30 juin 2015

TOSA : vers une exploitation commerciale ?

Le prototype TOSA développée par Hess dans la quête d'un véhicule électrique de grande autonomie est peut-être en train d'aboutir à une première exploitation commerciale régulière : 12 véhicules devraient être acquis et livrés d'ici la fin 2016 pour circuler sur la ligne 23 des TPG, laquelle devrait être restructurée pour relier l'aéroport de Cointrin aux Tours-de-Carouge. Avec un total de 50 points d'arrêt deux sens cumulés, le parcours comprendra 13 postes de rechargement dont 9 vers l'aéroport et 4 vers les Tours-de-Carouge. En complément, les terminus seront équipés de système de recharge plus poussée, compatible avec la durée normale de stationnement au terminus de cette ligne qui sera exploitée à une cadence de 10 minutes.

Pour mémoire, TOSA est un véhicule électrique à rechargement rapide par biberonnage, présenté au congrès de l'UITP en 2013, moyennant des installations ponctuelle de captage de l'énergie durant les arrêts commerciaux (15 secondes) pour franchir des distances de l'ordre de 1500 m, d'où l'équipement de 13 points d'arrêt sur 50.

Posté par ortferroviaire à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Genève : trois prolongements progressent

La reconstruction du réseau de tramway de Genève est désormais bien engagée et les nouveaux projets visent à étendre les lignes au-delà de la zone la plus dense de l'agglomération. Ainsi, la ligne 15 devrait être prolongée d'ici 2021 de son actuel terminus Palettes jusqu'à la gare française de Saint Julien en Genevois. Le bouclage du plan de financement est en cours : restent à récolter 9 M€ sur la partie française.

160612_14cern3

Genève - CERN - 16 juin 2012 - Les tramways genevois font actuellement terminus à 200 m de la douane de Saint-Genis Pouilly qu'on aperçoit en arrière-plan. Comme à Bâle, les tramways suisses vont jouer les transfrontaliers... © transporturbain

Toujours dans le cadre de projets franco-suisses, l'extension de la ligne 18 à Saint-Genis Pouilly a bénéficié d'une avancée notable avec la confirmation du fonancement du Département de l'Ain à hauteur de 24 M€ en plus des 4 M€ de l'Etat. Cette fois, c'est côté Suisse qu'on n'est pas dans le même tempo mais il ne s'agit que des 300 m entre la douane et le terminus actuel du CERN. Le projet doit en principe rejoindre la mairie de la commune mais le terminus devrait être dans un premier temps à l'entrée de la ville, où sera établi un parc-relais de 400 places.

Enfin, la ligne 15 sera prolongée de la place des Nations au Grand Saconnex et à l'aéroport de Cointrin en 2023, ce qui constitue un nouveau report lié au retard qu'accumule le projet de route souterraine des Nations dont le coût élevé bloque toute avancée.

Posté par ortferroviaire à 15:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Zurich prépare une nouvelle ligne de tramway

Le Métro léger de la vallée de la Limmat, ou Limmatalbahn, est la nouvelle ligne de tramway de Zurich de 13,4 km. Le projet a franchi de nouvelles étapes décisives depuis les dernières décisions remontant à 2013. Les financements sont accordés et une première tranche devrait être activée rapidement pour que la première tranche de la ligne entre Altstetten et Schilieren soit réalisée entre 2017 et 2019, avec l'objectif d'achever le projet en 2022. En lien avec cette nouvelle desserte, les terrains situés à proxmité connaissent un regain d'intérêt : plusieurs municipalités envisagent d'accroître le nombre de logements le long du futur tramway afin d'asseoir sa fréquentation.

170615_4technopark1

Zurich - Pfingsweidstrasse - 17 juin 2015 - Une rame Cobra sur la récente extension de la ligne 4 à la gare d'Alstetten, traversant un quartier récemment érigé sur d'anciennes friches industrielles. Le réseau de tramway zurichois poursuivra son programme d'extensions. © transporturbain

Posté par ortferroviaire à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 juin 2015

Bordeaux : la ligne B gagne une antenne

Ce 22 juin, la ligne B des tramways bordelais gagne une antenne de 3500 m sur la commune de Pessac. Amorcée à la station Bougnard, elle rejoint, en voie unique avec des croisements aux stations, le quartier de l'Alouette et amplifie le maillage avec le réseau TER puisque la branche de Pessac centre aboutit déjà à la gare de Pessac, tandis que la nouvelle branche croise la ligne Bordeaux - Arcachon à la station de L'Alouette où a été érigé un parc-relais de 160 places. Le prolongement comprend 5 stations, desservant notamment un hôpital et plusieurs entreprises dans le quartier de L'Alouette.

Cette branche s'inscrit également dans la nouvelle organisation du réseau de tramway pour doper l'offre dans le centre-ville, où les rames sont saturées, et moduler la capacité offerte en banlieue en fonction des besoins de quartiers de densité assez modeste.

Posté par ortferroviaire à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 juin 2015

Toulouse : troisième ligne et troisième réseau

Des tracés pour la troisième ligne de métro

Les premières études de tracé du projet de troisième ligne de métro ont été présentés aujourd'hui : 19 à 25 km de longueur, 18 à 24 stations, mais une réalisation pas avant 2024 voire 2030. Les variantes 1, 2 et 3 sont en métro, qu'on imagine évidemment compatible avec les lignes A et B existantes de technologie VAL. La variante 4 serait en tram-train, utilisant en partie les infrastructures ferroviaires existantes. 

Le financement reste en suspens : aucune actualisation du coût de cette ligne n'a été présentée depuis les premières estimations entre 1,7 et 2 MM€ ce qui semble assez ambitieux vue la longueur de la ligne. Pourtant, le tracé serait presque entièrement souterrain dans une agglomération dont la croissance démographique reste l'une des plus importantes de France. Reste évidemment la question des délais : compte tenu de cette pression, Toulouse peut-elle encore attendre au moins 10 ans ?

Linéo : entre bus et tramway

Le réseau de bus toulousain va évoluer avec la constitution de 10 lignes de BHNS baptisée Linéo. Elles seront assurées en autobus articulés hybrides avec l'acquisition de 25 véhicules supplémentaires et la redistribution du parc existant, soit un investissement de 20  M€. Des aménagements de voirie seront réalisés pour créer des sites propres, mais aussi traiter le franchissement de certains carrefours par des aménagements ponctuels, et l'installation d'une priorité aux feux tricolores, pour un montant de 100 M€. L'objectif est de transporter 110 000 voyageurs par jour sur ces 10 lignes, qui bénéficieront d'une fréquence de 5 à 10 minutes. La première expérience entre Balma et le stade des Sept Deniers transporte déjà 22 000 voyageurs par jour contre 16 000 dans les prévisions de trafic.

Posté par ortferroviaire à 19:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 juin 2015

Vienne : un nouveau marché pour Bombardier

Vienne possède le 5ème plus grand réseau de tramways d'Europe, avec 29 lignes et 180,4 km d'infrastructures. Actuellement, le service est assuré avec 269 rames ULF - Ultra Low Floor - de Siemens, 256 rames type E2 construites par Graz-Simmering et 219 remorques. Wiener Linien a attribué à Bombardier un marché de renouvellement du matériel ancien avec en tranche ferme 119 rames Flexity longues de 34 m de long et 211 places. Une option de 37 rames est prévue dans ce marché qui intègre la maintenance du parc pour une durée de 24 ans. Valeur du contrat : 431 M€

Nous reviendrons prochainement sur le réseau de tramways de Vienne.

Posté par ortferroviaire à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

UITP Milan : gaz, hybride ou électrique ?

Milan accueille non seulement l'Exposition Universelle mais aussi le congrès de l'UITP. Cette année, la question qui semble émerger de l'exposition et des débats porte sur la motorisation des autobus. La norme Euro6 a fortement dépollué les moteurs Diesel, mais le transport public ne peut faire l'économie d'une évolution énergétique en vue de réduire la dépendance aux carburants d'origine fossile.

La cible, c'est évidemment l'autobus tout électrique et indépendant de toute installation fixe... du moins en ligne. Tous les constructeurs planchent sur un système de recharge aux arrêts - le biberonnage - soit par un captage en toiture soit, nouveauté Alstom, avec un système d'induction. De son côté, Iveco Bus estime que la filière GNV a de l'avenir, alors que voici deux ans, c'était l'hybride qui était mis en avant. Naturellement, tous les constructeurs européens présentent des autobus hybrides, mais le marché s'ouvre lentement et de ce fait les coûts unitaires de ces véhicules restent élevés. En revanche, le trolleybus disparaît chaque jour un peu plus du paysage, alors qu'il reste une solution à la fiabilité éprouvée et aux coûts parfaitement connus et maîtrisés. Mais il y a les fils...

On notera aussi chez Mercedes la présentation d'une nouvelle version du CapaCity, le super-autobus articulé décliné de la gamme Citaro : 21 m de long avec 4 essieux, mais une seule articulation, et surtout 5 portes : une alternative à l'autobus bi-articulé.

Dans le domaine du tramway, après CAF et Vinci, Alstom qui essaie de développer une filière de tramway économique clé en main, baptisé Attractis. L'enjeu est surtout de mettre la main sur la construction des installations et leur maintenance, tout comme celle du matériel roulant.

Posté par ortferroviaire à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 juin 2015

Bombardier : 40 Flexity 2 pour De Lijn

A peine inaugurés, les nouveaux tramways Flexity 2 de Bombardier commandés à 48 exemplaires pour les réseaux de Gand et Anvers exploités par De Lijn, font déjà l'objet d'une première levée d'option à hauteur de 40 rames, portant le marché à 88 éléments. Le contrat est d'ailleurs étendu à la maintenance et à la rénovation du parc existant, notamment les Hermelijn. Sur ces 40 rames, 16 iront à Gand en version 43 m bidirectionnelle, et 24 à Anvers dont 14 de 43 m et 10 de 31 m.

Posté par ortferroviaire à 15:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juin 2015

TVR : incendie et inquiétudes

Après l'incendie d'un bloc moteur sur un TVR de Nancy, le réseau lorrain attend les conclusions de l'enquête. C'est en tout cas la confirmation de l'extrême fragilité de ce système de transport et de la difficulté à assumer le choix de rénover à grands frais les TVR pour les prolonger tant bien que mal de 10 années supplémentaires pour le prix d'un trolleybus articulé neuf de même capacité. Il s'agit évidemment pour les élus qui ont porté le projet de ne pas se déjuger quel qu'en soit le prix.

A Caen, on a suivi cet événement, mais la porte de sortie a été franchi et le TVR disparaîtra en 2017 pour laisser la place aux travaux de conversion au tramway. Un choix assumé, même s'il a été vivement discuté : l'évidence s'est imposée. Qu'en sera-t-il à Nancy ?

Posté par ortferroviaire à 20:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juin 2015

Quel avenir pour Lyon - Trévoux ?

L'agglomération lyonnaise comptait deux lignes de chemin de fer endormies. Le CFEL et Lyon - Trévoux. La première a repris vie avec la création des lignes de tramway T3 et Rhônexpress, du moins pour la partie la plus proche de Lyon : l'avenir de la section iséroise est encore incertain. En revanche, la seconde continue de végéter, en dépit des annonces de la Région, des études et des mobilisations diverses. La Région Rhône-Alpes soutient l'idée d'un tram-train sur cette ligne mais pour quoi faire ? Transport Urbain propose une alternative par tramway, sur le modèle du T3 afin d'éviter les complexités d'un système hybride dont on n'a pas forcément besoin. Le nouveau dossier est en ligne et attend vos commentaires !

Posté par ortferroviaire à 10:50 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :