15 août 2017

Milan : appel d'offres pour 80 tramways

ATM, l'exploitant du réseau de transports urbains milanais, a lancé un appel d'offres pouir la fourniture de 80 tramways dont 50 pour le réseau urbain et 30 pour les dernières lignes interurbaines. Longues de 23 à 26 m, ces rames de faible capacité devraient entrainer l'arrêt de l'exploitation des motrices série 4600... et on peut s'interroger sur le devenir des Peter Witt qui affichent 88 ans au compteur. Ayant bénéficié depuis 2013 d'une rénovation leur accordant en principe 15 ans de vie supplémentaire, elles sont en principe destinées à devenir centenaires, un cap symbolique. Alors, est-ce que ce nouveau marché va influer sur leur devenir ?

Par acquis de conscience, nous ne pouvons que vous inciter - si vous ne le connaissez pas - à découvrir Milan et ses tramways... ou au moins de relire notre dossier !

Posté par ortferroviaire à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 août 2017

Saint Louis renoue avec le tramway

Il avait été supprimé en 1957. Soixante ans plus tard, il revient. Depuis le 2 août, le BVB, exploitant du réseau de Bâle-Ville, a engagé les premiers essais sur le prolongement de la ligne 3 du réseau suisse, jusqu'à la gare de Saint Louis. Après Strasbourg, c'est la deuxième extension transfrontalière d'un tramway. On rappellera quand même qu'à Bâle, les tramways se jouent déjà furtivement de la frontière puisque le réseau suburbain de Bâle-Campagne, exploité par le BLT, dessert le village français de Leymen, avec la ligne 10. 

La mise en service de ce prolongement à Saint Louis est confirmée pour le 9 décembre prochain.

Posté par JJ_Socrate à 15:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
03 août 2017

Grenoble : 30 ans de tramways

Encore un anniversaire : celui des tramways nouvelle génération de Grenoble, dont la première ligne était mise en service le 3 août 1987. Suivant de près l'expérience nantaise, la capitale dauphinoise a été la première à réintroduire le tramway au coeur même des quartiers les plus centraux alors qu'à Nantes, il ne faisait que les tangenter. Piétonnisation partielle du centre-ville, nouvelle offre de transport et surtout arrivée de la deuxième version du TFS avec plancher bas partiel : une forte demande des élus locaux et des associations d'usagers, en avance sur les questions de commodité d'usage et d'accessibilité pour les personnes handicapées.

Désormais fort de 5 lignes, le réseau grenoblois est néanmoins appelé à connaître d'importants développements compte tenu de la forte pression du trafic routier dans une métropole fréquemment noyée sous la pollution.

Cet anniversaire est évidemment l'occasion de vous rappeler notre dossier sur les tramways de Grenoble !

Posté par ortferroviaire à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 juillet 2017

Nouveaux développements pour le tram en Afrique du Nord

Algérie : ouverture du réseau de Sidi bel Abbes

Un quatrième réseau de tramways a été mis en service le 25 juillet dernier en Algérie. Après Alger, Oran et Constantine, Sidi bel Abbes a mis en service le 25 juillet dernier un réseau de 2 lignes et 26 stations, sur une longueur de 14,3 km. D'un coût de 260 M$ (28,2 MM de dinars), il est exploité par la SETRAM, filiale du groupe RATP, qui opère déjà les 3 autres réseaux du pays. Le service est assuré par 34 rames Citadis 402 de conception Alstom, mais assemblées en Algérie par CITAL, bénéficiant d'un transfert de technologie. Les travaux ont été assurés par une entreprise turque sous maîtrise d'oeuvre Egis Rail.

plan-tram-sidi-bel-abbes

Le développement du tramway en Algérie se poursuit puisque 5 autres réseaux sont en chantier : Mostaganem, Ouargla, Setif, Annaba et Batna

Maroc : extensions programmées à Casablanca et Rabat-Salé

A Casablanca, la première ligne, longue de 31 km, devrait être rejointe en 2019 par une deuxième ligne de 15 km, récupérant l'une des branches de la ligne T1 actuelle. Elle sera dotée de rames Citadis identiques à celles de T1, c'est à dire des ensembles de 2 rames type 302 monocabines assemblées têtes bêches.

Deux nouvelles lignes sont à l'étude, ajoutant 27 km au réseau de tramways et nécessitant une centaine de rames. Du fait de la fin du contrat avec Alstom, Casa Tram, filiale du groupe RATP, a lancé un appel à candidatures, avec 4 candidats : Alstom est évidemment présent. Bombardier est en groupement avec CAF, tandis que 2 candidatures attirent l'attention : le chinois CRRC et le tchèque Skoda s'intéressent au marché d'Afrique du Nord, pour l'instant développé avec une forte présence française.

Les 2 lignes de Rabat-Salé vont également être prolongées, de 2,4 km à Rabat et de 4,6 km à Salé, avec une ouverture annoncée dans le courant de l'année 2019.

Notre dossier sur les réseaux d'Afrique du Nord a été mis à jour.

Posté par ortferroviaire à 16:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
30 juillet 2017

Strasbourg : le tram bientôt à Koenigshoffen

On se souvient que la Communauté Urbaine de Strasbourg avait failli dérailler en proposant un Translohr pour réaliser la septième ligne de tramway... avant de revenir à la raison par la pression des associations. Dans un premier temps, une nouvelle branche au réseau va être créée pour desservir Koenigshoffen. Elle vient d'obtenir un avis favorable de la commission d'enquête publique, avec une réserve concernant la confirmation de la phase 2 et une recommandation sur le maintien de la capacité de transport sur la ligne B afin de ne pas dégrader l'offre vers Elsau. Il esty aussi demandé de bien flécher l'itinéraire pour rejoindre la gare, car de nombreuses voix avaient demandé une déviation de la ligne F pour la desservir.

plan-extension-tram-koenigshoffen

Actuellement, la ligne F relie Elsau à la place d'Islande. Elle sera déviée à partir du Faubourg National pour desservir dans un premier temps une branche de 1700 m avec 3 stations jusqu'à l'entrée du quartier. Coût de cette première phase : 42 M€, avec une mise en service prévue en 2020. Ensuite, la ligne F rejoindra le terminus Poteries de la ligne D, poursuivant le maillage du réseau.

Posté par ortferroviaire à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 juillet 2017

Leipzig : les Tramino succèdent aux Tatra

Une page se tourne sur le réseau de tramways de Leipzig. Le 13 juillet dernier, la première rame Tramino XL a été mise en service sur la ligne 4. Elle fait partie d'une commande de 41 rames destinées à éliminer les Tatra T3 qui ont largement dépassé la trentaine d'années de service. Dans un premier temps, Solaris va livrer 14 rames et une seconde tranche de 27 unités devrait être confirmée prochainement pour livraison d'ici 2020.

tramino-leipzig

Premières circulations sur la ligne 4 des nouveaux Tramino XL baptisés tout simplement Leipziger ! Le pare-brise de biais reste la signature du constructeur polonais qui accentue sa présence sur les réseaux allemands. (cliché Railcolor - P. Holzbach)

Les Tramino XL, type NGT10, deviennent les plus longues rames de tramway de Leipzig, avec une longueur de 37,6 m. Elles offrent 220 places dont 58 assises. Naturellement, ces rames reposent sur des bogies à l'écartement atypique de 1458 mm. Leur arrivée va donc entrainer la disparition progressive des compositions T3 en solo, en couplage, avec ou sans remorque, simplifiant la gestion du parc. Les voyageurs gagneront évidemment des accès plus commodes puisque toutes les portes seront accessibles sans emmarchement intermédiaire.

C'est l'occasion de retrouver notre dossier sur le réseau de Leipzig.

Posté par JJ_Socrate à 13:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Liège : le tramway financé

Peut-être la fin du premier chapitre du projet de tramway de Liège : la Banque Européenne d'Investissements vient d'accorder un prêt de 210 M€ à la Région de Wallonnie permettant de boucler le plan de financement d'une première phase du tramway. Le prêt accordé permettra à la Société Régionale Wallonne des Transports de s'acquitter des redevances dues au concessionnaire privé, puisque le montage en partenariat public-privé a été retenu.

Trois groupements étaient en lice, avec pour la partie système de transport une compétition entre Alstom, Bombardier et CAF. L'industriel espagnol s'est retiré et Bombardier a également préféré renoncer : Skoda lui a succedé dans le groupement Liège Express. Cependant, le groupement Mobiliège, avec Alstom, a été désigné candidat préférentiel, mais l'attribution du contrat n'aura lieu qu'en fin d'année. Les travaux pourront ainsi débuter en 2018... alors qu'il était initialement prévu - en 2011 - de mettre en service le tramway en 2017. Ce retard s'explique par les nombreuses turpitudes techniques, financières et administratives.

Le projet prévoit un réseau en T avec une ligne de base de 17,8 km entre Seraing et Herstal, sur laquelle se greffe une antenne de 1,2 km vers Bressoux, donnant en outre accès au centre de maintenance et de remisage. Dans un premier temps, seule la partie centrale entre Sclessin et Coronmeuse sera réalisée, soit 12 km et 21 stations pour un coût de 380 M€. Elle desservira évidemment le centre de Liège, avec la place Saint Lambert, et la gare Guillemins.

plan-tram-liège

La mise en service de cette première phase est prévue en 2022... sauf nouveau rebondissement !

Posté par JJ_Socrate à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 juillet 2017

Métros et tramways de Toulouse

Ils manquaient à notre liste depuis trop longtemps. Ils sont désormais disponibles : transporturbain vous propose ses dossiers sur les tramways et le métro de Toulouse, alors que le premier réseau ferré a disparu voici 60 ans, et au moment où la métropole définit le tracé de sa troisième ligne de métro. 

Ces deux modes de transport sont étroitement liés à Toulouse puisque le tramway est réapparu en 2008 dans les débats en négatif de la politique précédente, qui durant plus de 20 ans, avait privilégié le métro avec la construction de deux lignes, et a été mis en sommeil en 2014 par le retour sur la place publique du métro et l'actuel projet de troisième ligne.

Il n'en demeure pas moins que le retard de l'offre de transports en commun à Toulouse est important comparé au développement de cette métropole, à l'urbanisation mal maîtrisée et une organisation politique complexe, faite de rivalités de territoires et de personnes. La troisième ligne de métro en projet s'inspire des principes directeurs du Grand Paris Express, appliqué au tissu économique toulousain, fortement lié à l'industrie aéronautique : c'est le métro pour relier les différents sites d'Airbus et de l'Aérospatiale. Mais sera-t-il suffisant ?

 

Posté par ortferroviaire à 11:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juillet 2017

Luxembourg : début des essais du tramway

Premiers essais dynamiques sur le nouveau tramway de Luxembourg : la première section étant opérationnelle depuis le 10 juillet, date de mise sous tension de la ligne aérienne, les premiers Urbos livrés commencent leur campagne de déverminage et de vérification de la compatibilité de l'infrastructure. L'exploitation commerciale est prévue pour décembre.

essais-luxtram

Premiers essais pour Luxtram sur une section circulable : on notera sur le côté de la motrice les fusibles destinés à vérifier le gabarit de la ligne. On en profitera pour remarquer l'allure assez réussie des Urbos luxembourgeois. (document Metro Report)

Posté par JJ_Socrate à 17:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 juillet 2017

Gand et Anvers : nouveautés pour les tramways

Les deux principaux réseaux flamands de tramways connaissent depuis le début de la décennie d'importantes évolutions à l'initiative du gouvernement régional. transporturbain vous propose cette rapide synthèse et vous invite à consulter nos dossiers sur Gand et Anvers qui ont été mis à jour.

Les PCC sur la fin et déjà une nouvelle commande

Ils se concrétisent d'abord de façon très visible par le renouvellement du matériel roulant. A Gand, les PCC ont été éliminées du service régulier même si officiellement restent 7 motrices à disposition de l'exploitant. L'arrivée des 26 Flexity2 en version 42,7 m a permis ce retrait massif et un gain de capacité de 27% sur le réseau.

A Anvers, leurs prestations ont été nettement réduites puisque seules les motrices munies du système de contrôle de vitesse et de signalisation dans les tunnels du prémétro peuvent désormais circuler. La livraison des rames Flexity2 par Bombardier a véritablement lancé le retrait des PCC, notamment de la première série de 1960-1962 dont subsistent 29 des 61 exemplaires. La seconde tranche de 100 unités est encore très présente, d'autant qu'elles ont été munies de hacheurs de courant les rendant un peu moins obsolètes. En revanche, leur propreté laisse à désirer... mais les Flexity2 à peine livrées ne sont pas non plus d'une propreté intérieure exemplaire... Pour mémoire, 62 Flexity 2 dont 48 en version 31,7 m et 14 en version 42,7 m sont destinées à Anvers : les premières sont toutes livrées, les secondes le seront dans les prochaines semaines. Ces rames ont été surnommées Albatros.

040617_1burgstraat4

Gand - Burgstraat - 4 juin 2017 - L'insertion de motrices de près de 43 m dans les rues anciennes et étroites de Gand a tout de même quelque chose d'impressionnant. Les voyageurs gagnent en confort et en accessibilité.  © transporturbain

030617_8britselei4

Anvers - Britselei - 3 juin 2017 -  Menacées, les PCC anversoises résistent encore malgré 57 ans de service pour les plus anciennes. Hermelijn et Albatros ne sont pas parvenues à les mettre hors jeu... mais déjà le prochain marché se profile : il leur sera fatal.  © transporturbain

Avec le marché à venir de 146 rames CAF, les PCC seront assurément réformées, même si les besoins de ces réseaux seront accrus pour couvrir les extensions projetées de ces réseaux.

Anvers : retard sur les prolongements

Si l'extension à Luchtbal de la ligne 6 a été mis en service le 3 juin dernier, le prolongement dans la zone portuaire de la ligne 7 a pris du retard : les rames font toujours demi-tour à la Sint-Pietersvliet et l'extension à Eilandje n'a ouvert que début juillet.

Il y avait urgence à livrer la courte section souterraine sous Noorderleien durant le premier week-end de juin, avant l'interception des circulations en surface en vue du réaménagement urbain, préalable à la création d'une nouvelle section sur Italielei pour rejoindre la ligne 7 à Eilandje.

Gand : après les travaux, une restructuration sur l'axe est-ouest avant de nouvelles lignes

Après la rénovation des voies sur l'axe central Catalonie Straat, les lignes 21 et 22 ont été restructurées en une seule ligne 2 à la faveur de la fin des travaux de voie sur l'axe du Kouter. En revanche, une section vers DC Gentbrugge a été abandonnée pour renforcer la desserte vers le terminus Melle Leeuw.

voies_catalonie_straat

Gand - Catalonie Straat - 4 juin 2017 - Les voies venant de la droite ne sont pas encore utilisées mais ont été posées par anticipation dans le cadre de la rénovation des voies de Catalonie Straat (histoire de ne pas y revenir dans quelques années). On notera la TJD à gauche, appareil assez en vogue sur les réseaux belges et la configuration générale à 3 voies jonglant des positions d'arrêt, le tout sur un espace compact et densément fréquenté non seulement par les tramways mais aussi par les piétons. © transporturbain

nouvelles_voies_gand

Gand - Belfortstraat - 4 juin 2017 - Non, il n'y a pas de tramways sur batteries à Gand, mais ici on anticipe pour ne pas casser plusieurs fois la même chaussée. La création de nouvelles lignes de tramway est engagée. © transporturbain

Posté par ortferroviaire à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,