22 février 2017

Tramways de Genève : premiers travaux en France

Le 20 février dernier, les travaux du prolongement de la ligne 12 des tramways genevois vers Annemasse ont officiellement débuté. D'une longueur de 3,3 km et comprenant 7 stations, cette première extension en France sera réalisé en deux phases. Dans un premier temps, en novembre 2019, la ligne 12 franchira la douane de Moillesulaz et desservira 4 stations jusqu'au parc Montessuit. L'extension de 3 stations supplémentaires au lycée des Glières ne sera livrée qu'en 2022. Le coût du projet atteint 86 M€.

Le tracé du Tram Annemasse - Genève

Aujourd'hui, ce sont plus de 35 000 véhicules par jour qui franchissent la frontière franco-suisse entre Annemasse et Genève. Le tramway reliera Annemasse et Genève en 25 minutes, avec un intervalle de 8 minutes. Il assurera une desserte de cabotage parfaitement complémentaire du RER CEVA, qui devrait faire ses débuts tout juste un mois après le prolongement du tramway, en décembre 2019.

Au passage, on espère que la circulation sur le territoire français de tramways suisses, déjà en service et homologués par l'OFT, ne posera pas de difficultés administratives avec le STRMTG étant entendu qu'il sera difficile de demander aux TPG de modifier leur parc, même si les extensions côté français devraient se poursuivre, notamment avec le prolongement de la ligne 15 à Saint Julien en Genevois.

Les tramways de Genève feront donc leur retour à Annemasse après 61 ans d'absence. Ceci dit, ce ne sera pas la première incursion de tramways suisses en France : le petit village de Leymen a toujours été desservi par le BLT, tandis que les travaux se poursuivent à Saint Louis pour le prolongement de la ligne 3 du réseau urbain bâlois, en vue d'une mise en service en décembre de cette année. Il est d'ailleurs désormais question d'une nouvelle extension jusqu'à l'aéroport de Mulhouse-Bâle en 2021.

Posté par ortferroviaire à 14:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

22 juillet 2016

Genève : objectif 2018 pour TOSA

Les TPG, ABB et Hess ont signé le 15 juillet dernier les contrats relatifs au déploiement du TOSA sur la ligne 23 du réseau genevois, qui reliera à horizon 2018 Carouge à l'aéroport genevois. Les TPG vont donc acquérir 12 véhicules articulés de 18 m "Light Tram" de 133 places ainsi que 13 stations de recharge en ligne, 3 postes de charge au terminus et 4 postes pour les dépôts, pour un investissement total de 24 MCHF. L'Office fédéral de l'énergie a accordé une subvention de 3,4 MCHF pour ce projet. Les travaux de génie civil et d'installation des stations de recharge en ligne et aux terminus sont financés par le canton de Genève à hauteur de 15 MCHF.

http://cdn.phys.org/newman/gfx/news/hires/2014/tosabusespow.jpg

TOSA : exemple de station de recharge flash en 15 secondes (cliché X)

La ligne de 12 km sera parcourue en 50 minutes à l'heure de pointe avec une cadence aux 10 minutes. Les TPG attendent dans un premier temps 10 000 voyageurs par jour.

TOSA est le fruit d'unpartenariat public-privé réunissant les s (TPG), l’Office de Promotion des Industries et des Technologies, les Services industriels de Genève, ABB Sécheron SA et le Canton de Genève, dans l'objectif de réduire l'empreinte énergétique du transport public. Il est aussi le fruit d'une coopération avec les écoles d'ingénierie des universités de Genève et de Lausanne.

TOSA permet de recharger le véhicule en 15 secondes, c'est à dire pendant un arrêt commercial, en lui procurant 600 KW, soit une autonomie d'environ 1500 m, ce qui réduit le volume et la masse des batteries embarquées à bord du véhicule, tout en générant une économie d'énergie de 10% par rapport à un véhicule électrique sur batterie de grande autonomie, pénalisé par l'importante capacité de stockage. Le véhicule étant équipé du freinage électrique à récupération, les décélérations permettent de recharger les batteries en roulant, hors dispositif de biberonnage.

Les TPG estiment le gain énergétique à 410 000 litres de gasoil par an, et 1000 tonnes de CO². Autre vertu environnemental, le moindre niveau sonore : 60 dB en phase d'accélération jusqu'à 30 km/h, contre 70 dB pour un bus Diesel, soit une réduction du bruit de moitié. Ceci dit, le trolleybus permet aussi un tel gain.

Posté par ortferroviaire à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 mai 2016

Zurich commande 70 Flexity 2

Depuis plusieurs années, la signature d'un contrat entre le VBZ, exploitant du réseau de Zurich, et Bombardier, candidat pressenti, était retardée par des blocages de diverses natures. A l'origine, le VBZ envisageait d'attribuer une commande de nouveaux tramways à Bombardier, ce qui avait provoqué de fortes réactions de Stadler, également candidat, et faisant pression pour réexaminer les candidatures, espérant ainsi souffler le marché à Bombardier. L'affaire prit un tournant politique, entre la Ville et le Canton de Zurich, si bien que les conditions d'attribution du marché n'étaient pas réunies.

Bonne nouvelle, le feuilleton politico-industrielle qui anima - une fois n'est pas coutume -  la chronique zurichoise, a connu son épilogue hier. La commande a pu être officialisée : 70 rames Flexity 2, longues de 43 m, à voie métrique évidemment et au gabarit de 2,40 m, sont destinées à prendre la succession des deux premières séries de rames Tram2000 livrées à la fin des années 1970. D'une puissance de 660 KW, elles pourront circuler à une vitesse maximale de 70 km/h et transporter 276 voyageurs dont 90 assis, avec 8 portes dont 6 doubles et 2 simples. Les livraisons sont prévues entre 2018 et 2023. 

flexity2-zurich

Image de synthèse du futur matériel zurichois. On trouvera quelques analogies esthétiques de la face frontale avec les rames berlinoises. (document VBZ)

Autre nouvelle qui concerne les transports zurichois et plus particulièrement les tramways, dans la procédure de désignation de l'opérateur qui exploitera le tramway de la vallée de la Limmat, le ZVV a choisi l'offre du BDWM, exploitant du chemin de fer secondaire Dietikon - Bremgarten - Wolhen, au détriment de la SZU (exploitant des lignes de la vallée de la Sihl et de Uetliberg) et du VBZ, l'opérateur principal des tramways !

Posté par ortferroviaire à 16:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 avril 2016

Regard sur les transports de Lausanne

transporturbain reprend le fil de ses reportages sur les réseaux urbains suisses. Après Bâle, Genève et Zurich, voici Lausanne. Contrairement aux trois autres villes, pas de tramway : il a été supprimé en 1964 mais reviendra d'ici 2020. Lausanne bénéficie d'un important réseau de trolleybus très performant et de deux lignes de métro assez atypiques. L'une est un chemin de fer léger principalement destiné à la desserte du domaine universitaire. L'autre a pris la succession de deux funiculaires. Lausanne est à ce jour la plus petite ville dotée d'un métro dans le monde. Et ce n'est pas fini puisqu'une troisième ligne est envisagée.

Le réseau urbain a connu une forte progression de son usage depuis le début du 21ème siècle avec une fréquentation en hausse de 36% dans la zone centrale et de 29% dans l'ensemble de l'agglomération. La coordination entre l'offre ferroviaire et le réseau urbain est largement responsable de cette attractivité.

Le début des travaux du projet Léman 2030, destiné à augmenter la desserte sur l'arc lémanique, aura mécaniquement un effet sur le réseau urbain lausannois, qui s'y prépare avec la combinaison d'une troisième ligne de métro, d'une première ligne de tramway et de la mise en site propre d'une partie de son réseau de trolleybus.

170416_523-028+M1renens

Renens - 17 avril 2016 - Un des exemples de l'intégration des modes de transport à Lausanne : quai à quai, le RER vaudois avec une automotrice Flirt en direction de Grandson et à droite une Bem 4/6 du TSOL aujourd'hui désigné M1. © transporturbain

Le nouveau dossier de transporturbain est en ligne et attend vos commentaires. Notez aussi que les dossiers sur Bâle et Zurich ont été mis à jour, enrichis de nouvelles illustrations et que transportrail propose un dossier sur la ligne Lausanne - Echallens - Bercher.

Posté par ortferroviaire à 18:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
11 mars 2016

Lausanne : voie libre pour le tramway

L'Office Fédéral des Transports a donné son feu vert à la réalisation de la première ligne du tramway de Lausanne entre Flon et la gare de Renens. La première étape, longue de 4,6 km, prévoit également l'aménagement de sites propres pour bus et trolleybus entre Prélaz-les-Roses et Saint François.

schema-directeur-lausanne

Ces deux projets concrétisent le schéma directeur de l'agglomération lausannoise, qui prévoit en outre la réalisation d'une troisième ligne de métro, en lien avec le projet, désormais engagé, de développement. Nous reviendrons sur ces projets dans un prochain dossier de transporturbain.

Posté par ortferroviaire à 10:49 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

19 novembre 2015

Regard sur les transports à Genève

CP-genève-marché

Genève - Rue du Marché - vers 1910 - Intense animation dans la rue du Marché : le tramway, symbole de modernité se fraie un passage entre piétons, cyclistes, charrettes à bras et travaux divers.

Après Zurich et Bâle, transporturbain continue sa série de reportages européens sur les transports urbains en Suisse, avec le cas de Genève. Peut-être la plus française des villes en la matière, avec une histoire du tramway marquée par un reflux important dès les années 1930 et un renouveau significatif depuis une trentaine d'années.

160612_14bel-air1

Genève - Place de Bel-Air - 16 juin 2012 - Les Tango de Stadler constituent le matériel ferré le plus récent des TPG. Le recours au pelliculage publicitaire est désormais couramment pratiqué. © transporturbain

Les passerelles ne sont pas qu'historiques, elles sont aussi géographiques : dans cette ville suisse quasiment enclavée entre l'Ain et la Haute Savoie, la mobilité s'est toujours joué des frontières administratives. Les tramways suisses desservaient les villes françaises limitrophes et les prochains développements vont poursuivre ce même objectif, qui est également au coeur du projet de RER CEVA.

Le nouveau dossier de transporturbain consacré aux transports genevois attend évidemment vos commentaires...

Posté par ortferroviaire à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 août 2015

Zurich : encore une nouvelle ligne de tramway ?

La fréquentation sans cesse croissante de la ligne 32 des trolleybus zurichois, quoique exploités avec des véhicules biarticulés de 160 places avec une fréquence de 10 min du lundi au samedi et de 15 min le dimanche, fait émerger plusieurs demandes de conversion de la ligne au tramway, notamment entre Zurich et Affoltern. Les études sur le tracé sont en cours mais les réductions de capacité pour le trafic automobile créent quelques tensions. Cependant, la date de 2023 est annoncée pour la mise en service.

290510_32friesenberg

Zurich - Friesenbergstrasse - 29 mai 2010 - Clin d'oeil aux O405GTZ qui sont en train de quitter le réseau zurichois : voici cinq ans, ils cédaient progressivement leur place aux Swisstrolley sur la ligne 32 et voici maintenant qu'il est question d'exploiter une partie de la ligne en tramway. © transporturbain

Par ailleurs, le projet Limmatbahn est désormais financé après l'obtention des crédits du canton d'Argovie, qui envisage d'ores et déjà un prolongement jusqu'à Baden. Cependant, les opposants, pour l'instant minoritaires, de Dietikon et de Schlieren, ont réussi à engager le processus d'une votation sur le financement par le canton de Zurich. Le vote est prévu cet hiver.

En revanche, le nouveau marché de tramways, pour lequel Bombardier et son Flexity 2 sont pressentis, n'est toujours pas officialisé. Les VBZ manifestent une certaine impatience et envisagent de précipiter la commande, d'autant qu'elle sera financée par la commune de Zurich. Le risque serait de refroidir assez rapidement les relations avec le ZVV (et il n'est jamais bon qu'un exploitant, fut-il en régie, se mette à dos son autorité organisatrice...) et de judiciariser l'affaire. Pourtant, de nouvelles rames sont nécessaires en vue des futures extensions du réseau...

En attendant, le réseau est bousculé par plusieurs chantiers de rénovation de voies et d'espaces publics, notamment la place Bellevue et du quaibrücke. Une passerelle a été érigée sur Bürkliplatz, assez commode pour les photographes !

Posté par ortferroviaire à 17:07 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

Bâle : rénovation du réseau de tramways

Réputé pour l'excellente qualité de son réseau de transports en commun, l'agglomération bâloise doit cependant faire face à une dégradation de l'état des voies du réseau de tramways sur plusieurs sections, faute d'investissements au cours de la période 1985-2000 et d'une augmentation soutenue du trafic. Depuis, un rattrapage a été engagé, mais l'effort doit être amplifié dans les 7 prochaines années car l'audit du réseau a démontré que l'usure avancée des voies concernait pas moins de 62% du kilométrage du réseau.

aeschenplatz2

Bâle - Aeschenplatz - 30 mai 2009 - Un plan de voies complexe comprenant de multiples aiguillages et croisements et un trafic de plus en plus dense : les voies du réseau bâlois vont connaître 7 années de travaux plus intenses. © transporturbain

Il concernera notamment des sections centrales du réseau, les plus critiques car les plus densément circulées, et parfois les plus complexes du fait de la densité du maillage. Ainsi par exemple, les voies datent de 1956 devant l'hôtel de ville d'Allshwil, obligeant le BVB à appliquer un ralentissement ponctuel à 10 km/h sur une centaine de mètres présentant des signes avancés de fatigue. Ces opérations d'assainissement des voies seront associés à des travaux de rénovation des installations des réseaux publics souterrains. Trois chantiers ont été lancés cet été, profitant de la période de moindre trafic.

Par ailleurs, l'extension de la ligne 3 à Saint Louis est entrée en phase de réalisation avec les premiers travaux préliminaires côté français. Ils sont prévus dans l'automne côté suisse.

Enfin, le succès de fréquentation de la ligne 8 depuis son prolongement en Allemagne à Weil am Rhein est au-delà des prévisions, posant des problèmes de surcharge des tramways mais aussi des lignes de bus qui complètent l'offre, et de débordement des douanes pour la récupération de la TVA, sans compter l'essor de trafics illicites en profitant du pouvoir d'achat supérieur depuis le déplafonnement de la partie euro - franc suisse.

Posté par ortferroviaire à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Genève : baisse des tarifs, baisse de l'offre

Après la réforme tarifaire aboutissant à une baisse des tarifs, les TPG ont décidé d'ajuster l'offre de transport pour faire face à la diminution des recettes. Ainsi, depuis le début de l'année, plusieurs lignes de bus ont été allégées.

160612_10rive1

Genève - Place de Rive - 16 juin 2012 - La ligne 10, rejoignant l'aéroport international de Cointrin, fait partie des dessertes allégées suite à la perte de recettes occasionnée par la baisse des tarifs. © transporturbain

A compter du 13 décembre prochain, une nouvelle révision de l'offre concernera cette fois six lignes principales. La fréquence sera détendue sur les lignes de trolleybus 3 et 10, touchant d'abord l'heure creuse et le week-end. Sur 4 lignes de tramway, la mesure ne concernera que le créneau 9h - 16h avec un intervalle de 5 min au lieu de 4 min sur la ligne 12 (qui perd donc 3 passages par heure), de 6 min au lieu de 5 min sur les lignes 14 et 15 (-2 passages) et de 12 min au lieu de 10 min sur la ligne 10 (-1 passage). De quoi faire réfléchir quant à la pertinence de mesures de réduction tarifaire, toujours très bien perçues dans un premier temps par la population, mais un peu moins quand les conséquences se font jour sur la consistance du service...

Posté par ortferroviaire à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 juin 2015

Genève : trois prolongements progressent

La reconstruction du réseau de tramway de Genève est désormais bien engagée et les nouveaux projets visent à étendre les lignes au-delà de la zone la plus dense de l'agglomération. Ainsi, la ligne 15 devrait être prolongée d'ici 2021 de son actuel terminus Palettes jusqu'à la gare française de Saint Julien en Genevois. Le bouclage du plan de financement est en cours : restent à récolter 9 M€ sur la partie française.

160612_14cern3

Genève - CERN - 16 juin 2012 - Les tramways genevois font actuellement terminus à 200 m de la douane de Saint-Genis Pouilly qu'on aperçoit en arrière-plan. Comme à Bâle, les tramways suisses vont jouer les transfrontaliers... © transporturbain

Toujours dans le cadre de projets franco-suisses, l'extension de la ligne 18 à Saint-Genis Pouilly a bénéficié d'une avancée notable avec la confirmation du fonancement du Département de l'Ain à hauteur de 24 M€ en plus des 4 M€ de l'Etat. Cette fois, c'est côté Suisse qu'on n'est pas dans le même tempo mais il ne s'agit que des 300 m entre la douane et le terminus actuel du CERN. Le projet doit en principe rejoindre la mairie de la commune mais le terminus devrait être dans un premier temps à l'entrée de la ville, où sera établi un parc-relais de 400 places.

Enfin, la ligne 15 sera prolongée de la place des Nations au Grand Saconnex et à l'aéroport de Cointrin en 2023, ce qui constitue un nouveau report lié au retard qu'accumule le projet de route souterraine des Nations dont le coût élevé bloque toute avancée.

Posté par ortferroviaire à 15:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,