09 mars 2020

Strasbourg commande 17 Citadis

Une nouvelle option de 17 rames, soit 52 M€, est levée par la Métropole de Strasbourg sur le marché dit Citadis 2. Cette commande va permettre la réforme des dernières rames Eurotam en version 32 mètres et l'apport de capacité essaiera de compenser la suppression de la ligne F entre Faubourg National et Elsau, puisqu'elle sera réorientée vers Koenigshoffen. Ce sujet est d'ailleurs assez critique - et critiqué - sur le réseau strasbourgeois, car ce quartier de l'ouest de l'agglomération ne cesse de perdre de l'offre. Initialement, il était desservi par les lignes B et C avec une forte fréquence (de l'ordre de 2 à 3 minutes en pointe). Il est actuellement sur le parcours des lignes B et F... et d'ici quelques mois, la ligne F sera réorientée, constituant pour l'instant la dernière évolution des tramways strasbourgeois.

300115_Frepublique3

Strasbourg - Place de la République - 30 janvier 2015 - Les premiers Eurotrams, mis en service en 1994, quittent le réseau strasbourgeois en raison de leur capacité insuffisante. Le premier tramway à plancher bas intégral français aura donc circulé pendant moins de 30 ans, ce qui est assez peu pour un tramway. © transporturbain

140319_Dkehl-rathausplatz1

Kehl - Rathausplatz - 14 mars 2019 - Les Citadis 2ème version ont d'abord été acquis pour couvrir les besoins particuliers liés au prolongement du réseau en Allemagne afin d'être homologués par le STRMTG français et le BOStrasb allemand. © transporturbain

Posté par ortferroviaire à 21:09 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 mars 2020

Après Strasbourg, les Aptis en service à Grenoble

Deux mises en service coup sur coup pour les Aptis d'Alstom. Après la ligne H de Strasbourg, Grenoble renoue avec l'exploitation d'autobus électriques, avec l'engagement de 7 véhicules sur les lignes Chronobus C3 et C4, en mixité avec des Urbanway hybrides.

Aptis-grenoble

Aptis-grenoble2

Les nouveaux Aptis grenoblois arborent la livrée Chronobus identifiant les principales lignes d'autobus du réseau TAG, en complément du tramway. La configuration à 3 portes procure de bonnes conditions d'accès et un aménagement comprenant 20 places assises pour maximiser l'espace intérieur. (clichés TAG)

Et pendant ce temps, en vous promenant dans les rues de Grenoble, vous pourrez constater que subsistent toujours quelques vestiges de l'ancien réseau de trolleybus, démantelé le 24 juin 1999, démontées par petites touches successives confinant à l'absurde puisqu'il reste à certains endroits des demi-aiguillages !

131119_C4agutte-sembat3

Grenoble - Boulevard Agutte Sembat - 11 novembre 2019 - Un Urbanway hybride sur la ligne C3 sur les nouveaux aménagements de cette artère, avec notamment la piste cyclable centrale et l'indication de la zone à trafic limité. C'est aussi sur cet axe qu'est prévu le projet d'aménagement de la ligne C1 vers Meylan, pour lequel le choix du maintien de l'exploitation par autobus est quelque peu discuté. © transporturbain

281216_bifilaires-agutte-sembat

Grenoble - Boulevard Agutte Sembat - 28 décembre 2016 - Le même axe 3 ans plus tôt : 17 ans après l'abandon des trolleybus, il restait encore des vestiges... et il en reste toujours par petites touches. On peut se demander pourquoi la dépose complète n'a pas été réalisée, plutôt que ce tronçonnage millimétré... © transporturbain

Posté par ortferroviaire à 19:34 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 février 2020

Strasbourg : première exploitation d'Aptis

La ligne H, longue de 3,2 km, relie la gare centrale de Strasbourg au Parlement Européen. Elle est la première exploitation en France des autobus électriques Aptis développés par Alstom. Desservant 10 stations en un quart d'heure, c'est la seconde ligne de BHNS de la Métropole. De la gare au lycée Kléber, la ligne s'ajoute à la desserte assurée jusqu'à présent par la ligne 2, très fréquentée, notamment dans cette partie sur les boulevards Wilson, Clémenceau et Poincaré.

plan-bhns-h-strasbourg

Les aménagements sont ici plus limités : si la ligne G circule majoritairement en site propre, la ligne H dispose de quelques couloirs réservés, de la priorité aux carrefours (qui reste à mettre au point) et de stations aménagées avec distributeurs et valideurs de titres de transport. C'est donc plutôt un BHNS aux aménagements légers. Le service est assuré toutes les 8 à 10 minutes du lundi au samedi et toutes les 20 minutes le dimanche. La CTS a acquis 12 autobus électriques Aptis, reconnaissables à leur allure particulière avec leurs 4 roues directrices sans porte-à-faux. C'est donc un petit BHNS, avec des véhicules standards de 12 m, bénéficiant certes d'une conception atypique compte tenu de la position des roues, libérant un vaste empattement. La configuration intérieure, du moins ce qu'on a pu en voir lors de la présentation des modèles de démonstration, privilégie les espaces debout, surtout en configuration 3 portes et une petite vingtaine de places assises.

Cette courte ligne matérialise également la volonté de desserrer le réseau structurant et de proposer des itinéraires alternatifs. La ligne H offre ainsi une liaison directe entre la gare centrale, le lycée Kléber et le quartier du Wacken, où se situent notamment la Région, le parc des expositions, et de nombreux programems de logements . Cependant, le reste de la ligne 2, en particulier à l'est du lycée Kléber vers le Jardin des Deux Rives, via Observatoire et Pont du Rhin, mériterait un traitement de type BHNS, tant pour les besoins intrinsèques des quartiers traversés que pour apparaître comme un itinéraire alternatif aux lignes de tramways déjà bien fréquentées.

300115_2gare3

Strasbourg - Boulevard Wilson - 30 janvier 2015 - La ligne 2 en direction du Pont du Rhin est désormais doublée jusqu'au lycée Kléber par la ligne H mais la réalisation d'aménagements facilitant la circulation des bus de la ligne 2 serait souhaitable. © transporturbain

Posté par ortferroviaire à 19:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 février 2020

Bordeaux reçoit son 130ème Citadis

C'est fait : le parc des tramways bordelais est au complet après la réception de la 130ème et dernière rame Citadis livrée par Alstom, à deux semaines de l'ouverture de la deuxième section de la ligne D entre Le Bouscat et Eysines et à 2 ans de l'ouverture d'une nouvelle antenne sur la ligne A pour desservir l'aéroport de Mérignac. Avec la livraison de cette rame, Bordeaux conforte sa position de premier réseau - hors Ile de France, mais peut-on parler de réseau ? - par l'importance de son parc devançant Strasbourg avec 104 rames.

Du côté de Bordeaux Métropole, on commence à envisager la rénovation mi-vie des premières rames livrées à partir de 2002. L'allongement des 12 rames courtes de 32 m mériterait d'être étudié. En outre, il faudra aussi préparer de nouvelles acquisitions, car le réseau devrait continuer à être développé : il est encore question de ramifications, sur la ligne B, et il serait plus que temps d'envisager des tangentielles pour délester le coeur du réseau.

Posté par ortferroviaire à 20:21 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 décembre 2019

Avignon : des tramways devant les remparts

Cela fait 80 ans qu'ils avaient disparu. Ils sont revenus mi-octobre et - chose promise, chose due - voici donc le premier reportage de transporturbain sur les tramways d'Avignon.

Evidemment, la courte ligne d'environ 6 km entre le boulevard Saint Roch et le quartier de Saint Chamand, face au centre commercial Cap Sud, ne peut encore donner pleinement la mesure de ses effets. Qui plus est, cette première ligne ne dessert réellement aucun grand équipement hormis la gare centrale et cette zone commerciale : l'IUT, les grandes zones d'emplois et l'hôpital, des grands classiques pour le premier axe de TCSP dans toute agglomération française, sont à l'écart. Parfois de peu comme dans le cas de l'hôpital. C'est regrettable... mais rappelons tout de même que le projet de tramway a bien failli capoter suite aux élections municipales de 2014.

En revanche, la première ligne de tramway donne un petit aperçu de ce qui peut être fait dans l'agglomération. La section sur le boulevard Saint Roch vient reconfigurer la section sud des remparts, autrefois entièrement dévolus à la circulation et au stationnement automobiles. Sur la rocade Charles de Gaulle, la restructuration de la contre-allée sud amorce également un important chantier urbain de transformation du quartier de La Source, composé d'immeubles d'habitat collectif parfois très dégradés. Le parcours terminal se glisse dans l'organisation pas très régulière d'un centre commercial. Mais on retiendra surtout la desserte de l'avenue de Saint Ruf, dont l'étroitesse n'a pas permis de créer un site propre. L'artère a été mise à sens unique et le tramway dispose donc d'un couloir à contresens dans le sens Saint Chamand - Saint Roch. Une réalisation intéressante pour qui considèrerait encore qu'un tramway ne peut pas passer dans une rue étroite.

271219_T1saint-roch4

Avignon - Boulevard Saint Roch - 27 décembre 2019 - Enfin le tramway à Avignon ! Le boulevard a été remanié, pour réduire la place accordée à l'automobile et aménagée un vaste espace piétonnier au pied des remparts. © transporturbain

271219_T1saint-ruf5

Avignon - Avenue de Saint Ruf - 27 décembre 2019 - Cas intéressant sur cette artère. La rame en arrière-plan remonte vers Saint Roch sur une voie réservée à contresens tandis que la rame vers Saint Chamand circule sur une voie accessible aux voitures. Le flux a été largement dévié sur d'autres artères, rendant nettement plus paisibles cette voie. © transporturbain

271219_T1de-gaulle5

Avignon - Rocade Charles de Gaulle - 27 décembre 2019 - Sur cette section, les interstations un peu plus distendus permettent aux conducteurs de lancer leurs motrices à une allure soutenue grâce également à une formation appropriée. © transporturbain

La priorité aux carrefours semble assez correcte après 2 mois d'exploitation et les conducteurs ont manifestement été formés à une conduite agile et rapide, ce qui n'est pas surprenant puisqu'un échange a été organisé par Transdev avec le réseau de Montpellier. Ainsi, les petits Citadis 205, assez nerveux (certains diront 205 GTI...), circulent à 50 km/h sur le boulevard Saint Roch et font une pointe à 60 km/h sur la rocade Charles de Gaulle. L'avenue de Saint Ruf est parcourue à 30 km/h... quand les automobilistes ne prennent pas les trottoirs pour une file de stationnement. Il y a encore un peu d'éducation à faire dans cette ville, incarnation d'un urbanisme du demi-siècle écoulé uniquement organisé autour de la voiture.

Autre bonne surprise : le niveau de service, avec un intervalle de 7 à 8 minutes en journée, ce qui, pour une agglomération de cette taille, reste assez remarquable. L'objectif semble quand même d'ancrer le tramway dans le paysage urbain.

Une deuxième phase de développement du réseau devrait être mise en place... si elle n'est pas remise en cause par le résultat des prochaines élections municipales. Ainsi, l'actuelle ligne pénétrerait du bout des bogies à l'intérieur des remparts sur le cours Jean Jaurès, tandis que l'amorce d'une seconde ligne serait opéré par la poursuite de la desserte des remparts vers les portes Saint Michel et Saint Lazare, afin de desservir une partie de l'IUT. A l'ouest, le terminus Saint Roch sera reporté sur l'ile Piot, pour desservir le parc-relais.

Posté par ortferroviaire à 11:33 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 décembre 2019

Angers : 20 Citadis de plus

Puisqu'il y a de l'APS sur le réseau, il n'était pas trop difficile de savoir qui allait emporter la commande de rames supplémentaires pour le développement du réseau de tramways d'Angers. Alstom fournira donc 20 rames Citadis 305, avec 6 doubles portes, pour un montant de 55 M€. Elles rejoindront les 17 rames Citadis 302 actuellement en service d'ici 2022, lors de la mise en service des nouvelles lignes B et C actuellement en construction.

angers-citadis-305

Posté par ortferroviaire à 17:49 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 novembre 2019

Alstom fournira le nouveau métro de Marseille

Alstom va donc fournir pour 430 M€ les 38 nouvelles rames de 4 voitures du métro marseillais et le système de pilotage automatique pour les 2 lignes. Les rames arriveront à partir de 2024 mais seront d'abord exploitées en mode semi-automatique avec conducteurs. Des cabines provisoires seront donc installées, ce qui rappelera quelques souvenirs aux lyonnais lors des débuts de la ligne D en septembre 1991. La ligne M2 fonctionnera en automatisme intégral mi-2025 et la ligne M1 un an plus tard. Les stations seront munies de façade de quai. La Métropole propose 3 designs pour le nouveau matériel et les soumet au vote du public. Les voici :

design-metro-marseille

Posté par ortferroviaire à 11:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 novembre 2019

Lyon : T6, un premier tramway en rocade

Jusqu'à présent, il n'y avait pas beaucoup de réseau de tramways avec 6 lignes en France. Un seul : Strasbourg. La capitale alsacienne est maintenant rejointe par Lyon. L'inauguration a eu lieu hier et ce samedi est le premier jour d'exploitation commerciale.

Bientôt 20 ans et délà 6 lignes

Les nouveaux tramways lyonnais vont fêter en fin d'année prochaine leur 20ème anniversaire : après la création de 5 lignes radiales qui visent toutes la partie orientale de la métropole, voici donc la première section d'une rocade, qui figurait dans le PDU adopté en 1997, entre Gerland et le campus de La Doua.

181218_C22debourg

Lyon - Avenue Debourg - 18 décembre 2018 - La ligne C22 Perrache - Gerland - Grange Blanche perd son statut de ligne structurante avec l'arrivée de T6, en devenant la ligne 34 sur le même itinéraire, mais avec une fréquence nettement allégée. © transporturbain

Dans un premier temps, la nouvelle ligne T6 relie Gerland au pôle hospitalier Lyon Est et propose déjà plusieurs correspondances avec 4 lignes de tramway et 2 lignes de métro. Le temps de parcours est de 22 minutes pour 6,7 km soit une vitesse moyenne de 18,3 km/h : une performance correcte qui mérite d'être observée car le tracé est assez facile et procure de belles opportunités...

plan-T6-lyon

Outre sa fonction de rocade, T6 vient - enfin - procurer à l'important pôle hospitalier Lyon Est (Mère-Enfant, Neurologique et Cardiologique), constitué depuis le milieu des années 1960, une desserte un peu plus efficace que les seules lignes d'autobus notoirement insuffisantes depuis au moins...  40 ans ! Il faudra cependant attendre la seconde phase de T6, avec le prolongement à La Doua, pour que l'accès aux 3 sites  puisse être vraiment amélioré : la rocade proposera alors une connexion à T3 (station Gare de Villeurbanne), au métro A (station Gratte-Ciel) et aux lignes T1 et T4 (station Gaston Berger).

111110_28neuro

Bron - Boulevard Pinel - 11 novembre 2010 - On remonte le temps avec l'ancienne ligne 28, pendant la courte période durant laquelle elle a relié la gare de la Part-Dieu au pôle multimodal Laurent Bonnevay via Grange Blanche et les hôpitaux, où un itinéraire en site propre a été aménagé. L'arrivée de T6 ne modifie pas la desserte des lignes C8 Grange Blanche - Vaulx en Velin et C9 Bellecour - Hôpitaux Est, exploitées par autobus articulés, qui complètent le maillage. © transporturbain

Seul grief qui peut être porté à cette nouvelle ligne : le choix de ne pas desservir Grange Blanche. C'est en partie compréhensible car ce pôle commence à être bien chargé, notamment avec le terminus de T5 et des renforts de T2 aux heures de pointe. La correspondance avec la ligne D, exportée à Mermoz-Pinel, implique un allongement du temps de trajet pour les voyageurs venant du centre de Lyon pour rejoindre le pôle hospitalier Lyon Est, de l'ordre de 4 à 5 minutes.

Du côté du matériel roulant, le SYTRAL avait commandé 11 (et finalement 15) rames Citadis de 43 m au titre de la réalisation de T6, mais ces rames sont affectées à la ligne T4, qui en a grandement besoin, ce qui libère des rames de 32 m pour l'exploitation de T6.

Avec cette inauguration, le SYTRAL et Keolis en profitent pour présenter la nouvelle livrée des tramways, toujours sur fond blanc, avec une nouvelle représentation des monuments de la Métropole. Les rames vierges de toute livrée sont évidemment les premières concernées.

essais-T6-beauvisage

Lyon - Rue professeur Beauvisage - Novembre 2019 - Derniers essais avant l'inauguration. La rame 855 porte la nouvelle livrée des tramways. Le rouge se fait plus présent et la décoration revient au principe initial des principaux repères urbains de l'agglomération. Pour le coup, la population a choisi donc les élus ne pourront guère critiquer les édifices retenus. (cliché SYTRAL)

Renfort sur T3 dès janvier 2020

Enfin, une nouveauté pour le début du mois de janvier 2020 : afin d'augmenter la capacité sur la ligne T3, un service partiel entre La Soie et le Stade des Lumières sera créé avec une cadence au quart d'heure. Une amélioration qui profitera surtout aux voyageurs de Décines, mais le problème de capacité dès le départ de Meyzieu reste entier. Et compte tenu du rythme de constructions de logements, la saturation ne va pas disparaître de sitôt...

Posté par ortferroviaire à 11:53 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 novembre 2019

Lille : Alstom présente enfin le nouveau métro

Quand on fait un choix disruptif, pour prendre un terme à la mode, il faut parfois en assumer les conséquences. Le feuilleton de la modernisation de la ligne 1 du métro de Lille connaît un nouvel épisode, enfin heureux, car on commence peut-être à voir le bout du tunnel. Alstom a présenté la première rame de 52 m, composées de 4 voitures au gabarit de 2,08 m, disposant d'une capacité de 405 places et de 12 portes. Outre ces nouvelles rames, le constructeur fournit le nouveau système de pilotage automatique Urbalis Fluence, qui devrait être mis en service dans 2 ans, tandis que le renouvellement du parc ne serait achevé qu'en 2023.

Urbalis-Lille

Le nouveau matériel de la ligne 1 du métro de Lille se fait attendre : la Métropole essuie les plâtres d'un nouveau produit. (cliché Metro Report)

interieur-nouveau-metro-lille

Nouvel intérieur, avec toujours ce souci de composer avec la très faible largeur des rames. Les surfaces vitrées sont plus généreuses, notamment sur les portes, ce qui n'est réellement utile que pour accroître la luminosité lors des passages en aérien. (source : Lille Métropole)

En outre, Alstom assure la rénovation des rames existantes, qui seront reversées sur la ligne 2 pour accroître son offre et sa capacité d'emport.

Posté par ortferroviaire à 08:42 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 novembre 2019

Nice : et de 3

Inauguration hier de la troisième ligne des tramways niçois... et avec 3 mois d'avance. Branchée sur la ligne T2 à hauteur de la gare Saint Augustin, elle relie l'aéroport au quartier Saint Isidore en passant par le nouveau stade. Officiellement, la ligne T3 est en correspondance avec la ligne des Chemins de fer de Provence, Nice - Digne, mais il y a quand même 300 mètres à parcourir pour rejoindre la petite gare.

plan-tram-nice2019

inauguration-T3-nice

Saint Isidore - 13 novembre 2019 - Evidemment, on fait la fête autour du tramway et les élus n'oublient pas de se mettre en avant à 5 mois des élections municipales. Ceci dit, le développement du réseau est un vrai succès au point que 9 rames vont s'ajouter aux 25 déjà livrées au titre des lignes T2 et T3 pour faire face à un trafic déjà conséquent, alors que T2 n'arrivera au port que dans un mois. (cliché Ville de Nice)

La nouvelle ligne a été réalisée par la création d'une nouvelle section de 3,7 km sur l'avenue Simone Veil, depuis la station Digue des français de la ligne T2 (branche CADAM, qui permet l'accès au dépôt). Elle est intégralement équipée du système de recharge par le sol en stations. Le service est assuré avec une cadence de 9 à 11 minutes, avec des rames Alstom Citadis 405, identiques à celles de T2.

Reste une dernière section à inaugurer d'ici la fin d'année, entre la station Jean Médecin et le terminus du port, sur la ligne T2. Il va donc falloir que les appareils photos de transporturbain aillent y faire un tour... mais ce sera probablement l'année prochaine !

Posté par ortferroviaire à 21:28 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , ,