09 janvier 2017

Brest : débuts chaotiques pour le téléphérique

Aussitôt inauguré, (presque) aussitôt arrêté : 11 jours après sa mise en service, le téléphérique de Brest avait été mis à l'arrêt le 30 novembre après l'ouverture inopinée d'une porte pendant un trajet, en présence d'un seul technicien. Les deux cabines de 60 places ont été remises en service le 5 janvier dernier, ayant à nouveau reçu l'autorisation d'exploitation commerciale du STRMTG, validant les modifications apportés sur le système d'ouverture et fermeture des portes.... mais patatras, le téléphérique est à nouveau à l'arrêt depuis ce matin après une nouvelle panne informatique. La moutarde monte au nez des élus brestois qui demandent à Keolis, exploitant du réseau, et au constructeur Bartholet, de rendre fiable ce nouveau mode de transport qui aura pour l'instant passé plus de temps à l'arrêt qu'en service depuis son inauguration. Un début qui rappelle celui du TVR de Nancy...

Posté par ortferroviaire à 09:51 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 novembre 2016

Brest inaugure le premier téléphérique urbain

Après avoir mis en service une première ligne de tramway, Brest inaugurait aujourd'hui le premier téléphérique urbain de France, franchissant la Penfeld. Certains diront "et les oeufs de Grenoble ?" Soit... mais le téléphérique breton s'inscrit résolument dans le réseau de transports en commun brestois, accessible avec les mêmes titres de transport que les autobus et tramways de l'agglomération.

http://www.ouest-france.fr/sites/default/files/styles/image-640x360/public/2016/11/19/brest-tout-sur-le-lancement-du-telepherique-des-capucins.jpg?itok=MvxdtCsw

Surplombant l'estuaire à 65 m de hauteur, le téléphérique de Brest offrira un panorama exceptionnel sur la rade et la ville. Un moyen de transport et assurément un attrait touristique. (cliché X)

Pour l'inauguration de cette première nationale, il fallait un représentant du gouvernement et c'est la ministre de l'écologie qui a fait le voyage. Il fallait aussi une manifestation : ce fut celle des pompiers qui protestaient contre la suppression de leur restaurent professionnel... et qui ont coupé le courant alimentant le téléphérique pendant près de 2 heures. La tradition "inauguration = perturbation" n'a pas été oubliée. On s'en serait bien passé...

A 65 m de hauteur, le téléphérique brestois relie le quartier des Capucins au centre-ville. Les deux nacelles ont une capacité de 65 places. Il fonctionnera tous les jours de 7h30 à 0h30... sauf si le vent dépasse les 100 km/h. La prévision de trafic fait état de 1850 voyageurs par jour. Le coût du téléphérique atteint 19,5 M€ : il aurait fallu dépenser 30 M€ pour réaliser un nouveau pont.

Les cabines sont largement vitrées mais un système d'opacification a été installé pour limiter les effets de voisinage vis à vis des immeubles d'habitation. En revanche, le sol des cabines comprend un hublot.

Posté par ortferroviaire à 20:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 octobre 2015

Brest pense à un tram-train

La nouvelle métropole brestoise confirme son intention de créer une deuxième ligne de tramway entre la gare et l'hôpital de La Cavale-Blanche, selon une orientation nord-sud. L'idée d'interconnecter tram et train continue de faire son chemin : s'il n'est plus vraiment question d'aller à Landerneau par tram-train, la métropole souhaite envisager l'utilisation du réseau ferroviaire entre Brest et Le Relecq-Keruhon soit environ 5 km.

Posté par ortferroviaire à 11:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
17 juillet 2015

Brest construit son téléphérique

Brest lance cet été les travaux de son téléphérique urbain. Ce mode de transport qu'on a plutôt l'habitude de voir en montagne a été retenu pour franchir la Penfeld qui coupe la ville en deux. Plutôt que de construire un troisième pont dont le coût aurait dépassé 60 M€, l'agglomération a choisi un système de transport en commun unisité en France (hormis à Grenoble pour rejoindre la Bastille) : le téléphérique.

t_l_ph_rique_brest

D'un coût de 19 M€, la liaison de 460 m fonctionnera à une fréquence de 5 minutes pour desservir l'ancien Arsenal qui doit être reconverti en habitat, commerces et espaces de loisirs sur 16 hectares. La capacité des deux cabines sera de 60 places, équivalente à un autobus standard. Elles circuleront à 60 m au-dessus de la Penfeld et mettront 3 minutes pour la franchir.

Posté par ortferroviaire à 09:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
14 décembre 2013

Le tramway de Brest

Nouveau dossier de transporturbain, consacré aux tramways de Brest, parmi les nouveaux réseaux de l'excellent millésime 2012. A vos commentaires !

Posté par ortferroviaire à 19:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 juin 2012

Brest inaugure son tramway

C'est le tramway le plus à l'ouest de France et le 20ème vrai réseau dans notre pays. Mis en service le 23 juin dernier, le projet est l'aboutissement d'une démarche engagée à la fin des années 1980 et qui n'avait pu aller à son terme en raison des oppositions locales, comme à Reims où le tramway est revenu l'an dernier. Le premier projet de tramway avait en effet été abandonné en 1990, un an après celui de Reims, et la même année que celui de Clermont Ferrand.

La première ligne du tramway de Brest est longue de 14,3 km et comprend 28 stations, avec trois terminus : à l'ouest, la porte de Plouzané, et au nord-est de la ville, les portes de Guipavas et de Gouesnou. Les travaux ont débuté en juin 2009, et ont duré quasiment trois ans. Ils ont intégré la construction de quatre parcs-relais totalisant 900 places.

La ligne A est desservie par 20 rames Citadis 302 commandées en commun avec l'agglomération de Dijon. Ainsi, les rames sont strictement identiques à l'exception de la couleur, Brest ayant choisi un vert anis quelque peu tonique. La vitesse commerciale atteindra 20 km/h quand les traminots et les brestois auront "pris la main".

77706687_oBrest, place de la Liberté - 25 juin 2012 - Sous une météo - très - automnale, les tramways de Brest ont fait leurs débuts. On aperçoit au premier plan le croisement avec la future deuxième ligne, qui ne manquera pas d'être réalisée à la demande des usagers qui, entre temps, se seront appropriés le nouveau mode de transport.  © A. Vandecasteele

Ville escarpée, le tramway s'accommode de la topographie de la ville et franchit une rampe de 8,6% située rue Saint Exupéry. Autre passage évidemment marquant, le franchissement du pont de la Recouvrance sur la Penfeld.

Brest est également une ville prévoyante, et c'est suffisamment rare pour être souligné : en 2011, l'agglomération a décidé de poser un croisement place de la Liberté, où est envisagé le tracé d'une seconde ligne entre le port et l'hôpital régional de la Cavale Blanche, longue de 8 km environ. Elle desservirait la gare et pourrait éventuellement prendre la forme d'un tram-train afin de rejoindre Landerneau. A tout le moins, on pourrait déjà rejoindre Le Relecq - Kerhuon, bassin de plus de 20 000 habitants en quasi continuité de bâti avec la ville de Brest.

 

Posté par ortferroviaire à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,