Irisbus et Alstom ont décidé d'arrêter la production du Cristalis, qui est un échec commercial puisqu'il a été vendu à deux fois moins d'exemplaires que son prédécesseur l'ER100 (et sa version articulée PER180). En outre, son coût élevé et sa fiabilté inversement proportionnelle au prix ont freiné certaines ardeurs.

Le Président du SYTRAL souhaite inverser la décision... mais n'a pour le moment manifester aucune intention de commande de trolleybus en lançant un appel d'offres. Après un échange avec les deux industriels, il a ainsi indiqué que si la production de Cristalis n'était pas poursuivi, le SYTRAL stopperait ses commandes d'autobus chez Irisbus et de tramways chez Alstom.

Lyon disposerait donc d'un code des marchés publics particuliers.... tant il est évident que dans une procédure normale, une telle décision provoquerait à n'en pas douter des recours qui seraient très facilement validés par le tribunal administratif.