15 décembre 2015

Cologne : nouvelle mise en service sur la Stadtbahn

Le 12 décembre dernier, le projet de nouvelle liaison nord-sud de la Stadtbah de Cologne a connu une nouvelle étape avec la mise en service de la liaison entre Schönhauserstrasse et Severinstrasse. Exploitée sous le nouvel indice 17, cette section comprend notamment un tunnel de 2400 m avec 4 stations souterraines, et vient se raccorder à la ligne 16 qui relie Cologne à Bonn. La ligne 17 dessert Sürth, reprenant un terminus intermédiaire de la ligne 16.

Click on map to expand

Il ne manque plus qu'à raccorder cet ouvrage à la section Heumarkt - Brezlauerstrasse, déjà exploité par la ligne 5, pour que cette nouvelle liaison nord-sud sous le centre de Cologne soit opérationnelle, ce qui soulagera assez sensiblement l'actuelle liaison nord-sud transitant par Neumarkt. Le nouvel ouvrage dont le coût total atteint 1,15 MM€, assurera lui aussi la desserte de la gare centrale de Cologne aussi bien par son entrée est (côté Rhin) que le tunnel par son flanc ouest (côté cathédrale).

Ainsi, on peut supposer que la ligne 5 sera prolongée au sud de Heumarkt, d'autant qu'une émergence en voirie est prévue au sud de la station Bonner Wall, et que la ligne 16 abandonnera le passage via Barbarossaplatz afin d'améliorer le fonctionnement du tunnel existant où les encombrements sont courants du fait de la bifurcation en triangle à niveau d'Appellhofplatz.

Strecke der Nord-Süd-Stadtbahn

Posté par ortferroviaire à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 août 2014

Cologne : rénovation des Stadtbahn 2100

Le KVB, opérateur du réseau de tramways de Cologne, a engagé la rénovation de 28 rames de la Stadtbahn de la série 2100, issue du type B de Duwag, qui devient à cette occasion la série 2400. Agées de 30 ans, ces rames sont complètement démontées afin de rénover ou de remplacer les composants : il s’agit d’une semi-reconstruction puisque sont concernés les bogies, les caisses, les portes, les emmarchements, l’aménagement intérieur et le poste de conduite. Le coût de l’opération est de 1,6 M€ par rame, soit 50% du coût d’une rame neuve.

2400renove_kvb

K2400_13_002

Les premières motrices 2100 rénovées sont classées dans la série 2400. La face avant a été légèrement restylée pour intégrer de nouvelles optiques et l'attelage automatique. Sur les faces, on note les nouvelles portes, similaires aux K5000/5100 et les nouvelle baies vitrées. Les bogies Duwag et leurs moteurs ont été complètement révisés : leur confort et leur confort sont toujours de haut niveau. (photos KVB)

Les premières rames, mises en service le 17 juin dernier, devraient encore circuler 15 à 20 ans sur le réseau. Cette rénovation permet, à moindres frais, de rapprocher le confort et l’apparence – quelque peu dépassés – des matériels modernes livrés par Bombardier.

Cette opération est à rapprocher des questions qui surviennent en France avec le devenir des TFS. La rénovation des 2100 de Cologne montre que les matériels anciens peuvent être restaurés pour suivre l'évolution des besoins.

Posté par ortferroviaire à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 mai 2014

Le métro léger de Cologne - Bonn

Cologne est surtout célèbre pour son eau, sa cathédrale et, pour les amateurs ferroviaires, par sa gare voisinant immédiatement l'édifice religieux et sa courbe prononcée donnant accès au triple viaduc franchissant le Rhin. Quant à Bonn, c'est une petite ville redevenue anonyme depuis qu'elle n'est plus capitale de la République Fédérale Allemande.

Cologne a développé à la fin des années 1960 un réseau d'infrastructures souterraines pour accélérer le service de ses tramways et constituer progressivement un métro léger, baptisé Stadtbahn, employant un matériel standardisé, le type B de Duwag, desservant des stations à quais hauts et bas : de quoi déjà susciter une certaine curiosité. Au début des années 1970, compte tenu du coût de la généralisation des quais hauts, Cologne décida de segmenter son réseau entre des lignes à quais hauts et d'autres à quais bas. En outre, en 1978, la desserte interurbaine Cologne - Bonn commença à être intégré, d'autant que celle qui était alors capitale fédérale se dotait de tunnels similaires.

Il en résulte un réseau de transport performant - quoique non exempt de difficultés d'exploitation auxquelles le nouveau tunnel nord-sud devrait répondre - mais aussi efficace que d'insertion très ferroviaire dans l'espace urbain. A la fois tramway, métro et tram-train (qui ferait bien d'en inspirer), le métro léger de Cologne est le sujet du nouveau dossier de transporturbain.

Posté par ortferroviaire à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,