Les 49 trolleybus Civis à guidage optique du réseau italien de Bologne cherchent des acheteurs potentiels depuis que le réseau a décidé de s'en séparer du fait de la non conformité de ces véhicules aux objectifs de fiabilité recherchés (voir notre article à ce sujet). Manifestement, les Transports en Commun Lyonnais s'intéressent au sort de ces trolleybus puisque l'un d'eux effectue quelques essais sur le réseau.

171013_ETBbologne-la-soie_dialloUn italien de passage à Lyon, ici au dépôt de La Soie... en essais pour l'instant, voire plus si affinités ? Parmi les différences, la pote simple à l'entrée, la face avant plus profilée (et 75 cm de plus en longueur) avec un poste de conduite axial et séparé des voyageurs : à Bologne, les conducteurs n'assurent pas de vente à bord des véhicules.  © Connexxions

Si le SYTRAL avait déjà pris position pour "forcer la main" à Irisbus à poursuivre la commercialisation de cette gamme de trolleybus qui constitue pourtant un échec commercial, voici une solution de repli si l'autorité organisatrice lyonnaise avait un plan de développement du réseau électrique. transporturbain peut même lui en fournir un : voici nos propositions !

Comble du hasard, ou d'une réflexion pertinente, ces propositions sont compatibles avec le volume du parc italien. Ainsi, les 49 trolleybus de Bologne seraient affectés aux lignes C3 (Saint Paul - Vaulx Grappinière) et C11 réorganisée (Bellecour - Vaulx Résistance), libérant ainsi 27 ETB18 (ceux de C3) et 9 ETB12 (ceux de C11). La déviation de C1 par Charpennes (en tronc commun avec C2) libèrerait 2 ETB18 supplémentaires, tandis que la limitation à Part Dieu Sud de C13 dégagerait 6 ETB12.

Ainsi, avec 29 ETB18 libérés, il serait possible d'équiper la nouvelle ligne C8 que nous proposons (Cité Internationale - Part Dieu - Grange Blanche - La Soie - Bonnevay) avec 18 voitures, les 11 voitures restantes pourvoyant aux besoins de la ligne 89 Gare de Vaise - Porte de Lyon, qui serait électrifiée par opprtunité commune à C6 (Part Dieu - Le Perrolier), puisque celle-ci roule déjà pour moitié sous des lignes aériennes (de C1 et C14).

C6 récupèrerait 11 des 15 ETB12 dégagés. Le solde des ETB12 serait distribué à raison de 2 voitures pour un prolongement de C4 de Cité Internationale à La Doua Gaston Berger, 2 voitures pour renforcer C14 et 2 voitures pour la réserve. Ainsi, les 15 ETB12 libérés retrouveraient - eux aussi - tous une utilisation pertinente.

L'opération nécessiterait un développement des installations électriques dans l'ordre suivant :

  • Bellecour - Saxe Gambetta et Vaulx Hôtel de ville - Résistance pour l'évolution de C11
  • Boulevard des Belges - Rue Marrieton et Duchère - Le Perrolier pour l'électrification de C6
  • Grange Blanche - La Soie pour la nouvelle version de C8
  • Cité internationale - Gaston Berger pour le prolongement de C4
  • Le Perrolier - Porte de Lyon pour l'électrification de la ligne 89