05 janvier 2016

Aubagne : le tram de Valdonne sur la bonne voie

Au cours du dernier conseil de la communauté d'agglomération du pays d'Aubagne, avant qu'elle n'intègre - contre son gré - la métropole de Marseille - Aix en Provence, ont été adoptés les principes d'acquisition auprès de SNCF Réseau des voies de l'ancienne ligne dite de Valdonne sur 14 km entre Aubagne et La Bouilladisse. Un tramway suburbain demeurant sous la réglementation urbaine viendrait, au mieux à partir de 2020, se brancher sur l'actuelle micro-ligne de 2,2 km mise en service en 2014.

Voir la vidéo de présentation du projet

transporturbain avait déjà consacré un dossier à la la ligne de Valdonne en préconisant d'écarter la solution jusqu'alors privilégiée du tram-train interconnectée au réseau national pour rejoindre directement Marseille : la complexité du tram-train à la française et l'insuffisante capacité du tram-train entre Marseille et Aubagne pouvaient être aisément, et plus économiquement, évités en privilégiant l'aménagement d'une correspondance entre un système léger et rapide (vitesse moyenne de l'ordre de 50 km/h, vitesse de pointe de 70 km/h) et un système à grande capacité en gare d'Aubagne, ce qui permettait au passage de légitimer le projet de tramway urbain issu de l'ancienne municipalité. Il est prévu de créer 11 stations, dont 5 dans Aubagne.

Afficher l'image d'origine

Le projet s'oriente sans surprise vers la réutilisation des Citadis Compact acquis en prévision du réseau urbain tel qu'il avait été initialement défini, mais qui a été tronqué suite à l'alternance à la tête de la ville en 2014. Le coût total du projet devrait être de l'ordre de 90 M€, intégrant d'ores et déjà 18,3M€ de participation de l'Etat (au titre du 3ème appel à projet Grenelle Environnement). Ainsi, La Bouilladisse devrait être à 25 minutes d'Aubagne par tramway contre 45 minutes en voiture, et à 45 minutes de Marseille (contre 1h30 en moyenne en voiture à l'heure de pointe). La fréquence devrait être de 10 minutes, comme sur l'actuel tramway urbain.

L'objectif est de pouvoir mener l'enquête publique en 2017 et de lancer les travaux en 2018.

Enfin, on soulignera que le déclassement de sections inutilisées du réseau national (on s'était jusqu'à présent limité à la réutlisation de lignes industrielles et privées ou à la juxtaposition de lignes urbaines à des emprises ferroviaires) pourrait ouvrir d'intéressantes perspectives à nombre d'agglomérations pour développer des services de tramways rapides sans devoir passer par la case du tram-train dont les coûts et la complexité technico-administrative en font un produit à usage particulièrement limité.

Posté par ortferroviaire à 16:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

30 septembre 2014

Aubagne : la voie de Valdonne pour 80 M€

80 M€, c'est le coût annoncé par les élus d'Aubagne pour la renaissance sous la forme d'un tramway rapide des 13 km subsistant de la voie de Valdonne jusqu'à La Bouilladisse. Soit un coût moyen de 6,15 M€ du kilomètre. Les premiers éléments d'étude font apparaître le besoin d'une section de 800 m pour connecter l'emprise ferroviaire à la ligne actuelle de tramway longue de 2200 m. Il faudra toutefois être prudent avec cette estimation car la ligne comporte deux tunnels et plusieurs ouvrages d'art pour franchir l'Huveaune. Cela dit, le besoin se limite à une voie unique apte à 100 km/h munie de points de croisement en station et d'une signalisation simplifiée comme celle des sections de voie unique du tramway de Montpellier. Peut-être un moyen de relancer le tramway d'Avignon et d'amorcer le tournant interurbain du renouveau de ce mode de transport.

Notre dossier sur la voie de Valdonne.

Posté par ortferroviaire à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 septembre 2014

Aubagne lance son micro-tramway

Décidément, la rentrée des classes a sonné dans les réseaux français de tramway puisque la première tranche du réseau d'Aubagne a été mise en service ce 1er septembre... sans aucune inauguration puisque la nouvelle municipalité hérite d'un projet qu'elle a jadis combattu.

tram-aubagne

Gare d'Aubagne - mars 2014 - Première présentation du tramway à la population dans le pôle d'échanges jouxtant la gare. Nous ne ferons aucun commentaire sur la livrée : c'est - d'après les experts en la matière - de l'art... Nous noterons en revanche la présence d'une double porte aux extrémités de la rame. (ville d'Aubagne)

Longue de 2,2 km, la ligne relie la gare d'Aubagne au quartier du Charrel avec 8 stations. Comme le réseau de bus, elle est d'accès gratuit, ce qui est une première en France pour un tramway... et probablement en Europe. Elle devait être étendue dans un schéma global de développement qui devait aboutir à un développement de 8 km, mais l'alternance politique des élections municipales en a donc décidé autrement... du moins pour l'instant, car avec 8 rames pour une si petite ligne, l'immobilisation des capitaux est importante et pèsera sur les comptes de l'agglomération. En outre, la future Métropole marseillaise pourrait rebattre les cartes de la gouvernance des transports dans le bassin de vie.

Cependant, les élus d'Aubagne insistent sur le fait qu'ils souhaitent privilégier la réutilisation de la voie de Valdonne sous forme de tramway ou de tram-train. Voir notre dossier à ce sujet.

Si Besançon a marqué le début de l'Urbos3 de CAF dans sa version courte (24 m), Aubagne constitue la première exploitation des Citadis Compact, longs eux de 22 m.  Ces rames sont compatibles avec les infrastructures du réseau voisin de Marseille au cas où un jour, une interconnexion des réseaux finisse par aboutir...

Posté par ortferroviaire à 17:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mai 2014

Aubagne : l'alternance malmène le tramway

L'alternance politique aura-t-elle raison du tramway d'Aubagne ? La réponse est en partie positive car les 2,2 km quasiment achevés et les 8 rames en cours de livraison ne peuvent plus être remis en cause. L'achèvement du plus petit réseau de France semble être la victime du changement de majorité.

En revanche, le nouveau maire souhaite accélérer le projet de réutilisation de la voie de Valdonne qui lui semble plus pertinente. L'option du tram-train permettant un accès direct à Marseille par la ligne Marseille - Nice semble toujours avoir les faveurs, en dépit de la capacité notoirement insuffisante du tram-train entre Marseille et Aubagne d'une part, et des surcoûts du système tram-train français par rapport à un tramway classique. Rappelons en effet que le prix à la place d'un tramway se situe aujourd'hui autour de 9000 € contre 20 000 € pour un tram-train : par ces temps où les finances sont rares, cet écart mérite toute l'attention des décideurs.

Enfin, la posture de la ville d'Aubagne est-elle durable alors que se prépare une Métropole dans le bassin marseillais, qui devrait logiquement prendre l'essentielle compétence des transports à son échelle ? Peut-on considérer cette décision comme une manifestation de réserve - voire de réticence - à la constitution de cette Métropole ?

Vous pouvez consulter les dossiers de transporturbain consacrés au projet de tramway d'Aubagne et notre réflexion sur le projet de la voie de Valdonne, en faveur d'un tramway express connecté au réseau urbain d'Aubagne et non pas au réseau ferroviaire.

 

Posté par ortferroviaire à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 mars 2014

Aubagne reçoit son premier Citadis compact

Alstom a livré le 2 mars dernier le premier Citadis compact destiné au réseau d'Aubagne et qui est le premier tramway de cette nouvelle série de motrices courtes. Il ne s'agit pourtant pas d'une nouveauté chez le constructeur puisque des rames courtes de 20 m ont déjà été produites - les Citadis 202 - pour le réseau australien de Melbourne. Cependant, le Citadis compact intègre plusieurs évolutions comme les doubles portes en extrémité et le bogie Ixège qui fait son apparition sur du matériel urbain français.

La mise en service du premier tronçon du tramway d'Aubagne, à la livrée disons... spéciale... est toujours prévue l'été prochain.

Posté par ortferroviaire à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 octobre 2013

Le tramway d'Aubagne

C'est aujourd'hui la plus petite agglomération française à construire son tramway qui comptera parmi les nouveautés de 2014. Aubagne fut autrefois reliée à Marseille par le réseau de la CGFT puis de la RATVM, avant que l'autobus ne prenne la relève sur la ligne 40 en 1958 dans le cadre du démantèlement du réseau de tramways marseillais. En outre, Aubagne étudie également un projet de réouverture de l'ancienne ligne ferroviaire Aubagne - Peypin jusqu'à La Bouilladisse  - dite voie de Valdonne - afin de compléter son offre de transports en commun, dans une ville qui se singularise par la gratuité de son réseau.

transporturbain vous propose son dossier sur le projet de tramway d'Aubagne mais aussi une réflexion sur le devenir de la ligne de Valdonne. L'option du tram-train semble devoir être comparée à une intégration au réseau de tramway en cours de construction sous la forme d'une ligne interurbaine par le déclassement de l'infrastructure actuelle afin d'éviter les lourdeurs d'un système hybride.

A vos réactions !

Posté par ortferroviaire à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 février 2013

Aubagne : un tram déjà contesté

Le Préfet des Bouches du Rhône a notifié hier la déclaration d'utilité publique du tramway d'Aubagne, qui a été immédiatement attaquée par l'opposition, qui consteste son coût (220 millions d'euros) et son utilité par rapport à d'autres projets de développement économique de l'agglomération.

La mise en service, annoncée début 2014 par les initiateurs du projet, apparaît quelque peu optimiste compte tenu d'un retard de quelques mois sur les études, même pour une première section de 6 stations seulement.

En réalité, ce projet ne concerne pas seulement le bassin aubagnais, mais préfigure la restauration d'une liaison Marseille - Aubagne, jadis assurée par le tramway 40, qui viendrait se greffer - on ne sait où pour le moment - à la ligne T1, l'ancien 68, aboutissant dans la station souterraine de Noailles. Cependant, pour l'instant, les élus aubagnais semblent avoir un temps d'avance sur leurs voisins marseillais, ce qui pose la question de la constitution à terme d'une grande métropole sur l'ensemble du bassin urbain marseillais.

Posté par ortferroviaire à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2012

Aubagne : enquête publique pour le tram

La plus petite agglomération de France étudiant le tramway ne renonce pas et continue d'instruire son projet : l'enquête d'utilité publique débutera le 18 juin prochain. Elle s'inscrira dans un contexte assez délicat, car le projet ne fait pas consensus sur le plan politique et la population craint en partie la gêne apportée à la circulation automobile et le risque sur la fiscalité locale.

Il a été évoqué pour la première fois l'horizon 2020 pour la connexion du tramway aubagnais au réseau marseillais. La ligne 40, qui relie aujourd'hui La Timone (métro) à la gare d'Aubagne, pourrait ainsi renouer avec un mode ferré abandonné voici plus d'un demi-siècle.

On peut s'interroger sur l'impact du morcellement administratif sur l'appréhension du projet : si le projet aubagnais était présenté dans cette perspective commune avec le tramway de Marseille, alors il serait probablement plus aisé d'en saisir des enjeux plus vastes, dépassant le seul territoire de l'agglomération aubagnaise. Il est en apparennce difficile d'imaginer une agglomération de 103 000 habitants lancer un tel projet : une vision métropolitaine pourrait probablement donner plus de sens. Cependant, le niveau de maturation d'une extension du réseau marseillais au-delà de l'actuel terminus des Caillols n'est manifestement pas au même niveau que celui du projet demeurant - pour l'instant - interne à l'agglomération d'Aubagne.

Posté par ortferroviaire à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2011

Aubagne : Citadis sans surprise

 

Un trophée de plus rejoint la longue liste de villes remportées par le constructeur : Aubagne a en effet commandé 8 rames Citadis compact pour un montant de 14 millions d'euros. Ces rames longues de 22 m et d'une capacité de 130 places seront livrées en 2013 pour assurer le service de la future ligne desservant l'agglomération de 103 000 habitants qui sera mise en service en 2014. Des options de 5 à 10 rames sont prévues en fonction du développement du projet.

Aubagne sera donc la plus petite agglomération de France dotée d'un tramway, et Alstom continue d'aligner les succès depuis près de 15 ans. La France des tramways devient quand même un peu monotone...

Posté par ortferroviaire à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 juin 2011

Aubagne confirme son projet de tram

Aubagne confirme son intention de construire une première ligne de tramway, longue de 7,2 km entre la gare d'Aubagne et le quartier Le Charrel. Le coût atteint116 M€, financé par l'agglomération, le Département, la Région et l'Etat qui a confirmé une contribution de 13,76 M€ dans le cadre du Grenelle de l'Environnment. Aubagne sera donc à n'en pas douter la plus petite agglomération dotée d'un tramway, si on fait exception du village de Leymen, desservi par les tramways de Bâle. Par rapport au plan de ce lien, la variante de tracé de la gare semble ainsi donc avoir été retenue ainsi que l'antenne du Charrel.

Le projet devrait se poursuivre, avec deux étapes supplémentaires en 2016 et 2019 pour rejoindre à l'ouest Penne-sur-Huveaune et à l'est la zone industrielle des Paluds.

Posté par ortferroviaire à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]