10 mars 2017

Angers : 2 nouvelles lignes de tramway

C'est désormais officiel, il y aura 2 nouvelles lignes de tramway dans l'agglomération d'Angers. La Déclaration d'Utilité Publique du projet de deuxième ligne a été approuvé par l'Etat, via la Préfète du Maine-et-Loire. Il intègre, comme nous l'avions suggéré, un maillage du réseau et une troisième ligne sera proposée. Les liaisons proposés diffèrent de notre réflexion de 2014, mais le principe du maillage a été adopté. Bonne nouvelle !

Ainsi, la ligne A sera déviée entre les stations Saint Serge - Université et Foch - Maison Bleue pour emprunter les nouvelles infrastructures créées au titre du nouveau projet. Elle ne passera donc plus par la place du Ralliement. La ligne B reliera Belle-Beille à Monplaisir et partagera ses voies avec la ligne A entre les stations Molière et Centre des Congrès. Une ligne C assurera la liaison directe entre Belle-Beille et La Roseraie, récupérant le tracé par la place du Ralliement, assurant à la fois la liaison directe Gare - Coeur de Ville (actuellement assurée par la ligne A) et Gare - Technopole de Belle-Beille.

L'objectif est désormais une mise en service des 9,9 km du projet en fin d'année 2022. Le coût total du projet est désormais de 245 M€, y compris le matériel et roulant et l'atelier de maintenance. Angers Loire Métropole financera à hauteur de 210 M€, avec le concours de l'Etat (25 M€) et de la Région (10 M€).

Posté par ortferroviaire à 09:31 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

26 novembre 2014

Angers : deuxième ligne de tramway en concertation

Constatant le succès de sa première ligne, l’agglomération d’Angers souhaite étudier la création d’une deuxième ligne de tramway. Elle a réexaminé les premières esquisses de tracé et a souhaité effectuer quelques amendements pour maîtriser le coût tout en maintenant l’objectif d’éligibilité aux fonds de l’Etat (appel à projet Grenelle Environnement) et de la Région des Pays de la Loire. Une première phase de concertation est donc engagée jusqu’au printemps prochain par Angers Loire Métropole sur la base d’une ligne reliant les quartiers de Belle-Beille et de Monplaisir avec une longueur de 10 km contre 15 dans la première étude. Un nouveau franchissement de la Maine est prévu, comme sur la ligne A. Le tracé prévoit un tronc commun entre les deux lignes entre les places Molière et François Mitterrand.

La deuxième ligne tangenterait donc le centre-ville et jouerait la complémentarité avec la ligne A. En direction de Monplaisir, deux tracés sont envisagés autour de la desserte du quartier du Grand Pigeon.

angers-ligne-b

En revanche, la nouveauté de cette étude est l’intégration d’un maillon de 600 m qui se grefferait à la ligne A. Sur le boulevard Foch, en utilisant les appareils de voie préinstallés en vue de ce que devait être la ligne B à l’origine, cette courte section rejoindrait la ligne B à hauteur du centre de congrès, sur la place Pierre Mendès-France. De la sorte, l’hypercentre serait entièrement desservi par le réseau constitué, le centre de congrès serait relié à la gare.

 Mieux, en créant les raccordements appropriés, il serait possible de créer un itinéraire bis pour la ligne A en cas de perturbation dans l’hypercentre (place de Ralliement) sans devoir interrompre la continuité de l’itinéraire. Il serait surtout possible de créer de nouvelles lignes à coût quasiment nul avec une exploitation maillée :

  • Place Mendès France, pour une liaison entre la gare et le quartier Monplaisir (ligne C)
  • Place Molière, pour une liaison entre la gare et le quartier Belle-Beille (ligne D)

Outre les jonctions entre les voies, une nouvelle station gare, sur la rue Denis Papin, serait nécessaire, en utilisant les aiguilles déjà posées lors de la création de la ligne A anticipant le projet de ligne B alors esquissé.

Somme toute, si le tracé de la ligne B ne passe plus par la gare, le nouveau projet laisse la porte ouverte à un système maillé potentiellement plus efficace. Moyennant une fréquence de 10 minutes sur les lignes B, C et D, les quartiers de Belle-Beille et Monplaisir auraient bien un tramway toutes les 5 minutes avec deux destinations parfaitement complémentaires.

Notre dossier sur le tramway d'Angers.

Posté par ortferroviaire à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 août 2013

Angers devrait phaser sa deuxième ligne de tram

L'agglomération d'Angers prépare son dossier pour l'appel à projets du Grenelle de l'Environnement, 3ème du nom. Après le succès de la ligne A, la ligne B se présente sous des auspices favorables. Longue de 15 km de Beaucouzé à Saint Sylvain, avec un tronc commun entre la gare et l'hôtel de ville, la poursuite du réseau de tramways angevins devrait être réalisée par étapes.

Le coût total de la ligne atteignant 289 M€, l'agglomération a pris le parti de phaser sa ligne : la section de Beaucouzé à la gare pourrait être la première réalisée, puisqu'elle dessert plusieurs quartiers de grands ensembles, dont Belle Beille et les 500 logements prévus sur les Hauts de Couzé.

Posté par ortferroviaire à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juin 2012

Angers : vers la deuxième ligne

Succès de la première ligne aidant, la deuxième ligne des tramways d'Angers semble bien engagée. L'échéance de 2018 est avancée pour sa réalisation, mais il semblerait qu'Angers Loire Métropole ait deux alternatives à arbitrer : une réalisation globale ou un phasage avec la priorité à la section entre Belle Beille et le centre ville.

En tous cas, les élus de l'agglomération ont rejeté le projet de la rocade sud, et priviliégié un scénario misant sur les transports en commun, avec le prolongement au sud de la ligne A et la réalisation de la ligne B.

Posté par ortferroviaire à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 juin 2011

Angers met en service sa première ligne de tram

Et voici le 19ème tramway de France : deux mois après la mise en service du réseau de Reims, c'est la cité angevine qui renoue avec le tramway disparu en mai 1949. Le réseau comporta jusqu'à six lignes urbaines et deux suburbaines, mais dès 1934, une première rationalisation limita le service à trois lignes diamétrales. Suspendu en 1944 et touché par les bombardements, le tramway ne fut rétabli qu'en 1946, mais les lourds investissements nécessaires ne furent pas entrepris et les tramways furent alors remplacés, comme dans bien des villes, par des autobus.

Le retour du tramway à Angers témoigne du succès de ce mode de transport et de son adaptation aux besoins de la plupart des villes de France. La première ligne de 12,3 km et 25 stations. Déclaré d'utilité publique voici quatre ans, la première ligne angevine relie Avrillé au quartier de la Roseraie, par l'hôpital, la place du Ralliement et la gare SNCF. Le coût du projet atteint 289 millions d'euros, avec un dépassement lié au renchérissement des matières premières et à la nécessité de procéder à des travaux complémentaires notamment sur les berges de la Maine au droit du nouveau pont dédié au tramway et aux piétons.

250611_TRAMberges-de-maine-brot

Angers, 25 juin 2011 - Le tramway dispose d'un ouvrage spécifique, accessible aux piétons et cyclistes, pour franchir la Maine et unir Avrillé à Angers. Il constitue l'ouvrage phare de cette première ligne. © C. Brot

Le temps de trajet est de 39 minutes, soit une vitesse commerciale très honorable de 18.9 km/h, sachant que la ligne traverse le centre de la cité dans des rues étroites, très commerçantes et avec une section de voie unique sur environ 400 m entre la place du Ralliement et les rives de la Maine. D'autre part, il s'agit du troisième réseau à retenir l'alimentation par le sol, après Bordeaux et Reims.

Pour assurer le service, c'est une nouvelle fois les Citadis d'Alstom qui ont été retenu : 17 rames de 32 m au gabarit 2,40 m portent une livrée blanche surmontée de frises aux couleurs de l'arc-en-ciel, très - trop ? - basique.

D'ores et déjà, Angers planche sur une deuxième ligne de 16 km d'orientation est-ouest, qui pourrait voir le jour en 2020.

Posté par ortferroviaire à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :