12 novembre 2019

Bayonne : du BAB au Trambus électrique

Depuis le début du mois de septembre, Bayonne a rejoint le club assez fermé pour l'instant des réseaux disposant d'un BHNS exploité à l'aide d'autobus électriques fonctionnant sur batteries. C'est un succès de plus à mettre au crédit du constructeur espagnol Irizar, qui y a placé son véhicule, après Amiens et Aix en Provence. Le résultat semble prometteur, même s'il va falloir procéder à des ajustements techniques pour améliorer la priorité aux carrefours et accélérer le service, tandis que le succès imposera à court terme une augmentation de l'offre sur la première ligne Bayonne - Biarritz, avec la mise en service du deuxième axe l'an prochain.

121019_T1bayonne-pont-saint-esprit2

Bayonne - Pont Saint Esprit - 12 octobre 2019 - Le Trambus franchit l'Adour et approche de la gare de Bayonne. Les aménagements sur le pont sont limités, mais apparaissent pour l'instant suffisants. Les sections en site propre sont correctement aménagés pour faciliter la circulation des bus. Reste à améliorer le fonctionnement des carrefours... comme souvent depuis quelques années sur les lignes en site propre, en bus ou en tram... © transporturbain

Bayonne - Biarritz : les deux principales villes de la conurbation de la côte basque sont aussi reliées par train, médiocrement compte tenu de l'éloignement de la gare de Biarritz, mais ont également été desservies par un chemin de fer local et des tramways. On pouvait même aller par ce moyen de Bayonne à Hendaye sans emprunter les chemins de fer du Midi.... à condition d'avoir le temps.

Le nouveau dossier de transporturbain fait le lien entre les anciens tramways ou chemins de fer d'intérêt local et le nouveau BHNS.

Posté par ortferroviaire à 09:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 septembre 2019

Bayonne met en service son Trambus électrique

Troisième réalisation du genre mise en service cette année : après Amiens et Aix en Provence, c'est l'agglomération de Bayonne qui rejoint le club des BHNS électriques. Le Trambus constitue la tête d'affiche d'une politique cherchant à réduire la domination de l'automobile dans les déplacements quotidiens, qui représente actuellement 83% des motifs domicile-travail.

trambus-bayonne

L'allure des bus électriques Irizar devient familière dans les agglomérations de taille moyenne avec 3 mises en service dans l'année. Dommage que le noir envahisse autant la livrée des véhicules... (cliché Bayonne Agglomération)

BHNSbayonne2

C'est la nuit que la couleur apparaît avec l'éclairage intérieur, qui met en évidence les baies vitrées inférieures et les sérigraphies appliquées sur les véhicules. (cliché X)

La première ligne de 12 km et 30 arrêts relie Bayonne à Anglet et Biarritz en une demi-heure, avec 60% du parcours en site propre. La seconde ligne vers Tarnos sera mise en service l'année prochaine. Pour l'instant, 12 autobus électriques sont exploités sur ce premier axe, avec une fréquence de 12 minutes en semaine et une amplitude élargie de 5h30 à minuit en semaine et jusqu'à 2h30 du jeudi soir au samedi soir. La ligne de Tarnos nécessitera 8 véhicules supplémentaires. La recharge s'effectue aux terminus et au dépôt la nuit.

Point commun à Amiens, Aix en Provence et Bayonne : la percée d'Irizar, le constructeur espagnol installé au Pays Basque. Comme à Amiens, Bayonne a adopté son modèle ie.tram en version 18 m avec une capacité de 110 places. Comme à Amiens, sièges en plastique translucide et livrée recourant abondamment au noir sont de mise.

La mise en service a révélé quelques faiblesses, notamment sur le fonctionnement de la priorité aux carrefours, ce qui semble devenir une règle générale sur toutes les nouvelles réalisations de BHNS et de tramway. Espérons également que la fiabilité des autobus ait capitalisé sur l'expérience amiénoise. 

Petit clin d'oeil historique, le Trambus emprunte un ancien tunnel ferroviaire d'une antenne de la ligne des Allées Marines qui rejoignait la rive gauche de l'Adour.

CP-BABbayonne

Lointain ancêtre du Trambus, le Bayonne - Anglet - Biarritz (BAB) assemblait à l'origine de petites locomotives à vapeur munies d'une grande cheminée et des voitures à impériales au confort assez rudimentaire, jusqu'à l'électrification en 1923. Le BAB a disparu en 1953, frappé d'une part d'une relative obsolescence mais surtout d'une politique très hostile aux transports en commun...

Posté par ortferroviaire à 19:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 décembre 2016

Bayonne : un BHNS électrique sans fil

Non, pas de trolleybus pour le BHNS de l'agglomération de Bayonne, mais 20 autobus articulés électriques rechargeables, de construction espagnole puisque le modèle i2e de Irizar a été retenu. Le constructeur a d'ailleurs annoncé la construction d'une nouvelle usine au Pays Basque espagnol, destinée aux véhicules électriques. Le coût d'acquisition des véhicules atteint 650 000 €, soit encore le double du coût d'un bus articulé Diesel. Il s'agira de véhicules à charge lente, branchés la nuit au dépôt. Les terminus seront équipés de stations de charge rapide en 3 minutes. Evidemment, la fiabilité des batteries constituera le principal sujet d'attention technique, ainsi que leur coût sur la durée de vie de l'autobus.

010716_I12Eboulevard

San Sebastian - Boulevard - 1er juillet 2016 - Un Irizar i2e en essai sur le réseau : Bayonne devrait être la première ville dotée de bus articulés électriques sur batteries. © transporturbain

010716_14pont-saint-esprit1

Bayonne - Pont Saint Esprit - 1er juillet 2016 - Le réseau Chronoplus est actuellement majoritairement équipé de GX337 Heuliez "carénés façon BHNS" mais le plus souvent dans la circulation générale. La livrée en bayadère rappelle la spécialité textile locale. © transporturbain

010716_Cpont-mayou1

Bayonne - Pont Mayou - 1er juillet 2016 - En complément, des Solaris Urbino 12 circulent sur le réseau. Le franchissement de l'Adour et de la Nive, reliant la gare et le centre de Bayonne, sera au coeur du réseau de BHNS, bénéficiant d'aménagements urbains renouvelés facilitant la circulation des autobus. © transporturbain

Le projet de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz prévoit 2 lignes formant un réseau de 25 km. La première, longue de 12 km et comptant 31 stations, reliera Bayonne, Anglet et Biarritz. La seconde, longue de 13 km et comptant aussi 31 stations, reliera Tarnos à Bassussarry. Il ne s'agira pas d'un BHNS "complet" mais d'une succession d'aménagements allant de la voie réservée unilatérale au site propre à double sens. L'aménagement des stations constituera donc le principal moyen d'identifier le BHNS. La mise en service est prévue en juin 2019 et l'agglomération espère attirer 4 millions de voyageurs par an sur ces deux lignes.

plan-BHNS-bayonne

Posté par ortferroviaire à 19:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,