Milan n'a pas le monopole des tramways vétérans. Le réseau turinois, composé de 10 lignes, nécessite encore l'engagement de 43 rames Stanga, série 2800, mises en service entre 1958 et 1960 mais issues de la réunion de deux motrices série 2100-2200 mises en service dans les années 1930. Même chose pour les 44 rames type Seac de 1982, obtenues par transformation de Peter Witt articulées de la même époque. Le matériel turinois moderne se compose de 53 rames Fiat de 1989 et 55 Cityway construits par Alstom, dont 6 rames unidirectionnelles.

060615_16vittorio-veneto_knoerr

 Turin - Piazza Vittorio Veneto - Croisement de deux motrices série 2800, pas de la première fraicheur, revêtant la livrée orange standardisé des années 1970. Une partie du parc a été rénové, renouant avec l'alliance vert et crème traditionnel du réseau turinois. La réforme approche : il est temps... © A. Knoerr

Gruppo Torinese Trasporti a lancé un appel d'offres portant sur 70 rames à plancher bas d'une longueur de 25 à 28 m. La tranche ferme comprend 30 rames pour 75 M€ et deux options respectivement de 10 et 30 rames.

Il est donc temps d'aller parcourir le réseau turinois, dont cependant un tiers du linéaire n'est pas exploité, entre disette budgétaire et accumulation de travaux.