16 décembre 2021

Lyon : l'ombre de Maggaly plane encore...

Nous allons vous parler d'un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître. Lyon en ce temps-là venait de mettre en service non sans mal sa 4ème ligne de métro, du moins sa première section. Mais le pilotage automatique Maggaly (Métro Automatique à Grand Gabarit de l'Agglomération LYonnaise) était en retard et il avait fallu en urgence équiper de postes de conduite certaines rames MPL85 destinées à la ligne D.

Les nouvelles rames MPL16 destinées à l'exploitation de la ligne B modernisée arrivent à un rythme régulier à l'atelier de La Poudrette, mais leur mise en service ne cesse d'être retardée et cela commence à poser des problèmes d'organisation puisque les TCL avaient planifié la conversion et géré les effectifs de conducteurs en conséquence, notamment pour ceux arrivant à l'âge de la retraite. Mais voilà, pour l'instant, le changement de mode d'exploitation ne peut être opéré. Même chose pour le renforcement de la desserte sur la ligne A, puisque 26 des 32 MPL75 devraient être conservées pour cette ligne.

290912_MPL75charpennes3

Villeurbanne - Station Charpennes - 29 septembre 2012 - L'automatisation de la ligne B est le moyen de réduire l'intervalle sans avoir à investir pour augmenter la capacité du terminus à voie et quai unique des Charpennes : il pourra ainsi passer de 3 minutes 17 secondes à 2 minutes. © transporturbain

Autre élément de vigilance, le prolongement de la ligne B de la gare d'Oullins au pôle hospitalier Lyon Sud a vu l'achèvement ces derniers jours du percement du tunnel, en vue d'une mise en service d'ici 18 mois. Il faudra non seulement du matériel supplémentaire pour couvrir l'allongement de la longueur de la ligne mais aussi pour en augmenter sa capacité avec des trains en UM2 de 4 voitures (sans intercirculation totale, ce qui est bien dommage).

Ce retard à ce stade indéterminé a valu au président d'Alstom un déplacement à Lyon pour se justifier de cette situation, car l'automatisation de la ligne B a été confiée tant pour le matériel roulant que le système d'exploitation à ce même industriel. Si on avait pu être un temps rassuré par le fait qu'Alstom n'avait pas proposé le même produit que celui devant être fourni à Lille (Urbalis 400 plutôt qu'Urbalis Fluence), la prudence devient franchement de mise... car ce n'est pas le premier retard de ce type que doit annoncer Alstom : en Ile de France, l'annonce de 18 mois de délai pour le RERng a entraîné la convocation de M. Poupart-Lafarge devant les élus administrateurs d'Ile de France Mobilités. Mais là, il s'agit d'un sujet entre Alstom et Siemens, fournisseur du CBTC (NExTEO) chargé de gérer la circulation des trains sur le futur tronçon central du RER E.

Posté par Redaction TRUP à 11:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 novembre 2021

Bruxelles : vent de nouveautés pour les tramways

Nouveautés sur le réseau de tramways bruxellois : extensions, nouveau matériel, nouvelles études...

Ligne 9 : essais sur le prolongement

Voici une opération qui aura été rondement menée : après la création de la ligne 9 entre Simonis et Arbre Ballon pour desservir notamment l'hôpital principal situé au nord-ouest de la ville, son prolongement vers le terminus Roi Baudouin de la ligne 6 du métro a été rapidement acté et mis en chantier. Les essais ont débuté cet automne et la mise en service devrait intervenir au premier semestre 2022.

A26429

Bruxelles - Avenue de l'Arbre Ballon - 8 novembre 2021 - Une rame Flexity série 3000 en essais sur l'extension de la ligne 9. L'accès à l'hôpital sera donc amélioré en facilitant l'usage de cette ligne par ses deux extrémités connectées au métro. © Ch. Scheemaekers

Les nouveaux tramways arrivent

La maquette avait été présentée lors des manifestations des 150 ans des tramways bruxellois. Le premier Flexity, désormais estampillé Alstom, baptisé TNG (tramway nouvelle génération) par la STIB, est arrivée mi-octobre. Les tests de conformité et la formation du personnel se dérouleront jusqu'au printemps prochain : la mise en service commercial devrait intervenir en mai 2022. On surveillera son comportement en ligne compte tenu de l'évolution des bogies intervenue sur la version Flexity 2 (moins de suspension, pas de rotation) qui devrait altérer l'insertion en courbes.

TNG-STIB

TNG-STIB2

Quelques différences esthétiques à l'extérieur pour la nouvelle génération 3200/4200 de la STIB. 90 rames ont été commandées. La fin des PCC triples série 7900 approche. Intérieur toujours avec le mélange bois et cuir : il est cossu, le tramway bruxellois ! (documents STIB)

Ligne 10 : du mieux pour l'intermodalité

La création de la nouvelle ligne 10 entre la place Rogier et l'hôpital militaire sera l'occasion de réaménager l'espace urbain très routier, du débouché de l'autoroute A12 le long du domaine royal de Laeken. Ainsi, l'avenue Van Praet accueillera le trafic routier tandis que l'avenue des Croix de Feu sera libérée du trafic quittant la ville. Il fallait prévoir une station pour proposer une bonne correspondance entre la ligne 10 et la ligne 7 : ce sera désormais possible. La station Heembeek disposera d'une voie vers la périphérie et 2 voies vers le centre-ville (pour réguler la convergence).

Métro 3 et adaptation du réseau de tramways

La STIB n'en est pas encore à présenter la restructuration du réseau liée à la conversion au métro de l'axe Nord-Sud. En revanche, plusieurs questions sont déjà débattues sur les grands principes d'organisation. La ligne 3 en mode métro reliera en principe mi-2025 la gare du Nord à la station Albert, sur la section sud du parcours. La section de la gare du Nord à Bordet ne devrait ouvrir qu'en 2032. Les réflexions portent donc prioritairement sur le devenir des sections des actuelles lignes 3 et 4 du tramway au sud de la station Albert. Ainsi, il est prioritairement souhaité le prolongement de la ligne 7 de la place Vanderkindere vers le terminus Albert du métro, pour éviter une double rupture de charge évidemment préjudiciable. Les études portent sur l'implantation du terminus, sachant que la ligne 4 venant de Stalle devra aussi pouvoir donner un accès commode au métro. Il faudra aussi se pencher sur le cas de la ligne 51...

Autre effet de bord consécutif à la transformation du prémétro nord-sud, la ligne 25, actuellement Gare du Nord - Bondael Station, devrait abandonner son parcours entre la place Rogier et la place Meiser pour remplacer la ligne 3 vers Esplanade. La nouvelle ligne 25 assurerait donc la liaison Esplanade - Bondael. Par ricochet, la ligne 62, reliant actuellement le cimetière de Jette aux Nations Unies, pourrait être déviée depuis la place Liedts pour reprendre le parcours actuel du 25 jusqu'à la gare du Nord. Cette restructuration préfigurerait alors la liaison Gare du Nord - Aéroport prévue au plan BrabantNet.

Posté par Redaction TRUP à 08:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 octobre 2021

Aptis : autopsie d'un accident industriel

Relayé par différents médias, cet article de l'AFP sur les raisons de l'échec industriel de l'autobus électrique Aptis d'Alstom en dit long sur les erreurs commises au cours de la carrière furtive de ces véhicules. Au total, 85 commandes, dont 50 par la RATP (qui reçoit les premiers exemplaires ces jours-ci). Entre la pression des élus pour être livrés avant les élections municipales de 2020, quelques ingénieurs essayant de se faire plaisir en sortant de l'objectif initial de standardisation des composants, une organisation inadaptée de la production et une sous-estimation de la complexité de l'engin amenant à des défauts de sécurité, sans compter une innovation probablement excessive pour un autobus, Alstom a réussi à porter le coût réel d'un autobus standard électrique à 1,3 M€, tout en le vendant à 700 000 €... et met 150 salariés sur le carreau...

Posté par Redaction TRUP à 09:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 septembre 2021

Lyon : 35 Citadis supplémentaires

Le SYTRAL a levé une option du contrat-cadre de 2018 destiné à la fourniture de rames Citadis de 43 m. D'un montant de 115 M€, cette commande de 35 rames est destinée à équiper la ligne T2 du réseau lyonnais pour augmenter sa capacité d'emport et à renforcer les fréquences sur T3 et T4. L'équipement de T1 est tributaire de travaux un peu plus consistants pour adapter certaines stations ne pouvant aujourd'hui admettre que des rames de 32 m.

Les actuelles rames de 32 m circulant sur T2 seront réutilisés pour assurer le prolongement de T6 et l'exploitation des nouvelles lignes T9 et T10 en concertation.

Posté par Redaction TRUP à 10:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 juillet 2021

Nantes : 12 Citadis supplémentaires

La métropole nantaise avait déjà commandé 49 rames Citadis, version 403 avec bogies porteurs sous les postes de conduite, pour préparer le renouvellement des TFS et amorcer le développement du réseau nantais. Une levée d'options pour 12 unités supplémentaires a été officialisée, portant le marché à 61 unités pour un coût total de 217 M€, ce qui laisse présager de la consolidation des hypothèses d'exploitation des nouvelles lignes étudiées notamment pour la desserte de l'île de Nantes.

Posté par Redaction TRUP à 16:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 juin 2021

Orléans, pionnière du tramway dans une ville moyenne

Il y a un peu plus de 20 ans, la mise en service de la première ligne de tramways d'Orléans avait suscité de nombreux débats : pouvait-on justifier un tel investissement dans une agglomération de taille modeste ? Aujourd'hui, cette question ne se pose plus et le réseau avec 2 lignes classiquement organisées en croix est bâti autour de ce mode de transport... et Orléans a fait des émules, avec des villes de moindre taille encore qui ont aussi fait le choix du tramway.

Singularité de la première ligne orléanaise, son tracé entre Orléans et son pôle excentré de La Source et d'abord, le parcours le long de la nationale 20, qui était alors une première avec une vitesse autorisée de 80 km/h. Les temps ont changé : une usure prématurée de la voie avait d'abord imposé de sévères restrictions et, plus récemment, une nouvelle station a été ajoutée, desservant le nouveau bâtiment de la Métropole, et améliorer aussi l'accès à la zone commerciale. En conséquence, la vitesse maximale du tramway sur cette zone n'est plus que de 70 km/h.

Un peu plus loin, à Olivet, des quartiers entiers ont été construits autour du tramway : si la station Victor Hugo était à l'origine plantée au milieu de terrains vierges, les constructions l'ont rejointe et une station baptisée Larry - Saint Fiacre a été ajoutée avant que la ligne ne repasse sous la nationale.

Enfin, une troisième station complète la ligne A, à l'entrée du centre hospitalier de La Source.

140621_Aolivet-victor-hugo1

Olivet - Place Geneviève Perrier - 14 juin 2021 - A la mise en service du tramway, cette station était bien isolée. En deux décennies, de nouveaux quartiers sont sortis de terre, profitant de l'existence d'un service rapide et fréquent. © transporturbain

140621_Aparis1

Orléans - Avenue de Paris - 14 juin 2021 - L'intermodalité train - tramway pâtit du centre commercial Place d'Arc et de l'aménagement des mails centré sur le trafic automobile. Le tramway longe le nouveau bâtiment de la gare qui reste caché de la ville. © transporturbain

140621_AgeorgeV7

Orléans - Pont George V - 14 juin 2021 - Une rame type 302 sur la ligne A : plus larges de 8 cm que les rames type 301, elles sont équipées de l'APS et peuvent aussi circuler sur la ligne B. L'insertion de leurs bogies les astreint à une vitesse inférieure en courbe. © transporturbain

140621_Afleury-ferragu3

Fleury les Aubrais - 14 juin 2021 - La ligne A serpente dans les rues pavillonnaires situées entre la gare et le centre de Fleury les Aubrais, avec un plan de circulation adapté à l'usage des riverains, y compris pour ménager des espaces de stationnement collectif puisque certaines rues ne permettent plus cette fonction. © transporturbain

En conséquence, l'usage de 2 rames Citadis 302 en complément des 22 rames type 301 est rendu véritablement nécessaire pour assurer la desserte. La différence se fait sentir car les rames pionnières à bogies type Magdeburg se comportent bien mieux : elles sont plus silencieuses et prennent les courbes à une vitesse plus élevée d'environ 10 à 15 km/h que les rames type 302 à bogies Arpège.

Pour l'instant, le développement du réseau ne semble pas faire partie des sujets de la métropole orléanaise : la question d'une antenne à la ligne A desservant Sarran finira bien par revenir dans les débats, tout comme la réutilisation de la ligne de Châteauneuf sur Loire.

Posté par Redaction TRUP à 20:15 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 juin 2021

Lyon : la rénovation des premiers Citadis

Les tramways de Lyon ont fêté leur 20ème anniversaire en janvier dernier. Pour la première série de Citadis (les rames 801 à 847), l'heure est venue de partir en révision mi-vie. Alstom a remporté le marché et les rames vont ainsi au fur et à mesure revoir l'usine d'Aytré. Le contrat de 42,2 M€ porte sur 4 ans. Les rames ressortiront notamment avec la nouvelle décoration adoptée depuis 2020 sur les dernières livraisons. L'ambiance bleu et jaune disparaîtra au profit d'une décoration plus en phase avec les couleurs lyonnaises, à base de gris et de rouge. On espère aussi que l'information dynamique sur les écrans deviendra plus lisible car ce n'est pas vraiment leur fort...

040621_T1charlemagne1

Lyon - Cours Charlemagne - 4 juin 2021 - Les rames de la première commande sont reconnaissables à leur frise sous les baies, à base de bleu, de rouge et de jaune, selon es couleurs peu en rapport avec le reste de l'identité visuelle du réseau lyonnais. Mais il faut reconnaître qu'après 20 ans de service, elles ont plutôt bien vieilli ! © transporturbain

040621_T3+T7vaulx-la-soie1

Vaulx en Velin la Soie - 4 juin 2021 - A gauche, une rame de la 4ème tranche, en version 32 m, avec la livrée à pastilles grises adoptée à la création de la ligne T4, et à droite, une rame de 43 m parmi les dernières reçues avec la nouvelle face avant répondant aux dernières normes du STRMTG pour la visibilité et la protection des piétons en cas de collision. © transporturbain

Les premiers Citadis type 302 ont plutôt bien vieilli et l'entretien des rames a été plutôt soigné depuis 20 ans. Les bogies Arpège ont également bien tenu même si leurs qualités d'inscription en courbe restent un point faible, pénalisant la vitesse (mais d'autres matériels ont à peu près la même faiblesses) et générant une usure ondulatoire assez prononcée de la voie.

Avec cette opération, les rames devraient repartir pour près de 20 années supplémentaires de service .

Posté par Redaction TRUP à 20:58 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 mai 2021

Aptis : cession ou abandon ?

Information de Ville, Rail et Transports : Aptis, filiale du groupe Alstom chargée du développement d'un nouvel autobus électrique, est mal en point. Censé relancer l'activité de l'ancien site de production du Translohr, le produit ne fait pas recette. Il n'a engrangé que 87 commandes en Europe, dont 50 par la seule RATP. Pas de quoi assurer l'avenir de l'entreprise et de l'usine, alors que le marché est en développement, tiré notamment par Heuliez, Bolloré et Irizar. Alstom envisage donc de se séparer d'Aptis : y aura-t-il un repreneur ? Alstom pour l'instant ne remet pas en question les commandes en cours, mais la production pourrait être stoppée s'il n'y avait pas de successeur.

 

 

Posté par Redaction TRUP à 16:41 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 mai 2021

Aubagne : concertation pour le ValTram

Le projet vit toujours, la preuve : la concertation a débuté cette semaine et jusqu'à la fin du mois.

Rappelons qu'il s'agit de réutiliser l'ancienne voie ferrée dite de Valdonne pour prolonger le tramway d'Aubagne jusqu'à La Bouilladisse, sur un axe emprunté par 18 000 véhicules par jour. D'une longueur de 14,4 km avec 11 stations, le tramway devrait assurer le trajet en 25 minutes. Le montant des travaux est estimé à 125 M€ et la mise en service devrait avoir lieu en fin d'année 2025.

La Métropole prévoit l'acquisition de 4 nouvelles rames similaires à celles déjà présentes à Aubagne (des Citadis 205), pour assurer un service toutes les 10 minutes qui devrait accueillir 15 000 voyageurs par jour.

Ce projet a succédé à l'idée de réaliser un tram-train direct depuis Marseille, mais qui aurait été incompatible avec le trafic entre Marseille et Aubagne. Victime de turpitudes politiques avec la promotion d'un BHNS sur l'emprise ferroviaire, la solution par tramway s'est finalement imposée. Le projet pourrait faire école, car il viendrait illustrer l'une des possibilités de valorisation de voies ferrées inutilisées ou dont l'usage n'est pas adapté à la nature des besoins. On pensera évidemment au projet havrais d'intégration de la ligne Le Havre - Rolleville, aux perspectives lilloises d'utilisation de Lille - Comines, aux actions en faveur d'un tramway ou d'un tram-train le long du lac d'Annecy, et naturellement à la ligne Sathonay-Trévoux en région lyonnaise.

Posté par Redaction TRUP à 14:45 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 mars 2021

Le Mans allongera ses tramways

L'agglomération du Mans a adopté le 25 mars dernier le budget destiné à allonger à 43 m l'intégralité de son parc de Citadis afin d'augmenter la capacité du réseau, après avoir précédemment resserré les intervalles : 40,8 M€ seront consacrés à la modification du matériel et 14,2 M€ pour adapter le dépôt et allonger les quais des stations.

210815_T2cathedrale2

Le Mans - Place des Jacobins - 21 août 2015 - Livrés en version classique de 32 m, les Citadis type 302 du Mans vont donc être allongés. Passer à des rames de 300 places montre bien que l'amélioration des transports publics même dans des bassins de taille relativement modeste porte ses fruits. © transportrail

Profitons de cette nouvelle pour souligner la création d'une nouvelle connexion entre tramway et trains avec une gare à hauteur de l'hôpital desservie par les trains Le Mans - Laval et Le Mans - Alençon : outre l'hôpital, elle facilitera l'accès au pôle universitaire manceau sans passer par la gare centrale et le tronçon le plus chargé du réseau de tramways. Ouverture prévue en septembre 2023.

Posté par Redaction TRUP à 20:54 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,