18 décembre 2013

La personnalisation des bus a un coût

Envoyé par un de nos lecteurs havrais (merci à lui !), cette chronique bien renseignée sur les particularismes du marché de l'autobus en France et les desiderata des élus locaux en matière de BHNS.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Posté par ortferroviaire à 10:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

19 septembre 2013

Tram ou BHNS ?

On entend encore souvent dire que le tramway est un investissement trop élevé et que l'amélioration des dessertes par bus est une solution équivalente et de moindre coût. L'essor du bus à haut niveau de service (BHNS) a indéniablement permis de montrer que le bus avait des possibilités pour casser son image de mode de transport lent et inconfortable. Néanmoins, toute chose ayant ses limites, le BHNS n'est pas une solution pouvant se substituer au tramway en toutes circonstances.

transporturbain lance donc cette étude sur les coûts comparatifs entre le tramway et le BHNS, dans les différentes conceptions qu'il peut recouvrir. Elle s'intéresse d'abord aux coûts d'investissements et aborde la question plus délicate des coûts d'exploitation.

La vocation de cette étude est d'être enrichie : si vous souhaitez réagir ou y contribuer, apportez vos commentaires ici !

Posté par ortferroviaire à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 février 2013

Nancy appelle tram ses bus

Le 24 août 2013, l'agglomération de Nancy mettra en service une deuxième ligne de transport en site propre qui complètera la première ligne exploitée avec le tristement célèbre TVR. Baptisé Stanway, cette ligne de bus à haut niveau de service est présentée par les élus nancéiens comme un tramway. Longue de  13,5 km, la ligne relie Laneuville à Malzéville, sera en site propre sur 60% du trajet et devrait transporter 16 000 voyageurs par jour.

L'agglomération s'est dotée de 24 autobus Créalis Neo acquis auprès d'Irisbus à 650 000 euros pièce pour une capacité de 120 places, soit 5417 € la place, pour un matériel dont la durée de vie est de 15 ans. Comparativement aux tramways - aux vrais s'entend - dont la durée de vie est de 40 ans (soit 2,67 fois plus longue que le BHNS), le coût de la place offerte avec un tel matériel atteint 2,67 x 5417 soit 14445 € sur 40 ans. Or avec un tramway à 2 M€ pour 220 places, le coût à la place n'atteint que 9090 €.

Certes, il y a les infrastructures mais dont la durée d'amortissement est également d'une durée de l'ordre de 40 ans...

Toujours est-il qu'avec 16 000 voyageurs par jour, le tramway n'est pas justifiable socio-économiquement parlant, mais cela fait mieux en termes de communication auprès du grand public qui depuis 13 ans avale les couleuvres du TVR !

Posté par ortferroviaire à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 novembre 2012

Amiens vote pour le tramway

Depuis quatre ans, l'agglomération d'Amiens étudiait l'amélioration de son réseau de transports en commun et comparait les avantages et inconvénients du BHNS et du tramway. Finalement, hier soir, le tramway a été adopté à la majorité du conseil municipal. La première ligne, d'orientation nord - sud, devrait desservir l'hôpital, la gare et la citadelle.

Le contexte est peu favorable aux transports en commun dans cette agglomération : le réseau a perdu près de 40% de sa fréquentation entre 1997 et 2007. Les élus amiénois espèrent donc que le tramway sera l'outil permettant de relancer un réseau jugé peu attractif par la population. Il est vrai que les conditions de circulation sont assez favorables dans la capitale picarde...

280610_CITAROalbert1er_1Amiens, mail Albert 1er - 28 juin 2010 - Le réaménagement de la gare en 2009-2010 a permis de créer quelques aménagements pour les autobus sur le maire Albert 1er notamment emprunté par une ligne à haut niveau de service équipée de Citaro customisés. © transporturbain

Petite précision : c'est un tramway sur rails qui a été adopté par Amiens...

Posté par ortferroviaire à 22:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,