29 juillet 2018

Aix en Provence : nouveau succès pour Irizar

Après Bayonne et Amiens (en version articulée dans ces deux villes), Irizar remporte le marché de fourniture de 15 BHNS électriques ie-tram pour le projet Aixpress à Aix en Provence qui sera exploité par la RDT13.

i12e-aixpress

Voici en image de synthèse l'allure du futur BHNS Aixpress produit par Irizar. Un design très sobre, assez soigné pour ce qui reste quand même un bus standard d'une capacité modeste. Compte tenu des besoins dans l'agglomération aixoise, il aurait peut-être été souhaitable d'envisager une exploitation par véhicules articulés, ce qui aurait accru le confort de voyage et donc l'attractivité des transports en commun pour une population droguée à la voiture... (document Irizar)

Ces véhicules seront adaptés aux charges rapides en 4 minutes au terminus et aux charges lentes la nuit au dépôt. Ces autobus proposeront 22 places assises et 56 debout. Ils seront accessibles par 3 portes (une simple à l'avant et deux doubles au milieu et à l'arrière) et intègreront des prises USB. A l'intérieur, décoration ultraminimaliste : habillage blanc, sol imitation parquet et sièges en plastique translucide.

D'une longueur de 7,5 km entre le parc de Saint Mitre et le parking Krypton, le projet de BHNS Aixpress desservira 19 stations avec un intervalle de 5 minutes en pointe avec un temps de parcours de 25 minutes, soit une vitesse moyenne de 18 km/h. La mise en service est prévue en septembre 2019.

Posté par ortferroviaire à 14:29 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 octobre 2017

Après Bayonne, Amiens choisir Irizar

Deuxième succès pour le constructeur espagnol d'autobus, toujours dans le domaine des BHNS électriques. Après Bayonne, c'est Amiens qui adopte l'i2e, cette fois en version 18 m. Une jolie commande puisqu'elle comprend 43 véhicules à l'allure profilée, mais pour l'instant orné d'une livrée à dominante noire. Ces autobus à rechargement au terminus disposent d'un pantographe installé sur le véhicule. Le constructeur annonce un temps de "mise en contact" de 5 minutes pour permettre au véhicule d'assurer un trajet complet en toute autonomie.

Présentation à Busworld 2017 du BHNS d'Amiens avec son allure profilée et le système de biberonnage. (cliché Irizar)

Le coût d'acquisition des véhicules est de 30 M€. Amiens Métropole n'a pas encore tranché entre la location et l'achat des batteries.

Posté par ortferroviaire à 17:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 décembre 2016

Bayonne : un BHNS électrique sans fil

Non, pas de trolleybus pour le BHNS de l'agglomération de Bayonne, mais 20 autobus articulés électriques rechargeables, de construction espagnole puisque le modèle i2e de Irizar a été retenu. Le constructeur a d'ailleurs annoncé la construction d'une nouvelle usine au Pays Basque espagnol, destinée aux véhicules électriques. Le coût d'acquisition des véhicules atteint 650 000 €, soit encore le double du coût d'un bus articulé Diesel. Il s'agira de véhicules à charge lente, branchés la nuit au dépôt. Les terminus seront équipés de stations de charge rapide en 3 minutes. Evidemment, la fiabilité des batteries constituera le principal sujet d'attention technique, ainsi que leur coût sur la durée de vie de l'autobus.

010716_I12Eboulevard

San Sebastian - Boulevard - 1er juillet 2016 - Un Irizar i2e en essai sur le réseau : Bayonne devrait être la première ville dotée de bus articulés électriques sur batteries. © transporturbain

010716_14pont-saint-esprit1

Bayonne - Pont Saint Esprit - 1er juillet 2016 - Le réseau Chronoplus est actuellement majoritairement équipé de GX337 Heuliez "carénés façon BHNS" mais le plus souvent dans la circulation générale. La livrée en bayadère rappelle la spécialité textile locale. © transporturbain

010716_Cpont-mayou1

Bayonne - Pont Mayou - 1er juillet 2016 - En complément, des Solaris Urbino 12 circulent sur le réseau. Le franchissement de l'Adour et de la Nive, reliant la gare et le centre de Bayonne, sera au coeur du réseau de BHNS, bénéficiant d'aménagements urbains renouvelés facilitant la circulation des autobus. © transporturbain

Le projet de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz prévoit 2 lignes formant un réseau de 25 km. La première, longue de 12 km et comptant 31 stations, reliera Bayonne, Anglet et Biarritz. La seconde, longue de 13 km et comptant aussi 31 stations, reliera Tarnos à Bassussarry. Il ne s'agira pas d'un BHNS "complet" mais d'une succession d'aménagements allant de la voie réservée unilatérale au site propre à double sens. L'aménagement des stations constituera donc le principal moyen d'identifier le BHNS. La mise en service est prévue en juin 2019 et l'agglomération espère attirer 4 millions de voyageurs par an sur ces deux lignes.

plan-BHNS-bayonne

Posté par ortferroviaire à 19:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 mai 2015

Marseille teste le bus électrique

Après avoir abandonné voici 11 ans le trolleybus et démantelé l'été dernier les derniers lambeaux de son réseau de bifilaires, Marseille teste 2 nouveaux autobus standards électriques produits par Irizar, capables d'assurer le service sans rechargement durant 14 à 16 heures. Produits par Irizar, ces 2 démonstrateurs seront rejoints par 6 nouveaux véhicules afin d'amplifier l'essai. L'investissement atteint 2,4 M€, ce qui correspond à un coût normal pour des prototypes de telle nature. Par ailleurs, elle continue de tester les Citaro articulés hybrides, avant de se prononcer pour d'éventuelles commandes.

En attendant, la RTM continue d'acquérir des autobus Diesel répondant aux normes Euro6. Elle indique que le volume de commandes pourrait diminuer en fonction des résultats de ces deux expérimentations.

Posté par ortferroviaire à 18:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,