Alors que la ligne est en tronc commun avec la ligne T2 d'Arenc à la Canebière et double la ligne 1 du métro jusque place Castellane, le T3 marseillais est déjà considéré comme un succès par la RTM avec 35 000 voyageurs par jour, provenant pour partie d'un report de trafic du métro vers le tram, ce qui n'est pas le moindre des paradoxes étant donné que la vitesse du tramway est assez faible sur la rue de Rome du fait de la circulation sur une voirie semi-piétonne et de la présence de 3 stations intermédiaires faiblement espacées. Les marseillais semblent préférer voyager à l'air libre.

On notera tout particulièrement la satisfaction des commerçants de la rue de Rome qui, après avoir été particulièrement réticents - sinon franchement opposés - au projet, y ont finalement trouvé leur compte, estimant le surcroît de chalandise à environ 30% par rapport aux anciens aménagements routiers.

Le coût de ce prolongement de 1300 m atteint tout de même 58 M€, incluant le matériel roulant. Il ouvre désormais la voie à une extension au sud vers le quartier de La Rouvière, tandis qu'au nord, le T3 devrait être prolongé jusqu'au lycée Saint Exupéry.