Le développement des transports en commun grenoblois a connu un ralentissement très significatif ces dernières années, concernant notamment l'extension des tramways, ce qui montre une fois de plus qu'ils n'ont pas de couleur politique.

Une étude sur le maillage du réseau avait été réalisée par TTK à la demande du Syndicat Mixte des Mobilités de l'Aire Grenobloise, avec la création de plusieurs liaisons directes utilisant des raccordements entre les lignes, existants ou à créer. Finalement, l'idée semble avoir fait long feu et une seule opération a minima a été retenue : la courte ligne D sera prolongée à la gare de Grenoble, dont la station dispose de 3 voies. Un investissement modeste de 7,6 M€ modifiera le raccordement des Taillées. Un budget de 74 M€ est également prévu pour remplacer les TFS, de capacité insuffisante (et quand même âgées de 35 ans) sur le futur tronc commun avec la ligne B (puis la ligne A dans le centre ancien de Grenoble).

281216_Dst-martin-centrale7

Saint Martin d'Hères - Rue de la Houille Blanche - 28 décembre 2016 - Arrivée de la rame 2003 (de la première série, mise en service en 1987) au terminus de la courte et anonyme ligne D. Son prolongement à la gare entraînera un léger ecrêtement de la desserte de la ligne B, pourtant bien sollicitée par les étudiants. © transporturbain

Par ailleurs, les communes d'Echirolles et de Pont de Claix souhaitent obtenir le prolongement de la ligne E, au moins jusqu'à la station L'Etoile (initialement dénommée Flottibulle), voire jusqu'au centre de Pont de Claix. Seront-ils entendus ?

311217_Eliberation8

Grenoble - Cours de la Libération - 31 décembre 2017 - Le terminus Louise Michel de la ligne E résulte d'une forme de compromis insatisfaisant. Les deux principales communes du sud de l'agglomération souhaitent le prolongement de cette ligne, au tracé très propice à une vitesse commerciale élevée, malheureusement pas totalement valorisé : sur ces longues lignes droites, les tramways trainent un peu trop... © transporturbain