230908_3+4+10central

Zurich - Central - 23 septembre 2008 - La place porte bien son nom ! Le ballet des tramways y est incessant et on comprend l'ampleur du mot "priorité" pour les transports en commun. Trois convois de la série 2000 sont sur ce cliché. © transporturbain

Etablie sur les bords d’un lac qui porte son nom, et d’une rivière, la Limmat, qui naît de celui-ci, la population de la ville de Zurich, capitale économique de la Suisse, dépasse 365 000 habitants, et son agglomération atteint 1,1 millions d’habitants. Géographiquement parlant, Zurich, c’est un peu Lyon, mais à l’envers : la plaine est à l’ouest, le relief à l’est et au sud.

Le réseau de transports publics zurichois est souvent présenté comme une référence en Europe, et cette réputation n’est pas usurpée. Bien des autorités organisatrices et bien des opérateurs devraient effectuer un voyage à Zurich pour y comprendre les clés de la réussite d'un réseau de transport public, à condition d'accepter le choc de culture. Il est organisé par la communauté tarifaire du Zürcher Verkhersverbund (ZVV) qui rassemble 44 entreprises de transport du canton.

Zurich dispose du plus important réseau urbain de Suisse. Le réseau urbain est exploité en régie par le Verkersbetriebe Zürich (VBZ) : long de 287 km, il comprend notamment 13 lignes de tramway à voie métrique, soit le plus important réseau du pays, 6 lignes de trolleybus, 27 lignes d’autobus et deux funiculaires et un chemin de fer à crémaillère.

Les projets d’extension sont nombreux et vont encore amplifier l’importance de ce mode de transport dans la desserte du bassin zurichois. Le trolleybus et l’autobus assurent des fonctions complémentaires, essentiellement en rocade et en rabattement sur les tramways et les gares du réseau RER exploité par les CFF. L’exploitation est assurée par la régie municipale, le Verkehrsbetriebe  Zürich (VBZ) pour le compte de la communauté tarifaire du ZVV (Zürcher  Verkehrsverbund). Le VBZ exploite le Glattalbahn, une extension du réseau de tramway, intégrée au ZVV. En outre, la Forchbahn, chemin de fer suburbain, se greffe aux tramways avec lesquels il est compatible, pour accéder au terminus situé à la gare de Stadelhoffen.

La qualité du service se retrouve dans la part de marché des transports publics : 41%, contre 40% pour la voiture. Un tel résultat démontre l'ancrage des transports publics dans la vie quotidienne et une haute perception de leur utilité et de leur efficacité.

230908_13paradeplatz

Zurich - Paradeplatz - 23 septembre 2008 - Ambiance de début de soirée dans les rues du centre ancien. L'offre de transport reste très intense même en fin de journée et alors même que la vie nocturne zurichoise reste quand même modérée. © transporturbain

Notre dossier propose 3 volets :