04 septembre 2018

Limoges commande de nouveaux trolleybus

Mais que se passe-t-il dans le petit monde du transport urbain ? Le trolleybus serait-il en train d'être - enfin - considéré comme une solution pertinente face aux autobus sur batteries ?

Trolleybus IMC : Limoges devant Saint Etienne

Le 17 juillet dernier, nous vous annoncions le lancement de l'appel d'offres pour 25 véhicules à Saint Etienne, mais la plus fidèle des villes françaises au trolleybus lui dame discrètement le pion : Limoges a en effet désigné Iveco Bus et son Créalis pour une commande de 2 trolleybus articulés (en remplacement d'une option de Swisstrolley4) et une tranche optionnelle de 4 véhicules. Livraison prévue en avril prochain. L'appareillage électrique sera fourni par Skoda Electric, dans le cadre du partenariat industriel avec Iveco Bus. Ils viendront compléter le parc actuel comprenant 27 Cristalis ETB12 (en rénovation) et 4 Swisstrolley4 articulés.

CrealisIMC-limoges

Limoges aura donc le bénéfice du premier réseau français exploitant des trolleybus de nouvelle génération dits In Motion Charging, c'est à dire à recharge en ligne de batteries pour circuler hors du réseau de bifilaires, sur une distance maximale de 15 km. On se souvient que la municipalité avait un temps critiqué l'existence des trolleybus et la pollution visuelle des lignes aériennes, mais l'attachement des limougeauds à ce mode de transport semble avoir tempéré les ardeurs des élus qui, manifestement, semblaient n'avoir d'yeux que pour l'autobus hybride.

Finalement, la nouvelle génération de trolleybus renoue avec un principe simple fondé sur un chassis et une carrosserie issue des autobus. Pour Iveco Bus (ex-Irisbus, ex-RVI), la page du Cristalis trop complexe est donc tournée : la nouveauté se situe réellement sur la motorisation et le dispositif d'autonomie s'affranchissant du moteur thermique apparu en France en 1977 avec les ER100... mais rappelons que dès le début des années 1950, les trolleybus Jacquemond étaient dotés de batteries (d'autonomie nettement plus faible cependant).

BHNS de Limoges : une suite logique pour le réseau de trolleybus

Au passage, on en profitera pour suggérer d'examiner sérieusement l'évolution du projet de BHNS de Limoges afin d'envisager son exploitation par trolleybus, puisque environ le tiers du parcours des deux lignes (d'une longueur totale de 22,5 km) s'effectuera sur des artères déjà équipées de lignes aériennes (utilisées par les lignes 1, 2 et 6). Il est question de véhicules électriques mais il n'est pas fait mention explicite au trolleybus.

BHNS-limoges-trolleybus

Le bouclage par lignes aériennes entre les places Jourdan et Carnot semble s'imposer avec évidence. On notera aussi que la section à l'ouest, au Val de l'Aurence, n'est pas définie, mais qu'elle pourrait par exemple utiliser la section actuelle de la ligne 6. Le schéma retenu par le projet de BHNS est donc intrinsèquement compatible avec la nouvelle génération de trolleybus en lissant l'investissement en lignes aériennes et en autorisant des extensions au-delà des installations existantes : on prendra pour seul exemple la desserte de Panazol, qui pourrait être assuré par trolleybus mais en autonomie.

Profitons-en pour rappeler aussi les dossiers de transporturbain sur le trolleybus et le principe du BHNS.

Posté par ortferroviaire à 14:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 avril 2016

Limoges : pétition pour le trolleybus

Une pétition pour le maintien des trolleybus à Limoges a été lancée suite aux déclarations successives du maire de la ville, considérant l'inesthétique des lignes aériennes et privilégiant la filière des bus au gaz pour améliorer la performance énergétique du réseau urbain.

On suggérera au maire de Limoges de penser le sujet différemment en commençant par électrifier les lignes 8 et 10, parmi les plus importantes du réseau STCL et qui présentent des troncs communs dans le centre-ville mais aussi dans les faubourgs avec les lignes déjà exploitées en trolleybus. En revanche, il peut être intéressant d'étudier d'autres énergies pour des lignes de banlieue à caractère périurbain pour lesquelles le trolleybus n'est pas une solution économiquement viable, sauf pour quelques sections de lignes existantes à prolonger dans un système de rabattement périurbain vers le trolleybus, ce qui supposerait de compenser la rupture de charge par une amélioration des conditions de circulation des trolleybus pour en faire le socle d'un réseau de "THNS".

Posté par ortferroviaire à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 janvier 2016

Limoges et les bifilaires de trolleybus

S'il y a bien une ville de France où le trolleybus pouvait, jusqu'à présent, être à l'abri de toute tentative d'élimination tant il incarne le réseau de transports en commun depuis 1943, c'est bien Limoges.

260915_4+5churchill2

Limoges - Place Winston Churchill - 26 septembre 2015 - Deux Cristalis ETB12, l'un sur la ligne 4 et l'autre sur la ligne 5 : depuis plus de 60 ans, l'image des transports urbains dans cette ville se dessine avec deux perches et quelques fils. © E. Fouvreaux

Le maire de la ville s'interroge sur l'intérêt du trolleybus, soulignant que les lignes aériennes posent problème pour rénover les façades pour embellir la ville. Voici quinze ans, on avait déjà trouvé ridicule les propos du maire de Marseille qui déclarait que les fils du trolleybus empêchaient les marseillais de profiter du ciel bleu : les propos du maire de Limoges sont dans la même veine.

Pire, le quotidien local a lancé un sondage - qui ne veut que ce qu'on veut bien lui accorder - avec une nette majorité (55%) d'opinions favorables à la suppression des fils du trolleybus.

Leur a-t-on dit qu'en les supprimant, on éliminait aussi un mode de transport siliencieux et non polluant, dont la technique est parfaitement maîtrisé, ce qui n'est pas - encore ? - le cas des autobus électriques à batterie...

Posté par ortferroviaire à 19:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
21 novembre 2013

Les trolleybus à Limoges

C'est le seul réseau qui n'a jamais cessé de croire au trolleybus depuis leur mise en service voici 70 ans, à l'été 1943. Limoges fait figure d'exception en France, accentuée cette année par la mise en exploitation des Swisstrolley, premiers trolleybus articulés du réseau et surtout première apparition de ce modèle bien connu des réseaux suisses sur le territoire français.

transporturbain vous propose son dossier sur l'histoire du réseau de trolleybus de Limoges, et une page consacrée au Swisstrolley afin de compléter la présentation des véhicules exploités en France.

Posté par ortferroviaire à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 décembre 2012

Limoges : livraison du premier Swisstrolley

Voici le premier Swisstrolley livré par Hess à Limoges. La commande est modeste, 4 véhicules, mais elle pourrait - du moins c'est ce que nous pouvons espérer - donner un espoir aux partisans du trolleybus en France. Ces véhicules devraient circuler sur la ligne 4.

Hess a accepté de retravailler la face avant de son véhicule, qui connait un grand succès en Suisse, pour lui donner un air plus profilé... en un mot pour le faire ressembler au Cristalis de sorte à éviter de trop marquer la différence entre les deux modèles.

Y aura-t-il d'autres commandes à Limoges, par exemple avec l'électrification de la ligne 10 aujourd'hui assurée en autobus articulés ? Et bien évidemment, on ne peut qu'espérer que Lyon ait un oeil attentif et objectif sur cette première, de sorte à envisager une nouvelle phase de l'extension du réseau.

Posté par ortferroviaire à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 juin 2011

Limoges commande des Swisstrolley

Le marché de 4 trolleybus articulés (au minimum) lancé par le réseau de Limoges a été attribué à Hess et à son Swisstrolley. Le réseau avait procédé à un test des véhicules en compétition avec un Trollino 18 de Solaris et un Swisstrolley3. Victoire du candidat suisse. Un nouveau trolleybus va donc être homologué en France et, plutôt que de faire de brasser de l'air en se lamentant de l'échec du Cristalis, Lyon, la "capitale française du trolleybus", ferait bien de contacter Limoges pour regrouper les besoins et ainsi relancer le trolleybus en France.

 

Posté par ortferroviaire à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 décembre 2010

Limoges envisage l'après Cristalis

Limoges avait commandé 6 Cristalis ETB12 qui ne seront pas produits du fait de l'arrêt du modèle. Limoges, qui a toujours la foi, veut cependant poursuivre le renouvellement de sa flotte de trolleybus et a lancé un appel d'offres pour 4 trolleybus articulés. Economiquement, on peut être surpris car les coûts unitaires risquent d'être élevés. En revanche, c'est la porte ouverte à de nouveaux véhicules : évidemment Solaris, Irisbus (avec le Citélis produit par Karosa), Van Hool et Hess sont attendus...

Posté par ortferroviaire à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,