26 février 2022

Zurich : modernisation de la Forchbahn

Mise en service en 1912, la Forchbahn relie Zurich à Esslingen en empruntant d'abord les voies des tramways de Zurich sur 3,3 km depuis la gare de Stadlelhofen jusqu'à leur terminus de Rehalp, puis une infrastructure dédiée de 13,5 km. Sur le plan technique, la Forchbahn constitue une continuité technique avec le réseau urbain, bien qu'il s'agisse d'un exploitant distinct des VBZ.

130720_S18scheuren_lmotl

 Scheuren - 13 juillet 2020 - Deux rames Be 8/8 comptant parmi le parc ancien de la FB, mais encore rutilantes, circulent en accotement de la voirie en direction de Zurich. © L Motl

Un crédit de 325 MCHF est destiné d'abord à l'amélioration de l'infrastructure pour assurer une meilleure stabilité de la cadence au quart d'heure : 800 m actuellement en voie unique à Forch seront mis à double voie (sauf le court tunnel de Forch). Il reste 3 passages à niveau à protéger et 7,5 km de signalisation à moderniser (ZSI90) entre Waltikon et Hinteregg. Les stations seront mises en conformité avec les normes d'accessibilité. Enfin, le tunnel de Zumikon sera rénové.

Le matériel roulant sera rénové : l'exploitation utilise aujourd'hui 6 Be 8/8 reçues entre 1976 et 1984 8 Be 4/4 de 1994, 4 remorques Bt reçues parallèlement et 13 rames articulées Be 4/6 de 2004-2006.  L'acquisition de 8 rames de tramway longues de 75 m (un nouveau record en prévision !) est couplée à la création d'un nouvel atelier de maintenance. Ce seul volet pèse la moitié de ce plan.

Posté par Redaction TRUP à 19:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

20 février 2022

Zurich : qui assumera les effets des 30 km/h ?

Le 28 novembre dernier, une votation a approuvé à 57,4% la proposition de limitation à 30 km/h de la vitesse dans toute l’agglomération. 

Un choix mal éclairé car le VBZ, régie des transports en commun, a fait ses comptes. Du fait du ralentissement du trafic, le maintien de l’offre sur le réseau nécessitera 6 tramways et 21 bus ou trolleybus supplémentaires. Outre l’investissement, il faudra aussi prendre en charge les coûts annuels d’exploitation engendrés par cette compensation de moyens : 880 000 CHF supplémentaires. 

240421_11kreuzbuhlstrasse_knoerr

Zurich - Kreuzbühlstrasse - 24 avril 2021 - Outre l'allure particulière des nouvelles rames Flexity zurichoises, notez l'indication de vitesse autorisée de 48 km/h suspendue aux fils transversaux supportant la ligne aérienne : la graduation des vitesses est organisée par palier de 6 km/h (soit 10 paliers jusqu'à 60 km/h, vitesse maximale autorisée sur les lignes établies en chaussée). © A. Knoerr

Naturellement, ni la Ville, ni le Canton ne veulent financer ces dépenses puisqu’elles ne sont pas à l’initiative de cette mesure. Aussi le VBZ prévient que les alternatives sont soit une augmentation des tarifs soit une diminution de l’offre, quitte à décadencer le service et dégrader les correspondances au sein des lignes urbaines mais aussi avec les services ferroviaires (à commencer par le RER de Zurich).

L’hypothèse d’une contre-proposition dispensant les axes desservis par les transports en commun, du moins là où leur vitesse de circulation est déjà supérieure à 30 km/h, semble faire son chemin.

Posté par Redaction TRUP à 09:20 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
14 novembre 2021

Vers un Grand Zurich Express ?

Les projections à horizon 2040 d'évolution de la population et de l'activité économique tablent sur 100 000 habitants et 40 000 emplois supplémentaires, ce qui devrait un peu plus solliciter le réseau de transports en commun zurichois. Pour accompagner cette tendance, les études en cours - et l'exposé primitif des travaux réalisés qui s'est terminé le 14 novembre dernier - mettent en avant le développement de 2 lignes de rocade, piliers de la stratégie de développement du réseau. Elles sont envisagées en tramway, mais il circulerait au moins en partie en tunnel pour assurer une vitesse commerciale élevée, avec la possibilité d'alterner des services express et omnibus.

Le terme de métro figure parfois dans la documentation mais il rappelle à Zurich des souvenirs mitigés : la section de pré-métro de Schwamendingen, réalisée en 1972, pour un projet rejeté par votation.

Les instances politiques semblent aujourd'hui être prêtes à envisager de nouvelles sections souterraines, avec une estimation sommaire autour de 4 à 5 MM CHF, selon le devenir d'un tunnel sous le lac entre les gares d'Enge et de Stadelhofen. mais en conservant une exploitation avec des rames de tramway, manifestement dans un souci de cohérence de gestion du réseau.

  • Gare d'Enge - Alstetten - Oerlikon - Schwamendingen - Gare de Stettbach ;
  • Milchbuck - Bucheggplatz - Hardbruck - Gare d'Enge - Bellevue.

VBZ_Adaption_Blaupause_web_Tangente

Le schéma de principe de ce que nous qualifions - non sans malice - de Grand Zurich Express qui apparaissent en gras sur cette vision très schématique du projet (pour le repérage, prenez votre plan du réseau actuel, à moins qu'un aimable lecteur nous trouve mieux !). Document VBZ.

La section comprise entre les gares d'Altsetten et de Oerlikon est d'ores et déjà considérée comme la première à engager si ce projet recevait l'assentiment de la population.

290510_7paradeplatz2

Zurich - Paradeplatz - 28 mai 2010 - Le développement du réseau de tramways de Zurich devrait renforcer encore le maillage avec la création de lignes tangentielles pour faciliter les liaisons entre les différentes branches sans avoir à transiter par les noeuds de correspondances au centre de la ville. © transporturbain

Signalons également l'appel d'offres pour le renouvellement du parc de trolleybus avec une tranche ferme portant sur 13 véhicules de 18 m et autant en version 24 m. La tranche optionnelle porte respectivement sur 55 et 85 véhicules. Les premiers sont attendus en 2024. Osera-t-on dire dès à présent qu'il s'agira sans nul doute de Lightram ?

Posté par Redaction TRUP à 09:08 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
04 juin 2020

Zurich : conversion de plusieurs lignes au trolleybus

Le trolleybus nouvelle génération, avec batteries d'autonomie rechargées en ligne (In Motion Charging), est en quelque sorte né à Zurich, de travaux universitaires en lien avec Hess, le constructeur des Swisstrolley. Le prototype n°183 a fait ses premiers tests sur les lignes du VBZ et a eu l'occasion de circuler dans d'autres villes.

Une première ligne est désormais équipée de 9 Swisstrolley articulés IMC : la ligne 83,entre Milchbuck et la gare d'Alstetten, abandonnant l'autobus pour le trolleybus... sans tirer de nouvelles lignes aériennes. Les sections non équipées sont évidemment parcourues sur batteries.

010420_83bucheggplatz_knoerr

Zurich -  Bucheggplatz - 1er avril 2020 - Une nouvelle ligne équipée en trolleybus, grâce à cette nouvelle série équipée de batteries permettant d'effectuer le parcours Milchbuck - Hardplatz sous les bifilaires existantes, empruntées par les lignes 72 et 33, puis de circuler en mode électrique mais sans fils jusqu'à la gare d'Alstetten. © A. Knoerr

Deux autres lignes devraient suivre dans le même esprit dans les 5 années à venir : 69 Milchbuck - ETH Hönggerberg et 80 Triemlispital - Oerlikon. Le réseau passerait donc à 8 lignes, mais le potentiel de développement par la technologie IMC est évidemment assez conséquent sur ce réseau.

Nous y reviendrons prochainement dans la suite de notre révision du dossier sur les transports urbains zurichois avec une page consacrée au réseau de trolleybus.

Posté par ortferroviaire à 18:46 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 novembre 2019

Zurich découvre son premier Flexity

Le feuilleton durait depuis un peu trop longtemps. L'attribution à Bombardier du marché comprenant 70 rames en tranche ferme et 70 en option avait motivé un recours de Stadler et Siemens, qui fondaient quelques espoirs sur cet important contrat, destiné au remplacement du matériel ancien (les 2000) et aux extensions du réseau de Zurich. Il y avait d'autant plus urgence que le VBZ s'est retrouvé à court de motrices pour assurer les dernières extensions du réseau : en réorganisant la maintenance, en réduisant un peu l'offre et en ressortant du musée 2 rames Mirage (comme quoi, la préservation a du bon...), le service a pu être assuré tant bien que mal, le VBZ faisant les frais de la compétition entre les industriels.

Voici donc le premier exemplaire de la série zurichoise du Flexity. C'est désormais le plus long tramway du réseau, avec une rame de 43 m, comprenant 8 portes dont 6 doubles et 2 simples, avec une capacité de 279 places.

Flexity-Zurich

Flexity-Zurich-cabine

Flexity-Zurich-interieur

Trois vues du nouveau Flexity Zurich, série 4000, qui débute ses essais. La face avant est quelque peu massive, encore plus que celle du Flexity Berlin. Le poste de conduite abandonne pour la première fois le traditionnel contrôleur circulaire qui équipait même les Cobras. Les commandes principales sont regroupées sur les accoudoirs du siège. En revanche, les banquettes en bois sont toujours de mise. (clichés : vbz.ch)

Posté par ortferroviaire à 20:50 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 septembre 2019

Zurich : première étape pour le Limmattalbahn

Le réseau de tramways de Zurich gagne 3 km avec le prolongement de la ligne 2 depuis Farbhof jusqu’à Schlieren Geissweld.

Les travaux se poursuivent au-delà. La mise en service de la nouvelle ligne 20 est prévue en décembre 2022. Elle reliera la gare d’Alstetten à celle de Killwangen-Spreitenbach grâce aux 13,4 km de ligne nouvelle incluant les 3 km mis en service ce week-end. Elle sera exploitée non pas par le VBZ mais par AVA, issu de la récente fusion de deux opérateurs en Argovie.

Comme indiqué par un de nos lecteurs, ce prolongement accentue la tension sur le parc de tramways, du fait du retard pris dans la passation du marché des Flexity 2, ce qui amène à une situation assez insolite : une première motrice Mirage de 1966 du musée des tramways avait été remise en service commercial... et une seconde vient de faire de même !

Posté par ortferroviaire à 13:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 septembre 2018

Zurich : travaux et études pour l'extension des tramways

Le projet du Limmattalbahn, à l'ouest de l'agglomération, progresse puisque la pose des voies a débuté en mai dernier et la ligne aérienne en juin, au terminus de Schlieren, ce qui assure la réalisation de la première section de ce projet entre Alstetten et Schlieren. En revanche, la seconde section vers Killwangen est soumise à consultation le 23 septembre prochain du fait des oppositions qui se sont manifestées.

En revanche, les études de desserte d'Affoltern par tramway, en remplacement du trolleybus 32 fortement chargé malgré l'exploitation par trolleybus bi-articulé, envisagent la reprise du parcours entre Radiostudio et Holzerhurd par la ligne 11 qui abandonnerait la desserte de Auzelg au profit de cette nouvelle branche. La ligne 15 serait alors prolongée de son actuel terminus Bucheggplatz vers Auzelg. Pour l'instant, la transformation de la section du trolleybus 32 entre Bucheggplatz et Strassenverkehrsamt, faisant fonction de rocade à l'ouest de la ville, n'est pas envisagée.

Notre dossier sur les tramways zurichois.

Posté par JJ_Socrate à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 avril 2017

Zurich : top départ pour le Limmattalbahn

Officiellement, le projet du Limmattalbahn est désormais approuvé par la Confédération. D'une longueur de 13,4 km, la nouvelle ligne qui sera connectée au réseau de tramways de Zurich, desservira 27 stations entre Alstetten et Killwangen-Spreitenbach. Le coût du projet est devisé à 715 MCHF. Elle assurera un service parallèle au RER zurichois, avec un maillage plus fin, notamment entre Alstetten et Dietikon. L'exploitation sera assurée par le BDWM, déjà opérateur de la ligne Dietikon - Bremgarten - Wohlen, et non par le VBZ, l'opérateur du réseau de tramways de Zurich.

La ligne sera alimentée en 600 V continu, sauf dans la traversée de Dietikon où, compte tenu de l'alimentation de la ligne Dietikon - Bremgarten - Wohlen, elle sera sous caténaire 1200 V. Essentiellement établie en site propre, les 13,4 km seront parcourus en 37 minutes soit 21,7 km/h de moyenne, avec une fréquence de passage de 15 minutes. La mise en service est prévue en 2022.

Posté par JJ_Socrate à 13:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mai 2016

Zurich commande 70 Flexity 2

Depuis plusieurs années, la signature d'un contrat entre le VBZ, exploitant du réseau de Zurich, et Bombardier, candidat pressenti, était retardée par des blocages de diverses natures. A l'origine, le VBZ envisageait d'attribuer une commande de nouveaux tramways à Bombardier, ce qui avait provoqué de fortes réactions de Stadler, également candidat, et faisant pression pour réexaminer les candidatures, espérant ainsi souffler le marché à Bombardier. L'affaire prit un tournant politique, entre la Ville et le Canton de Zurich, si bien que les conditions d'attribution du marché n'étaient pas réunies.

Bonne nouvelle, le feuilleton politico-industrielle qui anima - une fois n'est pas coutume -  la chronique zurichoise, a connu son épilogue hier. La commande a pu être officialisée : 70 rames Flexity, longues de 43 m, à voie métrique évidemment et au gabarit de 2,40 m, sont destinées à prendre la succession des deux premières séries de rames Tram2000 livrées à la fin des années 1970. D'une puissance de 660 KW, elles pourront circuler à une vitesse maximale de 70 km/h et transporter 276 voyageurs dont 90 assis, avec 8 portes dont 6 doubles et 2 simples. Les livraisons sont prévues entre 2018 et 2023. 

flexity2-zurich

Image de synthèse du futur matériel zurichois. On trouvera quelques analogies esthétiques de la face frontale avec les rames berlinoises. (document VBZ)

Autre nouvelle qui concerne les transports zurichois et plus particulièrement les tramways, dans la procédure de désignation de l'opérateur qui exploitera le tramway de la vallée de la Limmat, le ZVV a choisi l'offre du BDWM, exploitant du chemin de fer secondaire Dietikon - Bremgarten - Wolhen, au détriment de la SZU (exploitant des lignes de la vallée de la Sihl et de Uetliberg) et du VBZ, l'opérateur principal des tramways !

Posté par ortferroviaire à 16:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 août 2015

Zurich : encore une nouvelle ligne de tramway ?

La fréquentation sans cesse croissante de la ligne 32 des trolleybus zurichois, quoique exploités avec des véhicules biarticulés de 160 places avec une fréquence de 10 min du lundi au samedi et de 15 min le dimanche, fait émerger plusieurs demandes de conversion de la ligne au tramway, notamment entre Zurich et Affoltern. Les études sur le tracé sont en cours mais les réductions de capacité pour le trafic automobile créent quelques tensions. Cependant, la date de 2023 est annoncée pour la mise en service.

290510_32friesenberg

Zurich - Friesenbergstrasse - 29 mai 2010 - Clin d'oeil aux O405GTZ qui sont en train de quitter le réseau zurichois : voici cinq ans, ils cédaient progressivement leur place aux Swisstrolley sur la ligne 32 et voici maintenant qu'il est question d'exploiter une partie de la ligne en tramway. © transporturbain

Par ailleurs, le projet Limmatbahn est désormais financé après l'obtention des crédits du canton d'Argovie, qui envisage d'ores et déjà un prolongement jusqu'à Baden. Cependant, les opposants, pour l'instant minoritaires, de Dietikon et de Schlieren, ont réussi à engager le processus d'une votation sur le financement par le canton de Zurich. Le vote est prévu cet hiver.

En revanche, le nouveau marché de tramways, pour lequel Bombardier et son Flexity 2 sont pressentis, n'est toujours pas officialisé. Les VBZ manifestent une certaine impatience et envisagent de précipiter la commande, d'autant qu'elle sera financée par la commune de Zurich. Le risque serait de refroidir assez rapidement les relations avec le ZVV (et il n'est jamais bon qu'un exploitant, fut-il en régie, se mette à dos son autorité organisatrice...) et de judiciariser l'affaire. Pourtant, de nouvelles rames sont nécessaires en vue des futures extensions du réseau...

En attendant, le réseau est bousculé par plusieurs chantiers de rénovation de voies et d'espaces publics, notamment la place Bellevue et du quaibrücke. Une passerelle a été érigée sur Bürkliplatz, assez commode pour les photographes !

Posté par ortferroviaire à 17:07 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,