de l'aéroport de Tegel, qui devrait être reconverti avec l'exploitation complète du site de Schönefeld : le coût est évalué à 607 M€ ;
  • U7 de Rudow à l'aéroport de Schönefeld, estimé à 360 M€ ;
  • U8 de Wittenau à Märkisches Viertel et Senftenberg Ring, soit 112 à 386 M€ d'investissement potentiel.

D'autres projets ont été identifiés :

  • U7 de Spandau à Heerstrasse Nord ;
  • U3 de Krumme Lanke à Mexikoplatz ;
  • U2 dans le centre de Pankow ;
  • U9 vers Lankwitz ;
  • U6 de Alt-Mariendorf à Lichtenrade.

Comme nous le disions à propos du projet de retour du trolleybus, il faut être prudent sur ces annonces car, du fait de ses faibles moyens budgétaires, les projets dans la capitale allemande sont caractérisés par une gestation difficile et une durée de réalisation pouvant se compter en décennies.

Posté par ortferroviaire à 12:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 janvier 2020

Gmunden : succès pour l'interconnexion

Le 1er septembre 2018, la nouvelle section de tramway a été officiellement ouverte après 4 ans de construction pour traverser le Traunbrücke à Gmunden. La fusion du petit réseau de tramways à voie unique de Gmünden (qui perd à l’occasion son label de plus petit réseau de tramway du monde), avec le chemin de fer d’intérêt local Gmunden – Vorchdorf, moyennant la construction dans le centre ville de Gmunden d’une section nouvelle de quelques centaines de mètres pour connecter les deux réseaux préexistants, est un succès.

200817_tram-gmunden-küferzeile

Gmunden - Küfurzeile - 20 août 2017 - Comment ? Un tramway, ça ne passe pas dans les petites rues ? Une rame Tramlink emprunte cette petite rue maintes fois photographiée par les amateurs dans cette petite ville, préférant manifestement descendre de la gare à pied pour capter quelques clichés de ces tramways. (cliché X)

290918_tram-gschwandt-rabelsberg_bkussmagk

Gschwandt-Rabelsberg - 29 août 2019 - Tramway de petite ville touristique, tramway des champs. Une rame Tramlink sur le Traunseebahn dans un environnement bucolique assez classique en Haute-Autriche. © B. Kussmagk

Un an après l'introduction du nouveau tramway de la ligne de Traunsee et d'une desserte cadencée à la demi-heure, renforcée au quart d'heure dans Gmunden, l'Association des transports de Haute Autriche établit un bilan positif concernant l'évolution du nombre de passagers. La fusion des 2 lignes a comblé une lacune dans le réseau de transports publics de la région et a considérablement augmenté son utilisation.

Au cours de la première année de fonctionnement du 1er septembre 2018 au 31 août 2019, un total d'environ 713 000 personnes ont voyagé sur le nouveau  tramway. Un an plus tôt, entre le 1er septembre 2017 et le 31 août 2018, la ligne ferroviaire locale Gmunden -Vorchdorf et le tramway de Gmunden ont enregistré un peu moins de 446 000 passagers. Ainsi, la fusion des deux lignes a entraîné une augmentation du nombre de passagers d'environ 60%.

Le développement de l'utilisation dans le trafic de loisirs est particulièrement poditif surtout, pendant les mois d'été 2019, le nombre de passagers a été nettement supérieur aux attentes. Pendant les vacances d'été de juillet et août, où bien sûr il n'y avait pas de circulation scolaire et moins de navetteurs, les chiffres d'utilisation, fournis par l'Association pour les transports en Haute-Autriche étaient même légèrement supérieurs à ceux des mois de mai et juin.

  • mai et juin 2019 : environ 124 500 passagers
  • juillet et août 2019 : environ 126 900 passagers

Les résidents et les touristes peuvent désormais voyager directement de Vorchdorf au centre de Gmunden via Kirchham et Gschwandt, le centre commercial SEP et atteindre la gare principale de Gmunden, les reliant ainsi au réseau ferroviaire, diminuant encore un peu plus la place de la voiture dans un site très touristique. Le potentiel de liaisons domicile-travail est encore important compte tenu du nombre d'entreprises installées le long de la ligne et de l'amélioration des connexions ferroviaires proposées par ce tramway.

Certains verront peut-être un point de comparaison avec les intentions répétées d'un Secrétaire d'Etat aux Transports qui promeut des exploitations de trains légers sur les lignes de desserte fine du territoire...

Posté par JJ_Socrate à 08:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 septembre 2019

Inventaire des tramways en France en 2019

Plusieurs de nos lecteurs nous l'ont demandé. C'est chose faite : transporturbain vous propose une troisième édition de l'inventaire des tramways, trams-trains et Translohr circulant en France en 2019. Nous avons pris un peu d'avance en comptabilisant des commandes actuellement notifiées et dont la livraison a débuté. Figurent également les marchés attribués (par exemple en Ile de France pour T9 et T10) et ceux qui ont été lancés (Nantes pour le renouvellement du parc et les besoins des nouvelles lignes).

Vous trouverez ces documents dans la page d'accueil consacrée aux réseaux français.

Posté par ortferroviaire à 09:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
04 septembre 2019

Berne commande 27 tramways à Stadler

Nouveau succès de taille pour le constructeur suisse qui joue en terrain favorable dans son pré carré, après le marché groupé du BLT et d'AVA : les 27 rames Tramlink de 42,5 m de long commandées en tranche ferme par Bernmobil dans un marché de 50 rames, sont destinées à remplacer les rames Vevey et le matériel ancien du RBS, utilisé sur la ligne 6, ainsi qu'à couvrir l'extension du réseau avec le prolongement de la ligne 9 à Kleinwabern.

La tranche ferme se décompose en 20 rames bidirectionnelles et 7 unidirectionnelles pour un montant de 125 MCHF. La capacité des première sera de 52 places assises pour les premières, disposant de 6 portes, tandis que les secondes proposeront 68 sièges et 7 portes.

Les livraisons sont prévues entre 2023 et 2025, tandis que la tranche optionnelle sera ouverte jusqu'en 2027.

Posté par ortferroviaire à 14:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,