28 janvier 2022

Strasbourg : les nouveaux tracés vraiment adoptés ?

L’Eurométropole de Strasbourg a adopté mi-décembre le tracé de la nouvelle ligne de tramway en direction de Schiltigheim et Bischheim. La solution la plus directe a été adoptée, par la route de Brumath, sans desservir le centre de Schiltigheim et la gare de Bischheim.

Sur la commune de Strasbourg, la création d’une liaison directe en tramway entre la gare et les institutions européennes (remplaçant l’actuelle ligne H assurée en autobus électriques) empruntera le boulevard Wilson, la place de Haguenau et l’avenue des Vosges (alors que la ligne H passe par le boulevard Clémenceau). Cependant, lors de la concertation, aucune des solutions proposées ne s’était réellement distinguée.

260122_2+Hgare2

Strasbourg - Place de la Gare - 26 janvier 2022 - La ligne H entre la gare et le quartier européen est assurée en autobus électriques. Point d'Aptis en vue (ce qui laisse présager un usage des plus éphémères) mais les nouveaux Irizar ie12bus assurent la relève. Ils sont également engagés sur la longue ligne 2 et la ligne 10, la ceinture de l'hypercentre. Si la ligne H est tracée par le boulevard Clémenceau, le tramway prendrait l'avenue des Vosges (empruntée par la ligne 10). Notre proposition suggère un tramway sur une partie de la ligne 2 entre les stations Laiterie et Observatoire. © transporturbain

Résultat, les oppositions commencent à se faire jour, et avec des arguments qui sont à peine surprenant. Les riverains de l’avenue des Vosges n’ont manifestement pas envie d’avoir le tramway en bas de chez eux. Ils vont même plus loin, soutenus par quelques élus strasbourgeois, relativisant l’intérêt du projet puisque « de toute façon la voiture devent propre ! ». Une petite allusion qui en dit long… sur l’absolution donnée au transport individuel décomplexé : qu’importent la pollution exportée et la consommation unitaire d’énergie par voyageur transporté, qu’importe le fait que, même électrique, une voiture reste un objet de 8 à 10 m² transportant en moyenne 1,1 personne générant donc de la congestion. Décidément, le transport public n’est pas à la fête et le néo-individualisme continue de faire des ravages !

A ce sujet, transporturbain avait proposé un autre scénario, présentant l’avantage de pouvoir réellement desserrer le nœud central de l’Homme de Fer des tramways de Strasbourg.

260122_2nancy2

Strasbourg - Boulevard de Nancy - 26 janvier 2022 - La section de la ligne F entre le Faubourg National et la Route des Romains admet sur le boulevard de Nancy la circulation des autobus de la ligne 2. La station est dotée de quais dissociées en quinconces entre bus et tramway. © transporturbain

En attendant, la CTS réceptionne la nouvelle tranche de 17 rames Citadis, destinées à augmenter la capacité du réseau et réformer une partie des Eurotram. Un nouveau marché est prévu pour la fourniture des rames destinées à la nouvelle ligne vers Bischheim et la recomposition du réseau.

260122_Froute-des-romains5

Strasbourg - Route des Romains - 26 janvier 2022 - Un Eurotram court : une espèce en voie de disparition afin d'augmenter la capacité du réseau. Notez au passage la section à voie unique sur la route des Romains pour ménager la circulation automobile, le stationnement, les pistes cyclables, au prix de trottoirs étroits et d'une contrainte sur l'exploitation des tramways. © transporturbain

Posté par Redaction TRUP à 08:59 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 octobre 2021

Tramways de Strasbourg : développer et déconcentrer

L'obtention de subventions de l'Etat pour le développement des nouvelles lignes de tramway devrait amener l'Eurométropole à accélérer ses projets puisqu'ils doivent être mis en chantier à partir de 2025 pour bénéficier des crédits de l'appel à projets. La concertation sur les projets de développement du réseau s'est achevée le 30 septembre.

L'amélioration de la couverture territoriale par le réseau de tramways avec la création de la desserte du nord de l'agglomération pose 2 questions. La première est évidemment la définition du tracé vers Bischheim et Schiltigheim : c'est loin d'être simple car les 3 tracés étudiés proposent 3 faisceaux bien différents en V, avec une hypothèse intermédiaire qui est loin de faire consensus... mais qui a l'avantage - c'est peut-être le seul ? - de desservir la gare de Bischheim donc d'avoir une dimension multimodale intéressante avec un RER strasbourgeois.

plan-tram-strasbourg-bischheim

Néanmoins, les voiries visées ne dégagent pas forcément des largeurs suffisantes pour aménager de nouvelles sections de tramways en site propre traditionnel : il faudrait alors envisager une conception différente de la partie dédiée aux flux de la voirie de sorte à ce que l'aménagement soit centré sur les besoins du tramway en l'ouvrant au trafic local. Bref, des sections mixtes mais avec une organisation du trafic dictée par l'exploitation du tramway... et donc une réduction importante de capacité sur des axes de pénétration déjà bien chargés.

Pour la partie centrale, le mot d'ordre est simple : il faut délester la place de l'Homme de Fer et donc développer de nouveaux itinéraires. Et c'est là qu'il y a matière à requestionner les choix actuels et les 3 scénarios qui ont été présentés, illustrés ci-dessous (sachant que la ligne G a vocation à rester en BHNS)

plan-strasbourg-scenarios-centraux

Néanmoins, en se penchant sur ces réflexions, transporturbain suggère d'aller un peu plus loin car le principal risque est de créer un second carrefour complexe après Homme de Fer sur la place de la République. Le scénario résumé ci-dessous s'appuie sur 2 arcs contournant l'hypercentre par le nord (Gare Centrale - Observatoire par le lycée Kléber) et par le sud (Gare Centrale - Esplanade par Etoile-Bourse), ce qui suppose donc d'envisager une infrastructure de tramway à la place du prolongement de la ligne G (BHNS) et de compléter la ligne H par une section de tramway entre le lycée Kléber et le pôle universitaire central (boulevard Leblois). Le schéma est assez indépendant du choix de tracé vers Bischheim.

carte-evolution-tram-strasbourg-2021

Posté par Redaction TRUP à 20:06 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
27 décembre 2020

Strasbourg : étendre toujours, mailler encore !

Le conseil de l’Eurométropole de Strasbourg a adopté le 18 décembre dernier les modalités de développement dans les 6 années à venir du réseau de transports en commun. Le changement de tendance politique après les élections municipales ne semble pas avoir d'influence sur la prise en compte du rôle des transports publics dans l'organisation des déplacements et la structuration du territoire urbain. Tant mieux...

Le maillage du réseau de tramways va être encore accru, avec cependant comme préoccupation centrale le délestage du carrefour de l’Homme de Fer avec de nouvelles lignes de rocade, en tramway et en BHNS.

plan-complet-transports-630x473

Tramway : 3 extensions, 2 créations mais encore des questions sur l'exploitation

Dans l'ordre alphabétique, la ligne C sera prolongée de Neuhof à Stockfeld. La ligne F sera étendue à l'est de la place d'Islande au port du Rhin pour rejoindre la ligne D, et à l'ouest de Koenigshoffen à Wolfisheim, rejoignant aussi la ligne D à son terminus Poteries.

Au chapitre des nouveautés, la liaison entre la gare centrale et les institutions européennes devrait être convertie au tramway : elle est actuellement assurée par la ligne H, un BHNS plutôt léger assuré en autobus électriques Aptis.

0302_SC10Rles-halles

Strasbourg - Quai Kléber - Mars 2002 - A cette époque, la navette desservant le quartier des institutions européennes était confiée à des SC10R, qui étaient quand même en fin de vie. La liaison avec la gare devrait faire partie des prochaines nouveautés du réseau de tramways. © transporturbain

040610_Eernest-bevin2

Strasbourg - Quai Ernest Bevin - 4 juin 2010 - Axe nord-sud constitué par les raccordements entre les différentes lignes, la ligne E dessert déjà les institutions européennes. Les Eurotram courts quittent le réseau, victimes de leur capacité insuffisante... et du succès du réseau qui ne se dément pas. © transporturbain

Réapparaît le projet d'une nouvelle ligne vers le nord, vers Schiltigheim, voire au-delà : il pourrait être question de rejoindre à nouveau Hoenheim, ou de monter à Souffelweyersheim. On rappellera que le sujet avait été déjà évoqué au début de ce siècle, et que certains avaient osé envisager un tramway sur pneus, succombant manifestement - et heureusement sans conséquences - au discours d'un industriel local...

Ces développements cherchent évidemment à améliorer le maillage du réseau mais surtout en évitant la zone centrale, en limite de capacité. Dans le cas présent, le boulevard Wilson devrait devenir un nouvel axe stratégique pour le réseau, puisqu'il serait emprunté non seulement par l'actuelle ligne C, mais aussi par les nouvelles lignes vers le nord et le quartier européen. Pour cette dernière, l'objectif de raccordement aux lignes B et E du côté du lycée Kléber peut être envisagé par plusieurs itinéraires (avenue des Vosges, boulevard Clémenceau, rue Kablé). On peut imaginer que la desserte viendrait se superposer à la ligne E jusqu'à Robertsau.

BHNS en rocade... mais une cohérence à trouver avec les tramways

Le projet envisage aussi le prolongement de la ligne G de la gare centrale vers la place de l'Etoile, voire jusqu'au quartier de l'Esplanade, en passant l'hôpital civil. Ce maillon mériterait cependant amplement d'être assuré en tramway, compte tenu de l'important potentiel de report de trafic et des connexions aux lignes F (porte Blanche), B (Laiterie), A et D (Etoile) et C et E (Esplanade). Le terminus pourrait être implanté vers le pont du Danube. Qui plus est, il pourrait être intéressant de créer les voies de tramway a minima entre la gare centrale et la ligne B, de sorte par exemple à envoyer l'une des nouvelles lignes de tramway vers Elsau, quartier un peu perdant suite à la création de la desserte de Koenigshoffen.

140319_1de-gaulle2

Strasbourg - Avenue De Gaulle - 14 mars 2019 - Rebaptisée L1, l'ancienne ligne 15 a bénéficié d'aménagements pour améliorer la circulation des autobus. Elle est désormais dotée de Solaris Urbino 18 fonctionnant au GNC. © transporturbain

Au sud de l'agglomération, un autre BHNS, lui parfaitement complémentaire des lignes de tramway, est envisagé entre Lingolsheim et Neuhof via Baggersee. Enfin, l'actuelle ligne 50 Montagne Verte - Schiltigheim devrait monter en gamme pour entrer elle aussi probablement dans le club des BHNS strasbourgeois.

L’Eurométropole souhaite aller vite avec 3 variantes de tracé proposées à la concertation pour chaque projet, qui débutera dès le 18 janvier prochain pour un mois concernant le prolongement de la ligne F à Wolfisheim.

Posté par ortferroviaire à 12:41 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,
08 octobre 2020

Strasbourg : nouvelle commande de bus électriques pour Irizar

Décidément, le constructeur espagnol additionne les succès en France. Après Amiens, Aix en Provence et Bayonne, c'est à Strasbourg qu'Irizar a remporté un marché de fourniture d'autobus électriques avec 49 véhicules à charge lente type ie.12. Strasbourg avait choisi l'Aptis d'Alstom pour équiper la ligne H : avec cette commande, c'est un véhicule moins novateur qui est retenu. Ils seront affectés au dépôt de l'Elsau, qui est en cours de transformation pour l'installation des bornes de charge nocturne.

Cette commande portera de 12 à 61 le nombre de bus électriques dans les effectifs de la CTS qui vise un parc sans gasoil d'ici 2024.

Posté par ortferroviaire à 18:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 août 2020

Strasbourg : le tramway à Koenigshoffen

Un maillon de plus pour le tramway de Strasbourg, qui n'est cependant qu'une étape intermédiaire. Depuis samedi 29 août, la ligne F est déviée vers la nouvelle branche de Koenigshoffen, longue de 1700 m et comptant 3 nouvelles stations. Un investissement de 42 M€ qui vient irriguer un quartier jusqu'à présent relativement à l'écart des axes structurants. Un parc-relais de 330 places est créé à la station Parc des Romains. La ligne sera ensuite prolongée plus à l'ouest vers Eckbolsheim, en 2025, avec une correspondance avec le terminus de la ligne D à la station Poteries.

En revanche, la branche de Lingolsheim perd le renforcement de la fréquence qui était procurée par la ligne F jusqu'au quartier d'Elsau. La généralisation des rames longues sur la ligne B suffira-t-elle dans la durée à compenser la réduction du nombre de passages sur cette branche ?

Posté par ortferroviaire à 11:39 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

09 mars 2020

Strasbourg commande 17 Citadis

Une nouvelle option de 17 rames, soit 52 M€, est levée par la Métropole de Strasbourg sur le marché dit Citadis 2. Cette commande va permettre la réforme des dernières rames Eurotam en version 32 mètres et l'apport de capacité essaiera de compenser la suppression de la ligne F entre Faubourg National et Elsau, puisqu'elle sera réorientée vers Koenigshoffen. Ce sujet est d'ailleurs assez critique - et critiqué - sur le réseau strasbourgeois, car ce quartier de l'ouest de l'agglomération ne cesse de perdre de l'offre. Initialement, il était desservi par les lignes B et C avec une forte fréquence (de l'ordre de 2 à 3 minutes en pointe). Il est actuellement sur le parcours des lignes B et F... et d'ici quelques mois, la ligne F sera réorientée, constituant pour l'instant la dernière évolution des tramways strasbourgeois.

300115_Frepublique3

Strasbourg - Place de la République - 30 janvier 2015 - Les premiers Eurotrams, mis en service en 1994, quittent le réseau strasbourgeois en raison de leur capacité insuffisante. Le premier tramway à plancher bas intégral français aura donc circulé pendant moins de 30 ans, ce qui est assez peu pour un tramway. © transporturbain

140319_Dkehl-rathausplatz1

Kehl - Rathausplatz - 14 mars 2019 - Les Citadis 2ème version ont d'abord été acquis pour couvrir les besoins particuliers liés au prolongement du réseau en Allemagne afin d'être homologués par le STRMTG français et le BOStrasb allemand. © transporturbain

Posté par ortferroviaire à 21:09 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 février 2020

Strasbourg : première exploitation d'Aptis

La ligne H, longue de 3,2 km, relie la gare centrale de Strasbourg au Parlement Européen. Elle est la première exploitation en France des autobus électriques Aptis développés par Alstom. Desservant 10 stations en un quart d'heure, c'est la seconde ligne de BHNS de la Métropole. De la gare au lycée Kléber, la ligne s'ajoute à la desserte assurée jusqu'à présent par la ligne 2, très fréquentée, notamment dans cette partie sur les boulevards Wilson, Clémenceau et Poincaré.

plan-bhns-h-strasbourg

Les aménagements sont ici plus limités : si la ligne G circule majoritairement en site propre, la ligne H dispose de quelques couloirs réservés, de la priorité aux carrefours (qui reste à mettre au point) et de stations aménagées avec distributeurs et valideurs de titres de transport. C'est donc plutôt un BHNS aux aménagements légers. Le service est assuré toutes les 8 à 10 minutes du lundi au samedi et toutes les 20 minutes le dimanche. La CTS a acquis 12 autobus électriques Aptis, reconnaissables à leur allure particulière avec leurs 4 roues directrices sans porte-à-faux. C'est donc un petit BHNS, avec des véhicules standards de 12 m, bénéficiant certes d'une conception atypique compte tenu de la position des roues, libérant un vaste empattement. La configuration intérieure, du moins ce qu'on a pu en voir lors de la présentation des modèles de démonstration, privilégie les espaces debout, surtout en configuration 3 portes et une petite vingtaine de places assises.

Cette courte ligne matérialise également la volonté de desserrer le réseau structurant et de proposer des itinéraires alternatifs. La ligne H offre ainsi une liaison directe entre la gare centrale, le lycée Kléber et le quartier du Wacken, où se situent notamment la Région, le parc des expositions, et de nombreux programems de logements . Cependant, le reste de la ligne 2, en particulier à l'est du lycée Kléber vers le Jardin des Deux Rives, via Observatoire et Pont du Rhin, mériterait un traitement de type BHNS, tant pour les besoins intrinsèques des quartiers traversés que pour apparaître comme un itinéraire alternatif aux lignes de tramways déjà bien fréquentées.

300115_2gare3

Strasbourg - Boulevard Wilson - 30 janvier 2015 - La ligne 2 en direction du Pont du Rhin est désormais doublée jusqu'au lycée Kléber par la ligne H mais la réalisation d'aménagements facilitant la circulation des bus de la ligne 2 serait souhaitable. © transporturbain

Posté par ortferroviaire à 19:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 juin 2019

Strasbourg : achèvement de la ligne E

Petit prolongement pour la rocade des tramways strasbourgeois : la ligne E a été prolongée hier de 1600 m dans le quartier de Robertsau de la station Boecklin à la station L'Escale avec 2 stations intermédiaires. Cette courte section réutilise une emprise réservée de longue date, initialement pour une voie routière, et finalement aménagée en coulée verte avec le tramway. La prochaine extension du réseau aura lieu à l'ouest, vers Koenigshoffen, l'année prochaine.

Cette mise en service survient après la publication des résultats 2018 : le trafic a augmenté de 4,2 % sur le réseau urbain, alors que l'offre n'a progressé que de 2,7 %. On notera aussi que les recettes couvrent désormais 47 % des coûts d'exploitation contre une moyenne nationale de 34 %, avec une économie de 7 M€ sur l'année 2018 pour la collectivité.

Enfin, la CTS va se préparer à une évolution de son statut puisque, pour éviter une procédure de mise en concurrence, la société d'économie mixte va devenir une société publique locale, détenue à 80 % par la Métropole et à 20 % par la Région Grand Est.

Posté par ortferroviaire à 13:21 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
24 mars 2019

Tramways de Strasbourg : notre dossier mis à jour

Il y avait besoin de procéder au toilettage de notre étude sur les tramways de Strasbourg, notamment avec les derniers développements du réseau et le prolongement de la ligne D à Kehl, symbole fort de l'Eurométropole.

140319_Dkehl-rathausplatz1

Kehl - Rathausplatz - 14 mars 2019 - Après le tramway de Bâle prolongé à Saint Louis, le tramway de Strasbourg atteint Kehl. Après 25 ans de succès, le réseau a quasiment atteint son développement optimal... mais frise la saturation par la forte concentration des lignes sur la place de l'Homme de fer. © transporturbain

Nous en avons profité pour créer un troisième volet d'abord consacré aux extensions en cours et aux réflexions sur ce qu'on peut désormais considérer comme l'achèvement du réseau. Enfin, nous élargissons notre analyse avec la montée en puissance des projets de BHNS, plus ou moins poussés, dans l'agglomération.

Posté par ortferroviaire à 11:28 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags :
24 février 2019

Strasbourg : le début de la fin pour les Eurotram

Arrivées voici bientôt 25 ans, une partie du parc des Eurotram quitte le réseau strasbourgeois : au cours de l'année 2018, un premier plan de réforme a concerné 11 rames courtes, issues de la première tranche de 16 rames livrées en 1994 et devenues insuffisamment capacitaires. La livraison de 22 Citadis a permis de libérer ces rames, qui avaient déjà été cantonnées aux lignes les moins fréquentées du réseau.

En revanche, les 27 autres Eurotram (10 rames courtes et 17 longues) sont concernées par un programme de rénovation mi-vie, concernant les planchers, la décoration intérieure (un peu datée), les sièges mais également la caisse et les bogies de ces rames. La rénovation a été confiée aux Ateliers de Construction du Centre à Clermont-Ferrand.

310115_Detoile

Strasbourg - Rue de la Première Armée - 31 janvier 2015 - La rame 1001, assurant un service sur la ligne D alors limitée au parcours Rotonde - Aristide Briand. Ces rames innovantes sont devenues insuffisamment capacitaires du fait du considérable succès du tramway strasbourgeois. © transporturbain

C'est le deuxième cas de réforme d'un matériel arrivé à la renaissance d'un réseau français de tramways : Rouen avait précédemment cédé ses TFS au réseau turc de Gaziantep.

Posté par ortferroviaire à 19:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,