Alors que les travaux de la deuxième ligne progressent au rythme prévu, la métropole niçoise a décidé d'anticiper le lancement des travaux de la ligne 3. D'une longueur de 3,7 km, avec 7 nouvelles stations, il s'agit d'une nouvelle branche à la ligne 2 depuis la future station Digue des Français jusqu'au quartier Saint Isidore. Il s'agit aussi d'accompagner le développement urbain de la plaine du Var, la future Eco-Vallée, et de desservir le stade (sujet manifestement assez sensible).

La ligne 3 ne desservira pas le centre de Nice : elle restera dans la plaine du Var, entre Saint Isidore et l'aéroport en passant par la gare de Nice Saint Augustin. A plus long terme, elle devrait rejoindre la gare de Lingostière, desservie par les Chemins de fer de Provence.

L'accélération du calendrier est motivée par la Métropole par une analyse économique faisant état d'un gain d'environ 20 M€, soit 56 M€ au lieu de 76 M€, financés par l'Etat (3,5 M€), la Région (8 M€), le Département (4 M€), la Ville de Nice (15 M€) et la Métropole (25,5 M€).

Présenté par celui qui n'est officiellement pas maire de Nice mais Président de la Métropole et de la Région PACA, le projet devrait aussi intégrer une réduction de la voilure sur l'offre de la ligne 2 dégageant 3 rames.