14 juin 2017

Belgique : De Lijn confirme le marché pour CAF

Désigné candidat privilégié pour la négociation finale pour un marché de pas moins de 146 rames, le constructeur espagnol CAF dut faire face, ainsi que l'opérateur De Lijn, à un recours de Bombardier, faisant face à une nette réduction de l'activité dans son usines de Bruges. Des préoccupations bien connues en France également et qui s'avèrent décisives dans l'attribution des marchés.

050617_11melkmart3

Anvers - Melkmarkt - 5 juin 2017 - La flotte de PCC exploitée par De Lijn subit un élagage régulier. A Gand, seules 6 motrices rénovées subsistent depuis l'arrivée des Flexity. A Anvers, seules les unités modernisées (portes et chaîne de traction) équipées du contrôle de vitesse pour les tunnels circulent encore. Le marché attribué à CAF signera la fin de ce matériel légendaire. © E. Fouvreaux

Le recours de Bombardier a contraint De Lijn et le gouvernement fédéral  flamand à réexaminer les offres. A la lumière d'une analyse sur le coût de possession, la proposition de CAF s'avérant inférieure de 5% à celle de Bombardier, il en a été conclu que la commande à CAF pouvait être confirmé pour un montant total de 294 M€ soit tout juste 2 M€ par rame de 32 m. Le matériel sera produit dans l'usine espagnole de Saragosse.

La première tranche du marché porte sur 24 éléments (56 M€) destinées à la ligne de la Côte (Kusttram) dont la dotation pourrait être portée à 62 unités dont 5 pour une éventuelle extension de la ligne à Veurne. Le réseau d'Anvers recevra 66 unités, ce qui mettra fin aux prestations des PCC, et Gand 18 unités pour les extensions du réseau.

De Lijn est en outre en négociation avec Bombardier pour la rénovation de 53 motrices Hermelijn, construites par Siemens entre 1999 et 2012 : ces opérations pourraient être assurées dans l'usine de Bruges.

Au passage, les dossiers sur les réseaux de Gand et d'Anvers sont en travaux pour mise à jour. Nous vous informerons de leur retour en ligne...

Posté par ortferroviaire à 09:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

02 novembre 2016

Belgique : De Lijn préfèrerait CAF à Bombardier

L'opérateur flamand De Lijn est en train de recevoir 88 tramways Flexity 2 livrés par Bombardier et se projette déjà dans l'avenir. A l'issue d'un nouvel appel d'offres, De Lijn pourrait retenir l'offre de CAF pour le plus important marché de tramway passé par l'exploitant des réseaux de Gand, Anvers et de la Côte : pas moins de 146 motrices, pour un montant de 320 M€. La livraison de ces rames à voie métrique débutera en 2018. Il est prévu d'affecter 67 rames à la ligne de la Côte, 66 au réseau d'Anvers et 18 à Gand. Par ce marché, De Lijn pourra éliminer l'ensemble des PCC circulant encore à Gand et Anvers ainsi que le matériel trentenaire de la ligne littorale.

060616_22ledebergplan_knoerr

Gand - Ledebergplaan - 6 juin 2016 - Gand et Anvers recourent encore aux PCC simples quand Bruxelles s'en est déjà séparé depuis plusieurs années. Les Flexity 2 en cours de livraison ne les élimineront pas totalement, d'où le besoin identifié d'une nouvelle commande qui couvrira aussi des extensions des réseaux De Lijn. © A. Knoerr

Bombardier a fait appel de cette décision : la cour administrative rendra en principe son verdict le 22 novembre après analyse des motifs de la décision du porteur du projet. Selon Bombardier, le devenir du site de production de Bruges serait en question si CAF emportait le marché. Comme quoi, ce sujet n'est pas franco-français... mais pour CAF, la confirmation du marché serait un joli succès pour son Urbos, après l'importante commande en cours de livraison à Freiburg im Brisgau, cette fois-ci dans un bastion de Siemens...

Posté par ortferroviaire à 11:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 mai 2016

Zurich commande 70 Flexity 2

Depuis plusieurs années, la signature d'un contrat entre le VBZ, exploitant du réseau de Zurich, et Bombardier, candidat pressenti, était retardée par des blocages de diverses natures. A l'origine, le VBZ envisageait d'attribuer une commande de nouveaux tramways à Bombardier, ce qui avait provoqué de fortes réactions de Stadler, également candidat, et faisant pression pour réexaminer les candidatures, espérant ainsi souffler le marché à Bombardier. L'affaire prit un tournant politique, entre la Ville et le Canton de Zurich, si bien que les conditions d'attribution du marché n'étaient pas réunies.

Bonne nouvelle, le feuilleton politico-industrielle qui anima - une fois n'est pas coutume -  la chronique zurichoise, a connu son épilogue hier. La commande a pu être officialisée : 70 rames Flexity 2, longues de 43 m, à voie métrique évidemment et au gabarit de 2,40 m, sont destinées à prendre la succession des deux premières séries de rames Tram2000 livrées à la fin des années 1970. D'une puissance de 660 KW, elles pourront circuler à une vitesse maximale de 70 km/h et transporter 276 voyageurs dont 90 assis, avec 8 portes dont 6 doubles et 2 simples. Les livraisons sont prévues entre 2018 et 2023. 

flexity2-zurich

Image de synthèse du futur matériel zurichois. On trouvera quelques analogies esthétiques de la face frontale avec les rames berlinoises. (document VBZ)

Autre nouvelle qui concerne les transports zurichois et plus particulièrement les tramways, dans la procédure de désignation de l'opérateur qui exploitera le tramway de la vallée de la Limmat, le ZVV a choisi l'offre du BDWM, exploitant du chemin de fer secondaire Dietikon - Bremgarten - Wolhen, au détriment de la SZU (exploitant des lignes de la vallée de la Sihl et de Uetliberg) et du VBZ, l'opérateur principal des tramways !

Posté par ortferroviaire à 16:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 novembre 2015

Regard sur les tramways de Gand

Poursuivant notre série sur les réseaux de la Belgique flamande, cap sur Gand, également exploitée par De Lijn, où comme à Anvers circulent encore des motrices PCC simples, cependant en fin de carrière et pressées vers la sortie par l'arrivée des nouvelles Flexity 2.  Actuellement bousculé par plusieurs grands chantiers de rénovation des voiries, le réseau est aussi concerné par deux prolongements en cours, devant aboutir en 2016-2017. En outre, deux nouvelles lignes de tram sont à l'étude pour renforcer l'attractivité des transports en commun et surtout désaturer un corridor sur lequel les autobus sont devenus notoirement insuffisants.

Le nouveau dossier de transporturbain est en ligne et attend vos commentaires.

Posté par ortferroviaire à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 juin 2015

Bombardier : 40 Flexity 2 pour De Lijn

A peine inaugurés, les nouveaux tramways Flexity 2 de Bombardier commandés à 48 exemplaires pour les réseaux de Gand et Anvers exploités par De Lijn, font déjà l'objet d'une première levée d'option à hauteur de 40 rames, portant le marché à 88 éléments. Le contrat est d'ailleurs étendu à la maintenance et à la rénovation du parc existant, notamment les Hermelijn. Sur ces 40 rames, 16 iront à Gand en version 43 m bidirectionnelle, et 24 à Anvers dont 14 de 43 m et 10 de 31 m.

Posté par ortferroviaire à 15:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 avril 2015

Anvers utilise enfin tout son prémétro

Le réseau de tramway d'Anvers a été marqué hier par l'inauguration de la nouvelle ligne 8, entre la station Astrid, située à proximité de la gare centrale, et Wommelgem, assurant la liaison en moins de 20 minutes. Elle emprunte le tunnel de pré-métro établie sous la Turnhoutsebaan, la Kerkstraat, la Carnotstraat, la Gemeentestraat, la Pothoekstraat, la Stenenbrug et la Herentalsebaan en direction de l'est de l'agglomération. Ce tunnel ne propose que 2 stations quand la ligne de surface en comprend 6 de plus, ce qui explique la rapidité du service.

290308_HERMELIJNmeir

Anvers - Station Meir - 29 mars 2008 - Station du prémétro d'Anvers avec une motrice Hermelijn sur la ligne 5. En principe, les PCC ne circulent qu'exceptionnellement dans les tunnels. Avec nouvelle ligne 8, l'ensemble des sections souterraines est désormais exploité. © transporturbain

Le prémétro a été mis en service voici 40 ans, le 25 avril 1975, afin d'accélérer le service sur les sections centrales du réseau, avec une première section de 1300 m entre Groenplaats et Diamant. Le rythme de construction avait suivi les disponibilités budgétaires. Depuis la dernière ouverture, le 4 mars 2006 à hauteur du palais des sports, restait donc une dernière section dont le gros oeuvre était achevé.

La nouvelle ligne 8 a son origine sur la boucle souterraine enfin activée de la station Astrid et rejoint Wommelgem par un court débranchement de 1800 m depuis la Florent Pauwelslei. La partie souterraine double les lignes 10 et 24, maintenues du fait de la desserte bien moins dense assurée par la ligne 8 dans sa partie souterraine.

Posté par ortferroviaire à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 août 2014

Palerme met enfin en service son tramway

C'est le 14 juillet dernier que le feuilleton du tramway de Palerme, en Sicile, a pris provisoirement fin avec la mise en service de la première ligne, longue de 5 km, qui était initialement prévue en 2011. C'est le retour de ce mode de transport dans la première ville de cette ile. La ville se dote d'un nouveau réseau de 3 lignes totalisant 15 km d'infrastructures pour un coût de 195 M€. L'Union Européenne a participé à ce projet à hauteur de 68M€. L'agglomération comprenant 1,7 millions d'habitants souffre de nombreux problèmes de circulation et de pollution. La mise en place du tramway complète la desserte assurée par autobus principalement et le service assurée par le réseau ferroviaire.

La première ligne relie Roccela et la gare centrale de Palerme.Elle est desservie par 17 rames Flexity 2 de 32 m acquises pour 69 M€ auprès de Bombardier qui a également fourni dans ce marché le système de signalisation CityFlo150, et qui aura également en charge leur maintenance.

http://www.blogsicilia.it/wp-content/uploads/2013/02/tram.jpg

Les rames Flexity 2 de Palerme portent pour l'instant une livrée entièrement blanche. La couleur devrait apparaître ultérieurement. (cliché X)

Deux autres lignes sont prévues. Elles seront situées au nord-ouest et seront donc physiquement séparées de la ligne 1. Elles auront leur origine à la gare de Notarbartolo, avec un tronc commun et trois branches. Au total, le réseau comprendra 46 stations. L'ouverture des lignes 2 et 3 est annoncée prochaine, mais sans date précise.

Posté par ortferroviaire à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,