21 janvier 2023

Les transports urbains de Dresde

Avec un peu plus de 550 000 habitants, Dresde est la capitale du Land de Saxe, quoique Leipzig soit plus peuplée. Etablie sur les bords de l'Elbe, elle est la dernière grande agglomération allemande avant la frontière avec la République Tchèque sur l'axe Berlin - Prague. Elle a été très largement reconstruite après les bombardements de février 1945 l'ayant dévasté à plus de 90%. Et pourtant, Dresde s'est relevée et a bénéficié d'une reconstruction a permis de restaurer le style baroque des édifices du centre historique.

La  Renaissance de Dresde a pris du temps, puisque les derniers chantiers ont débuté après la réunification de l'Allemagne et ont pris fin en 2008 pour les 800 ans de la ville. Il y eut des reconstructions en utilisant les ruines des bâtiments ravagés par les bombardements et le gigantesque incendie de la ville qui les suivirent, et des pastiches, préservant le style architectural, mais au moyen de reconstructions avec des matériaux contemporains. On profita de cette reconstruction pour faire disparaître certaines verrues dans le centre de la ville. En périphérie, quelques grands ensembles ont été érigés dans les années 1960, mais globalement, la ville a conservé sa structure, avec des faubourgs composés de maisons individuelles et de petits immeubles collectifs, dans un schéma finalement assez compact et plutôt agréable à découvrir (même si, comme vous allez le constater, il a fallu composer avec une météo très variable !).

190922_3carolabrucke1

Dresde - Carolabrucke - 19 septembre 2022 - Les tramways franchissent l'Elbe sur 4 ouvrages, ici sur le plus récent des ponts de la ville, avec une illustration des conditions météorologiques de notre reportage. En apparence calme, le fleuve peut être tempétueux : en 2002, sa crue dévasta une grande partie de la ville, y compris la gare centrale. Une NGT12DD passe d'une rive à l'autre, à vive allure ! © transporturbain

Les tramways forment l'armature du réseau de transports en commun de la ville, même si environ un tiers du linéaire a disparu au fil du temps, et complétés par une S-Bahn pour la desserte du bassin de vie, avec de nombreuses gares, y compris dans la partie centrale de l'agglomération. Le maillage reste malgré tout dense, notamment au sud du fleuve. L'histoire prouve une fois de plus le rôle déterminant des transports en commun dans la vie d'une cité, même aux pires heures de son histoire : en 1945, il ne fallut qu'une quinzaine de jours pour rétablir - dans des conditions évidemment très précaires - un service minimal de tramways avec les moyens matériels et humains sur environ les deux tiers du réseau de l'époque, alors même que plusieurs dizaines de milliers d'habitants avaient péri dans la destruction de la ville.

190922_9augustbrucke9

Dresde - Augustbrucke - 19 septembre 2022 - Filant vers le quartier de Neustadt, cette NGT8DD quitte les principaux monuments de style baroque de la ville. Après l'ondée, les habitants de la ville, et les touristes souvent nombreux sur le pont, sont plutôt à l'intérieur. © transporturbain

Aujourd'hui, les tramways de Dresde, qui ont fêté leurs 150 ans en septembre 2022 (mais juste après notre séjour !), affichent une image moderne et efficace, que certains jugeront un peu monotones, depuis le retrait, au cours de l'été dernier, des dernières Tatra T4D. Ils se distinguent par l'arrivée d'une nouvelle génération de matériel au gabarit élargi à 2,65 m (contre 2,30 m jusqu'à présent) mais compatible avec les installations existantes. Il est aussi prévu de rétablir quelques sections, où les autobus n'arrivent plus à assurer un service suffisant.

190922_scolaire-augustbrucke5

Dresde - 19 septembre 2022 - On a quand même vu une Tatra en 3 jours : celle-ci fait partie du parc conservé pour des services spéciaux, ici pour une sortie scolaire, avec une livrée particulière évidemment. Un moyen de forger une petite culture des transports publics et de leur évolution technique ? © transporturbain

Le dossier de transporturbain sur les transports urbains de Dresde comprend 5 chapitres, dont 4 sont déjà en ligne. Vous pouvez aussi (re-)découvrir notre dossier consacré à un petit tramway voisin atypique, le Kirnitzschtalbahn.

Posté par Redaction TRUP à 10:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 août 2019

Dresde : un matériel plus large signé Bombardier

Nous évoquions récemment les évolutions du réseau de tramways de Dresde avec notamment l'adoption progressive du gabarit de 2,65 m au gré des renouvellements de voie. Pour limiter les coûts de reprise des installations, les quais existants ne seront pas retouchés. En conséquence, le nouveau matériel doit adopter une configuration particulière pour être compatible avec les stations. Bombardier a remporté le marché de 30 rames, avec une nouvelle déclinaison du Flexity, qui équiperont entre 2021 et 2023 les lignes 2, 3 et 7 du réseau. Le coût total de l'acquisition du matériel et de leur maintenance atteint 197 M€, financé à plus de la moitié par une subvention européenne du FEDER.

Sait-on jamais, cela pourrait un jour donner des idées à des réseaux français qui ont plusieurs gabarits...

190723_Dresden_Exterior_DVB-656x337

190718_Dresden_Interior_Cam-11_Zusaetzliche_Darstellung-DVB-

La configuration des nouvelles rames de Dresde avec le retrait en partie basse pour être compatible avec les quais existants. (documents Bombardier - DVB)

Posté par ortferroviaire à 12:12 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juin 2019

Dresde change le gabarit de ses tramways

Voilà une opération devenue peu courante surtout avec des évolutions d'une telle ampleur. Les tramways de Dresde sont actuellement au gabarit de 2,30 m. L'appel d'offres passé voici près de 2 ans pour la fourniture de 30 nouvelles rames, destinées à entamer la réforme des Tatra T3 encore utilisées par le DVB, prévoit un gabarit porté à 2,65 m. Au fur et à mesure des travaux de renouvellement, l'entraxe a été accru pour permettre la circulation de telles rames. En revanche, pour limiter les coûts, les stations ne seront pas retouchées, exportant une contrainte sur la conception des rames, avec un bas de caisse plus étroit, selon des dispositions déjà connues sur certains réseaux allemands. Compte tenu de la différence notable de gabarit, sur un matériel à plancher bas, l'écart risque d'être perceptible au niveau de pied, à moins de disposer les sièges le long des faces latérales.

040611_E10hauptbahnhof_knoerr

Dresde - Hauptbahnhof - 4 juin 2011 - Une NGT12DD, matériel livré entre 2003 et 2010 à 43 exemplaires : c'est le matériel le plus long du réseau, 45 m, au gabarit classique 2,30 m. L'infrastructure dégage progressivement le gabarit 2,65 m pour le nouveau matériel. Une transition dans le temps du fait de l'importante longueur du réseau. © A. Knoerr

Par le passé, les évolutions de gabarit ont souvent été plus modestes, avec des gains généralement de 10 cm à chaque génération de matériel, en fonction de la configuration des rames : les modules courts sur les rames articulées concourent également à augmenter leur largeur. Cependant, passer directement du gabarit 2,30 m, hérité des tramways de l'après-guerre à des rames larges de 2,65 m est une opération moins courante. Ce fut par exemple le cas de Karlsruhe à l'arrivée des premiers trams-trains en 1992.

Parallèlement, le réseau, comprenant 134,3 km d'infrastructures et 12 lignes, sera développé : deux lignes d'autobus transportant chacune plus de 21 000 voyageurs par jour seront transformées en tramway, avec la réalisation de 4 nouvelles sections dont la liaison Löbtau - Strehlen décidée en 2007 mais retardée en raisons de nombreux recours contre le projet.

extensions-dresde

Posté par ortferroviaire à 10:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,