11 décembre 2021

Milan : 50 Trollino supplémentaires

En 2018, ATM avait lancé un marché destiné au renouvellement des trolleybus milanais, confié à Solaris avec son Trollino, en version articulée, dont les premiers exemplaires sont entrés en service en mai 2020. Une seconde tranche de 80 unités a été notifiée fin novembre, toujours avec 2 moteurs Kiepe de 160 kW chacun et avec des batteries d'autonomies d'une capacité de 45 kWh pour assurer jusqu'à 15 km en autonomie. Ce sera au passage l'occasion de se débarrasser des 10 Cristalis ETB18 qui encombrent le dépôt, compte tenu de leur fiabilité notoirement insuffisante !

270720_90viale-isonzo

ATM-801-3-scaled

Les Trollino milanais circulent sur le réseau de trolleybus gravitant autour de la ceinture des faubourgs, axe à grand trafic, où il serait cependant nécessaire de passer au tramway compte tenu de la fréquentation très élevée de ces lignes. Si les tramways repassent en livrée jaune safran, les trolleybus, comme l'ensemble des autobus, portent le gris et deux tons de vert. (clichés X)

Posté par Redaction TRUP à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 octobre 2021

Saint Etienne poursuit la relance du trolleybus

Alors que les lignes M3 Cotonne - Terrenoire et M7 Michon - Bellevue sont désormais totalement exploitées en trolleybus, Saint Etienne Métropole et la STAS prévoient la conversion d'ici 3 ans de la ligne M4 Bellevue - Rond-Point - Métare - Monplaisir - Châteaucreux : c'est une nouveauté par rapport aux lignes historiques, fortement imbriquée avec la ligne M6, qui sera l'autre ligne passant à la traction électrique. Pour celle-ci, c'est évidemment un retour, depuis l'arrêt de l'exploitation des PER180H en 1998.

La ligne M6, reliant actuellement le Square Violette à l'IUT situé au-delà de La Métare, sera modifiée dans le cadre du projet ayant reçu une subvention dans le cadre du 4ème appel à projets de l'Etat : elle sera déviée par la gare Châteaucreux pour rejoindre la Cité du Design. Elle sera exploitée par des trolleybus articulés et bénéficiera d'aménagements pour la fluidité et la rapidité du trafic. C'est donc la résurrection du projet BESTe.

050621_M7hippolyte-sauzee1

Saint Etienne - Cours Hippolyte Sauzéa - 5 juin 2021 - Un Trollino de la ligne M7 abaisse ses perches pour assurer sur batteries le parcours actuellement sans continuité électrique. Le retour des trolleybus sur la ligne M6 avec un tronc commun avec M7 entrainera-t-il le réaménagement des bifilaires ? © transporturbain

 

 

 

Les trolleybus feront donc leur retour sur le cours Fauriel. Dans le quartier de La Métare, on peut suggérer un réexamen du tracé de la ligne M4 de sorte à maximiser le tronc commun avec la ligne M6 pour la circulation perches aux fils entre le rond-point et la faculté des sciences. Au-delà, il est probable qu'il y aura de nouvelles sections électrifiées sur le parcours car la montée à Montplaisir n'est pas de tout repos et la ligne M4 emprunte la RN88 entre le rond-point et la Digonnière, qui devrait logiquement être parcourue sur batteries.

311212_6nadaud2

Saint Etienne - Cours Martin Nadaud - 31 décembre 2012 - Depuis 1998, la ligne du Rond-Point (pour les anciens) est assurée par autobus articulés alors que les lignes aériennes sont toujours présentes sur une grande majorité du parcours. Le retour du trolleybus, en profitant de la technologie IMC, est on ne peut plus logique ! © transporturbain

250718_M4gabriel-peri1

Saint Etienne - Rue Gabriel Péri - 25 juillet 2018 - La ligne M4 est un peu la surprise du plan de redéploiement des trolleybus stéphanois... mais on ne s'en plaindra pas. D'ici 3 ans, 4 lignes seront donc ainsi exploitées. © transporturbain

Il faudra évidemment commander de nouveaux véhicules pour équiper M4 et M6, avec probablement un lot de trolleybus standards et un lot de trolleybus articulés pour M6. Les Trollino pourraient être favoris compte tenu de leur présence dans les effectifs de la STAS.

Au-delà, il n'y a pas encore d'orientations mais on ne saurait que trop suggérer l'engagement de trolleybus sur les actuelles lignes M2 (surtout entre le centre-ville et La Métare) et M9 entre la Cité du Design et Montreynaud : dans les deux cas, les profils sont difficiles et il existe des adhérences avec les extensions annoncées, tout particulièrement pour la section sud de la ligne M9.

Posté par Redaction TRUP à 09:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 juin 2021

Saint Etienne : adieu Cristalis

Ce samedi 5 juin, l'association SaintÉtrolleybus avait organisé - merci à elle ! - un voyage pour dire adieu aux Cristalis. Livrés en 2003, les 12 exemplaires n'ont - sans surprise - jamais réellement donné satisfaction compte tenu de leur motorisation complexe et de leur fiabilité médiocre. Ils ont failli emporter la disparition des trolleybus à Saint Etienne, mais l'avenir est désormais plus serein avec la livraison de 23 Trollino par Solaris : 17 circulent sur les lignes M3 Cotonne - Terrenoire et M7 Michon - Bellevue. L'arrivée de 6 véhicules supplémentaires devrait autoriser le retour de la traction électrique sur la ligne du cours Fauriel, l'actuelle M6 Square Violette - Faculté des Sciences.

Sans surprise, le voyage sur le réseau fut agrémenté des caprices du Cristalis : la voiture n°116 refusa de circuler en mode électrique. L'ascension à Côte Chaude fut des plus laborieuses (certains diraient que c'était presque « Michon impossible »...) mais les participants n'ont pas eu à pousser. Heureusement, la voiture n°112 fut engagée à sa place et la seconde partie du périple put se dérouler en traction électrique, si ce n'est en fin de parcours : une fois les perches abaissées (il manque quelques raccordements et aiguillages), impossible de repartir en mode électrique les perches aux fils.

Bref, jusqu'à la fin, ces Cristalis ont failli nous faire devenir... verts !

050621_CRISTALIScoppel4

Saint Etienne - Dépôt Coppel - 5 juin 2021 - Tandis que le conducteur s'amuse avec la girouette, les perches se lèvent pour rejoindre les fils nourriciers... mais le Cristalis n°116 aura été des plus capricieux. © transporturbain

050621_CRISTALIS+M7henri-desbarres_valla

Saint Etienne - Place Henri Desbarres - 5 juin 2021 - Portant aussi le nom d'un ancien directeur de la CFVE ayant oeuvré à la modernisation du réseau, la place Bellevue a été l'occasion d'organiser la rencontre entre le Cristalis de la cérémonie et un Trollino du service régulier sur la ligne M7. Ces derniers sont perches levées au terminus pour la recharge des batteries, car la boucle du terminus n'est pas totalement équipée de bifilaires. © Ph. Valla

050621_CRISTALIS+M7roche-du-geai_valla

Saint Etienne - Rue de la Roche du Geai - 5 juin 2021 - Perches baissées pour se laisser dépasser par un Trollino, revoici donc l'occasion d'associer les deux véhicules : la ligne des Cristalis reste contemporaine, alors que ce trolleybus a été dessiné voici plus de 20 ans. © Ph. Valla

050621_M3robert-maurice4

Saint Etienne - Rue Robert Maurice - 5 juin 2021 - Tiens, un Cristalis en service régulier ! Il circule sur la ligne M3 en direction du quartier de Cotonne, sur laquelle les Trollino sont largement majoritaires. © transporturbain

050621_M3tardy4

Saint Etienne - Rue de Tardy - 5 juin 2021 - De l'autre côté de la tranchée de la ligne de chemin de fer vers Le Puy, ce Trollino rejoint Terrenoire. L'allure est bien plus parallélépipédique, mais ces trolleybus sont bien plus agréables aux oreilles... et ils sont fiables ! © transporturbain

050621_M7henri-desbarres5

Saint Etienne - Place Henri Desbarres - 5 juin 2021 - Départ d'un Trollino sur la ligne M7 en direction de Michon. Le conducteur vient d'abaisser les perches par la commande automatique. © transporturbain

050621_M7michon3

Saint Etienne - Rue de la Roche du Geai - 5 juin 2021 - Outre les amateurs tout autour du terminus de Michon, remarquez la ligne aérienne rigide, spécialité stéphanoise. La découpe de la livrée essaie de donner un peu plus de dynamisme à l'allure très classique du véhicule. Il y a tout de même beaucoup de noir... © transporturbain

Si les Trollino sont d'allure plus conventionnelle, renouant avec le principe de l'autobus à perches, leur fonctionnement n'en demeure pas moins excellent... et en silence ! Le fonctionnement sur batteries est efficace, quasiment transparent en matière de performances. De quoi retisser les liens entre Saint Etienne et ses trolleybus, surtout dans cette ville où il pourrait jouer un rôle encore plus important au regard de sa topographie.

Posté par Redaction TRUP à 21:29 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 janvier 2021

Saint Etienne : Solaris continue les livraisons et en espère d'autres...

La renaissance du trolleybus est encore un phénomène assez confidentiel, car elle ne concerne pour l'instant que 2 réseaux, alors soufflons un peu sur les braises pour qu'elles prennent. Première brève sur le réseau de Saint Etienne.

120320_M7charles-dupuy_assa

Saint Etienne - Rue Charles Dupuy - 12 mars 2020 - La renaissance du trolleybus à Saint Etienne est incarnée par des véhicules du constructeur polonais Solaris. La ligne M7 Michon - Bellevue a été la première équipée. Le vert stéphanois s'est éclairci... mais le noir progresse fortement sur la livrée ! © Th. Assa

120320_M7edmond_maurat_assa

Saint Etienne - Place Edmond Maurat - 12 mars 2020 - La remise en service de la ligne M7 en traction électrique a nécessité quelques travaux sur les lignes aériennes. Comme les Cristalis pour l'instant toujours à l'effectif, les Trollino disposent de 3 portes mais avec montée par l'avant. En revanche, contrairement aux Cristalis, le Solaris est très silencieux ! © Th. Assa

La première tranche de 10 trolleybus Solaris Trollino 12 a été rejointe par une deuxième comprenant 7 unités supplémentaires qui en appellera une troisième de 6 véhicules, initialement prévue en 2022, mais qui devrait finalement arriver dès cet été. Par ailleurs, l'acquisition de 10 trolleybus articulés devrait avoir lieu dans les prochains mois pour équiper la ligne M6, afin de restaurer l'exploitation électrique sur la ligne du cours Fauriel. Sans préjuger de la décision à l'issue de l'appel d'offres que lancera la Métropole, il est probable que Solaris parte favori, ne serait-ce que pour mutualiser les frais fixes et la gestion de la maintenance avec les véhicules standards.

Mais on le redit : le potentiel du trolleybus dans cette agglomération est encore assez vaste et le succès de cette renaissance inespérée devrait peut-être inspirer les décideurs, outre la satisfaction de la population.

Posté par ortferroviaire à 08:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 septembre 2020

Autobus électriques : à quel prix ? quelle autonomie ?

L'autobus électrique devient de plus en plus présent sur les grands réseaux urbains. Tous les constructeurs ou presque déclinent leurs gammes en incluant une telle version à leur catalogue, maillon de la décarbonation du transport urbain. Ils sont face à deux défis étroitement liés : le prix évidemment, qui reste un facteur de choix important dans les appels d'offres, et l'autonomie des véhicules. C'est un critère technique essentiel : l'autobus électrique à batteries doit être exploité de façon transparente par rapport aux véhicules thermiques. Et cela pose évidemment la question plus vaste de la performance des batteries, de leur nombre et donc de leur coût. La technique évolue vite, mais on peut dégager deux tendances fortes :

  • la charge nocturne au dépôt : le véhicule doit pouvoir assurer l'intégralité de sa journée de service sans rechargement, soit en moyenne 250 km par jour quelles que soient les conditions météorologiques (notamment en hiver) ;
  • la charge en ligne : des bornes de recharge sont installées aux terminus et à certains arrêts intermédiaires, avec donc des véhicules disposant d'une plus faible autonomie (moins de batteries aussi).

Yutong-E12LF

Vu ici à Transport Public Expo 2017, l'autobus E12 de Yutong est le premier véhicule chinois circulant en France : les constructeurs européens et français n'ont pas tardé à réagir mais la percée du constructeur est assez nette et ne se cantonne pas qu'aux modèles urbains. © transporturbain

P1280193

Première présentation en France de l'e-Citaro de Mercedes qui semble-t-il se positionne déjà sur une nouvelle génération hautes performances des batteries. © transporturbain

P1280194

Dommage que ses perches ne soient pas levées : Heuliez était venu aux journées du GART à Nantes en 2019 avec un trolleybus articulé à recharge en ligne. Un choix intéressant pour optimiser les performances et maîtriser le volume des batteries. © transporturbain

bollore-bluebus2

Bolloré et son Bluebus avait réussi un joli coup en se positionnant très tôt sur le marché, dans un secteur nouveau pour l'industriel, sur la vague des voitures en libre-service... qui n'a pas connu le succès annoncé par son promoteur. © transporturbain

Dans son nouveau dossier, transporturbain fait un tour d'horizon des principaux véhicules commercialisés et déjà présents sur certains réseaux français. En complément, nous vous rappelons nos dossiers sur les différents modèles de trolleybus, car ces véhicules évoluent aussi, dans le sens du véhicule à recharge en ligne, par un équipement partiel des itinéraires en bifilaires, avec un dimensionnement des batteries plus réduit.


11 décembre 2019

Busworld 2019 : le retour du trolleybus se confirme

Petit à petit, le trolleybus revient sur le devant de la scène comme une solution éprouvée parmi les bus électriques. La solution 100% batteries présente des limites, sur l'autonomie évidemment, sur la masse et le coût également : transporturbain avait déjà examiné ce sujet dans ce dossier.

Le salon Busworld à Bruxelles, près de deux mois après les Rencontres Nationales du Transport Public (voir notre reportage), présentait non pas un mais deux trolleybus. Chez Iveco, sans surprise, le même Crealis en version 18 mètres était présent... mais cette fois-ci perches levées (aurions-nous été entendus ?). Chez Solaris, la nouvelle version du Trollino Metrostyle était exposée en version 24 mètres (mais lui avait ses perches au toit : dommage).

iveco-crealis-trolley-busworld2019

Revoici donc le Crealis d'Iveco... et cette fois, on sait que c'est un trolleybus ! (cliché X)

solaris-trollino-24-metrostyle2

Cadrage plus difficile pour un véhicule de 24 m. Le design frontal de cette nouvelle version est un peu particulier... (cliché X)

Posté par ortferroviaire à 09:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 novembre 2019

Saint Etienne : premier Trollino

Et voici le premier Solaris Trollino 12 destiné à l'agglomération stéphanoise. Après la mise en service du premier Iveco Crealis articulé à Limoges, la nouvelle génération de trolleybus à recharge dynamique (In Motion Charging in english) pointe son nez à Saint Etienne où l'avenir du trolleybus a été longtemps incertain.

Solaris-saint-etienne

Premier Trollino 12 IMC pour la STAS et accessoirement premier Trollino destiné à un réseau français. En espérant qu'il y en ait d'autres ! (source : Saint Etienne Métropole)

Posté par ortferroviaire à 15:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 octobre 2019

Saint Etienne : les nouveaux trolleybus en janvier

Outre Limoges, Saint Etienne apporte les dernières touches à la renaissance de certains itinéraires de trolleybus sur la ligne M7 Bellevue - Michon. Une première tranche de 10 Trollino 12 sera livrée par Solaris entre la mi-décembre et la mi-janvier. Sur cet itinéraire, ils circuleront en mode autonome sur 20% du parcours. En attendant, les Cristalis ont assuré la vérification de la conformité des installations : les nouvelles lignes aériennes, la sous-station nouvelle du Clapier et la rénovation des installations de Michon. 6 autres trolleybus arriveront en janvier 2021 et les 6 derniers en janvier 2022.

Bref, le trolleybus à Saint Etienne va faire son retour. Tant mieux !

En attendant, l'opération phare de l'année à Saint Etienne reste la mise en service le 16 novembre prochain de la nouvelle section du tramway de 4,3 km entre la gare Châteaucreux et la rue Bergson, avec prolongement de la ligne T3 de Châteaucreux à Terrasse.

Posté par ortferroviaire à 16:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 septembre 2019

Saint Etienne : début des essais sur l'extension du tramway

Après les essais, la marche à blanc va prochainement débuter sur l'extension du tramway stéphanois entre la gare Châteaucreux et la rue Bergson. La ligne T3 sera ainsi prolongée jusqu'à la gare de La Terrasse, assurant ainsi une liaison Bellevue - Terrasse via Châteaucreux. La mise en service est espérée à la fin du mois de novembre.

essais-T3-st-etienne

Les essais de la nouvelle section se déroulent avec les deux types de matériel roulant du réseau stéphanois (ici un Urbos devance une Alsthom-Vevey). Avec ce développement, les aménagements pour les cyclistes n'ont pas été oubliés, dans une logique de complémentarité. Après l'achèvement de ce second axe nord-sud, verra-t-on une nouvelle liaison est-ouest par tramway dans l'agglomération ? (cliché Saint Etienne Métropole)

Et puis glissons au passage que les premiers Solaris Trollino 12 devraient prochainement être livrés : 22 exemplaires ont été commandés pour amorcer la relance du trolleybus dans l'agglomération stéphanoise. Il s'agira non seulement des premiers Trollino en France mais aussi des premiers véhicules munis de batteries à recharge en ligne (In Motion Charging) à circuler en France.

Posté par ortferroviaire à 14:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 juillet 2019

Milan : importante commande électrique chez Solaris

ATM, la régie des transports en commun milanais, met en oeuvre le plan destiné à atteindre l'objectif Zéro émission locale en 2030, a récemment attribué à Solaris une importante commande de 250 véhicules électriques. Les premières livraisons portent sur 65 autobus électriques Urbino 12, munis de 2 moteurs électriques de 110 kW et de batteries développant au total 240 kWh, avec dispositif de rechargement en ligne au moyen d'une borne équipée d'un pantographe inversé.

A la fin du mois de juin a été livré le premier des 80 trolleybus articulé Trollino 18, dotés de 2 moteurs de 160 kW et de batteries disposant de 45 kWh procurant une autonomie d'une quinzaine de kilomètres pour circuler hors réseau aérien. L'arrivée des Trollino va permettre la réforme d'une partie du parc existant, dont l'âge moyen dépasse les 20 voire 25 ans. Les AG330T resteront évidemment en service, mais le devenir des Cristalis semble plus incertain en raison de leur nombre réduit et leur fiabilité moyenne. On notera aussi que les trolleybus standards seront remplacés par des articulés pour augmenter la capacité des lignes 92 et 93 qui n'en sont aujourd'hui pas dotées.

Si on ajoute la signature du marché avec Stadler pour la fourniture de 80 rames Tramlink, le coup de jeune sur le parc milanais va être sensible.

En revanche, on reste un peu perdus lorsqu'on apprend que parallèlement à cette commande, ATM engage la rénovation des 20 motrices série 4700, vénérables rames articulées mises en service entre 1955 et 1960, qui vont même recevoir une - petite - climatisation...

091117_93+33+54lambrate2

Milan - Piazza Lambrate - 9 novembre 2017 - Le renouvellement des trolleybus va enfin débuter. Pour les amateurs de tramways, les Peter Witt vont probablement s'éteindre avec la commande de Tramlink passée auprès de Stadler. © transporturbain

 

071018_2farini_aalbe

Milan - Via Farini - 7 octobre 2018 - Les 4700 Stanga devraient être remplacées par les nouvelles motrices Stadler mais ATM engage leur rénovation sur ce parc de 20 rames. On notera le paradoxe du toit sombre et du bloc de climatisation ! © A. Albe

 

Posté par ortferroviaire à 13:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,